Portail:Bas-Saint-Laurent

Le projet « Bas-Saint-Laurent » lié à ce portail
Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

 Portail  Projet  Index des articles  Café


Icone Bas-Saint-Laurent (QC).svg

Portail du Bas-Saint-Laurent

791 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications


Le Bas-Saint-Laurent est une région administrative du Québec, sur la rive sud de l'estuaire du fleuve Saint-Laurent. Le fleuve s'élargissant à cet endroit et devenant plus loin un golfe qui se déverse dans l'océan, on surnomme alors fréquemment cette région « Bas-du-Fleuve ». Cela est dû à la dénivellation du fleuve entre sa source et sa destination, donc de la pente lors du ruissellement. Elle est composée de 8 municipalités régionales de comté (MRC) et de 114 municipalités locales.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Sélection

La Matapédia est une municipalité régionale de comté (MRC) située dans l’Est du Canada dans la région du Bas-Saint-Laurent au Québec à l’entrée de la péninsule gaspésienne. Elle emprunte son nom à la vallée de la Matapédia qui compose l’ensemble de son territoire et reprend elle-même son nom de la rivière Matapédia et du lac Matapédia. C’est pourquoi la MRC est souvent appelée simplement « la Vallée ». La MRC est composée de 25 municipalités dont la ville d’Amqui qui en est le chef-lieu et le centre de services le plus important. Les deux autres municipalités importantes sont Causapscal et Sayabec.

Le , La Matapédia est devenue la treizième MRC québécoise à élire son préfet au suffrage universel. Chantale Lavoie devint la première préfète élue de La Matapédia en succédant à Georges Guénard, le maire de Saint-Vianney. En effet, avant cette date, un des maires des municipalités exerçait aussi le rôle de préfet.

Les premiers habitants du territoire de la MRC furent les Micmacs, nation qui se développa vers 500 ans avant J.-C. Le premier colon canadien-français à s’établir dans la vallée fut Pierre Brochu qui s’installa à la tête du lac Matapédia en 1833 à l’endroit où se développera par la suite le village de Sayabec. Cependant, ce n’est que vers la fin du XIXe siècle que des défricheurs commencèrent à arriver plus massivement. La MRC de La Matapédia fut créée le .

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Le saviez-vous ?
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Évènements
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Image
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Municipalité
Église de Saint-Anaclet

Saint-Anaclet-de-Lessard est une municipalité de paroisse située dans la MRC de Rimouski-Neigette.

La paroisse de Saint-Anaclet, nommée en l'honneur du pape Anaclet Ier, est érigée canoniquement en 1858. La municipalité est constituée l'année suivante et un premier cadastre est déposé définissant les premières limites territoriales de la municipalité. Son économie est alors basée sur l'agriculture et la forêt.

Après une période d'exode rural, la population de Saint-Anaclet s’accroît depuis la fin des années 1960. Le 23 avril 2001, une résolution du Conseil municipal exprime le refus d’être annexé à Rimouski. De nouvelles rues et un parc industriel sont aménagés. Le recensement de 2011 y dénombre 3 035 résidents, soit 14,8 % de plus qu'en 2006.

La municipalité de Saint-Anaclet-de-Lessard peut se définir comme étant un centre de production agricole (avec 17 % de la production de la MRC) et une banlieue résidentielle (56 % des résidents travaillent à Rimouski). La forêt recouvre 58 % du territoire. Son environnement est caractérisé par une vue sur la mer, de vastes terrains et la possibilité de mener une vie champêtre.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif


modifier 
  Panorama
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Carte
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Portails connexes

Voici quelques autres portails en lien avec le portail du Bas-Saint-Laurent sur Wikipédia :

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif