Le projet « Mauricie » lié à ce portail

Portail:Mauricie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le portail   L'arborescence   Le projet


Bassin formé au pied des chutes de Shawinigan et tour d'observation de la Cité de l'énergie

le portail de la Mauricie

588 articles sont actuellement liés au portail.

voir les dernières modifications


Un article au hasard :

Lac du Fou

Effectuer un nouveau tirage
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
  La Mauricie  [modifier]
Île aux pins, parc de la Mauricie

La Mauricie est une région administrative du Québec, située à la jonction de la rivière Saint-Maurice et du fleuve Saint-Laurent. Faisant quelque 560 km de long, la vallée de la rivière Saint-Maurice a donné naissance à plusieurs villes, dans la Mauricie proprement dite (partie sud) et la Haute-Mauricie (partie nord). La ville principale de la région est Trois-Rivières. Elle est composée de 3 municipalités régionales de comté et de 47 municipalités.

Le nom « Mauricie » a été créé par l'abbé Albert Tessier en remplacement de l'ancienne expression de vallée du Saint-Maurice. Avant 1997, la région portait le nom de Mauricie–Bois-Francs et englobait la région actuelle du Centre-du-Québec.



  Lumière sur...  [modifier]
Monument du lieu historique national de la bataille-de-Trois-Rivières

La bataille de Trois-Rivières eut lieu le lors de l'Invasion du Canada par les patriotes américains, une campagne militaire visant à inclure une 14e colonie à la Révolution américaine. Il s'agit donc d'une bataille de la guerre d'indépendance des États-Unis, qui opposa les troupes britanniques du lieutenant-colonel Simon Fraser à une colonne de l'armée continentale américaine du brigadier-général William Thompson. Elle avait pour but, pour les Américains, de stopper l'avancée des Britanniques suite à la levée du siège de Québec au début du mois de mai 1776.

Grâce à une ruse d'un fermier local, Antoine Gauthier, les troupes britanniques furent averties des intentions des Américains et purent se préparer à leur venue, alors que ces derniers furent quant à eux retardés par le détour que leur fit faire Gauthier. Suite à cette bataille, les Américains furent acculés à une retraite désorganisée qui permit entre autres la capture du brigadier-général Thompson. Les forces américaines, menées par le brigadier-général John Sullivan, battirent en retraite vers le Fort Saint-Jean, puis vers le Fort Ticonderoga, ce qui mit fin à l'invasion.

Il s'agit de la dernière bataille de la guerre d'Indépendance à avoir eu lieu sur le sol québécois. Son site a été désigné en 1920 lieu historique national par la commission des lieux et monuments historiques du Canada.

  Évènements  [modifier]
  Image  [modifier]
  Le saviez-vous ?  [modifier]
  Panorama  [modifier]
Vue du Lac Saint-Pierre à Pointe-du-Lac
  Citation  [modifier]
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg Après une course folle de plus de 50 kilomètres à travers les immenses forêts de la Haute-Mauricie, trois îles obstruent l'estuaire à l'endroit où la rivière se jette dans le fleuve. Ce caprice de la nature donne l'impression aux premiers explorateurs européens d'être en présence de trois rivières distinctes. Right pointing double angle quotation mark sh3.svg — Alain Gamelin
  Portails connexes  [modifier]
  • Autres

Autres portails.

Avertissement