Le projet « Abitibi-Témiscamingue » lié à ce portail

Portail:Abitibi-Témiscamingue

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vestiges du Fort Témiscamingue avec le lac Témiscamingue à l'arrière plan

le portail de l’Abitibi-Témiscamingue

547 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications


L’Abitibi-Témiscamingue est une région administrative de l'ouest du Québec. Elle est composée de 5 municipalités régionales de comté (MRC) et de 79 municipalités. Son économie dépend principalement de l'exploitation forestière dans les MRC d'Abitibi, d'Abitibi-Ouest et de Témiscamingue, des mines tout le long de la faille de Cadillac, entre Val-d'Or et Rouyn-Noranda, ainsi que de l'agriculture dans les MRC de Témiscamingue et Abitibi-Ouest.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Lumière sur

Le projet Osisko ou projet Canadian Malartic est un projet de mine aurifère à ciel ouvert situé dans la ville de Malartic, qui est devenue en 2011 l'une des plus grandes au Canada. La mine est sous la gestion de la Corporation Minière Osisko (Osisko Mining Corporation), une société de développement minier basée à Montréal, Québec. Il s'agit d'un des 20 sites les plus prometteurs au monde pour une compagnie.

Les ressources mesurées comme telles sont de 9,17 millions d'onces, soit une valeur d'environ 16,5 milliards de dollars canadiens avec environ 1 800 $ US l'once d'or sur les marchés (gold markets) en septembre 2010 et des coûts d'exploitation de 319 $ US l'once, se situant dans le plus bas quartile parmi les producteurs d'or mondiaux. La compagnie Canadian Malartic, au premier trimestre 2010, fait état d'une production de plus de 600 000 onces d'or par année sur une durée d'exploitation de plus de 12,2 ans (taux d'usinage de 55 000 tonnes par jour). Ses actions sont transigées à la bourse de Toronto sous le symbole « OSK » ainsi que sur la Deutsche Börse sous le symbole « EWX ».

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Municipalité
Bearn, Québec

Béarn est une municipalité située dans la MRC de Témiscamingue.

Le nom de Béarn vient du régiment de Béarn, un détachement militaire ayant pris part à divers conflits dont la Bataille de Fort Carillon en 1758 avec le général Montcalm.

La municipalité de Béarn couvre plus de 500 km2. Dans ce territoire on retrouve de nombreux lacs situés et un relief typique du bouclier canadien oscillant entre 150 et 350 m d'altitude. Sur le territoire municipal, la région écoforestière présent est l'érablière à bouleau jaune.

La municipalité a créé un jardin communautaire sur le terrain du pionnier fondateur de Béarn, M. Bellehumeur. Il est accessible via la cour de la salle municipale. La construction a débuté en 2008. Le jardin a été agrandi en 2009 et sa clôture en bois finalisée.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Image aléatoire
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Le saviez-vous ?
  • L'Abitibi-Témiscamingue compte près de 20 000 lacs.
  • La rivière Harricana compte 170 km de voie navigable.
  • Des thuyas vieux de plus de 500 ans poussent sur les îles du lac Duparquet.
Qc117.svg
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Panorama
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Portails connexes


Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif