Le projet « Bas-Saint-Laurent » lié à ce portail

Portail:Bas-Saint-Laurent

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

 Portail  Projet  Index des articles  Café


Oies blanches sur la réserve nationale de faune de la Baie-de-L'Isle-Verte

le portail du Bas-Saint-Laurent

736 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications


Le Bas-Saint-Laurent est une région administrative du Québec, sur la rive sud de l'estuaire du fleuve Saint-Laurent. Le fleuve s'élargissant à cet endroit et devenant plus loin un golfe qui se déverse dans l'océan, on surnomme alors fréquemment cette région « Bas-du-Fleuve ». Cela est dû à la dénivellation du fleuve entre sa source et sa destination, donc de la pente lors du ruissellement. Elle est composée de 8 municipalités régionales de comté (MRC) et de 114 municipalités locales.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Sélection
Maison Gauvreau à Rimouski.

La maison Joseph-Gauvreau est un immeuble patrimonial situé à Rimouski dans la région du Bas-Saint-Laurent au Québec. Cette maison bourgeoise de style éclectique, construite en 1906 et 1907 pour le Dr Joseph Gauvreau, lui sert de résidence principale, abritant également son cabinet médical et une clinique d'hydrothérapie, dont la notoriété s’étendra à tout le Québec. Gauvreau est aussi l'un des pionniers de l'hygiène et de la médecine préventive au Québec. L'amputation d'un bras en 1909 le contraint à abandonner la pratique médicale et à déménager à Montréal.

Entre 1930 et 1947, la maison est la propriété de Jules-André Brillant, le fondateur de Québec-Téléphone et conseiller législatif du Québec. C'est l'une des rares maisons épargnées par l'incendie de Rimouski en 1950. L'année suivante, elle est déplacée par la Société immobilière Irving pour faire place à une station-service.

En 1984, devant la menace de sa démolition afin d'agrandir la station-service, un groupe de citoyens se mobilise et obtient son classement comme immeuble patrimonial en 1985. La maison est vendue à Réjean Frenette en 1998, qui la redéménage à son emplacement d'origine et la restaure pour lui donner son aspect du début du XXe siècle. Elle comprend depuis 2007 une chocolaterie et trois salles de réunions.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Le saviez-vous ?
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Évènements
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Image
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Municipalité
Rivière-du-Loup-aube.jpg

Rivière-du-Loup (connue de 1845 à 1919 sous le nom de Fraserville) est une ville du Québec au Canada située sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent à 200 km au nord-est de la ville de Québec (localisation : 47° 50′ 10″ N, 69° 32′ 10″ O). La nouvelle ville de Rivière-du-Loup a été créée le 30 décembre 1998. Elle est issue du regroupement de la ville de Rivière-du-Loup et de la municipalité de la paroisse de Saint-Patrice-de-la-Rivière-du-Loup. La ville est le chef-lieu de la municipalité régionale de comté de Rivière-du-Loup dans le Bas-Saint-Laurent. Rivière-du-Loup est un centre régional important dans sa région puisqu'il y a dans la ville un palais de justice, un hôpital, un cégep et un CLSC.

Située au confluent de la rivière du Loup et de la ferme de Émanuelle Garon Saint-Laurent, la ville occupe une situation de carrefour entre Montréal, Gaspé, le Nouveau-Brunswick, l'état du Maine (États-Unis), et la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Cette localisation lui vaut d'être desservie par le chemin de fer - qui est à l'origine de l'expansion de la ville au XIXe siècle - de même que par les autoroutes 20 (route transcanadienne) et 85. Elle est reliée à la région de Charlevoix, sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent par un service de traversier saisonnier. Un petit aéroport situé dans la municipalité voisine de Notre-Dame-du-Portage dessert aussi la ville.

La ville est érigée sur une série de plateaux qui s'élèvent à partir du fleuve Saint-Laurent jusqu'à une altitude de près de 200 mètres. Cette topographie accidentée en escalier explique la présence de plusieurs chutes spectaculaires sur la rivière du Loup, au centre de la ville. Ces chutes ont été exploitées dès le XIXe siècle pour la production d'énergie, qui à son tour a permis l'installation de nombreuses petites industries. Aujourd'hui encore, la ville demeure un des principaux centres industriels de la région du Bas-Saint-Laurent.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif


modifier 
  Panorama
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Carte
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Portails connexes

Voici quelques autres portails en lien avec le portail du Bas-Saint-Laurent sur Wikipédia :

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif