Portail:Mauricie

Le projet « Mauricie » lié à ce portail
Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le portail L'arborescence Le projet


Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
  La Mauricie  [modifier]

La Mauricie est une région administrative du Québec, située à la jonction de la rivière Saint-Maurice et du fleuve Saint-Laurent. Faisant quelque 560 km de long, la vallée de la rivière Saint-Maurice a donné naissance à plusieurs villes, dans la Mauricie proprement dite (partie sud) et la Haute-Mauricie (partie nord). La ville principale de la région est Trois-Rivières. Elle est composée de 3 municipalités régionales de comté et de 47 municipalités.

Le nom « Mauricie » a été créé par l'abbé Albert Tessier en remplacement de l'ancienne expression de vallée du Saint-Maurice. Avant 1997, la région portait le nom de Mauricie–Bois-Francs et englobait la région actuelle du Centre-du-Québec.

À partir du fleuve Saint-Laurent, la Mauricie s’étend vers le nord de la province, en remontant la rivière Saint-Maurice, jusqu’aux limites des régions administratives de l’Abitibi-Témiscamingue, du Nord-du-Québec et du Saguenay–Lac-Saint-Jean. La région de Lanaudière constitue la limite ouest, tandis que la Capitale-Nationale marque la limite est. La Mauricie est située à mi-chemin entre les deux principaux pôles urbains de la province, Montréal et Québec, lesquels sont à seulement une heure de route de Trois-Rivières. Grâce au pont Laviolette, elle est aussi située à moins d’une heure et trente minutes de route de 80 % de la population québécoise.



  Lumière sur...  [modifier]
Photographie de Plante portant le maillot des Citadelles de Québec et un de ses bonnets en 1948.

Joseph Jacques Omer Plante (né le à Notre-Dame-du-Mont-Carmel au Canada et mort le à Genève en Suisse) est un joueur de hockey sur glace canadien.

Lors de sa carrière qui s'étend de 1947 à 1975, il évolue au poste de gardien de but remportant six coupes Stanley et sept trophées Vézina. Il joue notamment pour les Canadiens de Montréal de 1953 à 1963 avec lesquels il remporte ses six coupes Stanley. Il est considéré comme l'un des innovateurs notables du hockey sur glace. Plante est le premier gardien de la Ligue nationale de hockey (LNH) à porter un masque de gardien de but en match de manière officielle et réglementaire. Il a développé et testé de nombreuses versions de masques. Plante est également l'un des précurseurs dans la LNH à jouer régulièrement le palet hors de sa zone du but pour appuyer ses coéquipiers.

Plante est intronisé notamment au Temple de la renommée du hockey en 1978, au Panthéon des sports canadiens en 1981 et au Panthéon des sports du Québec en 1994. Il est choisi comme le gardien de l'équipe historique des Canadiens de Montréal en 1985 et son numéro de maillot est retiré en 1995 par l'équipe.

  Évènements  [modifier]
  Image  [modifier]
La Gloire Divine (1944-1947), par Ozias Leduc, huile sur toile marouflée, dans l'église Notre-Dame-de-la-Présentation de Shawinigan.
  Le saviez-vous ?  [modifier]
  Panorama  [modifier]
Pont Laviolette.
  Citation  [modifier]
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg
On m'avait parlé de lui. Je savais qu'il était le plus grand coupeur de forêts qui existât en haute Mauricie. Chaque hiver, douze cents à dix-huit cents bûcherons travaillaient dans ses camps forestiers ; et, le printemps venu, des millions de billots descendaient les rivières et le fleuve vers les usines de Shawinigan Falls et les pulperies de Trois-Rivières.
Right pointing double angle quotation mark sh3.svg Maurice Genevoix, Le Lac Fou
  Portails connexes  [modifier]