Portail:Montérégie

Le projet « Montérégie » lié à ce portail
Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portail de la Montérégie

1 182 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications

La Montérégie est une région administrative du Québec, sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, face à Montréal et à la frontière des États-Unis d'Amérique. Son nom vient des collines montérégiennes, toutes situées sur son territoire, à l'exception du mont Royal. La région est aussi traversée par plusieurs cours d'eau majeurs (dont le Richelieu, la rivière Yamaska ainsi que la rivière l'Acadie). Elle est composée de 14 municipalités régionales de comté (MRC) et de 177 municipalités locales.

La région est à la fois urbaine (deuxième en termes de population) et agricole. Son économie est fortement basée sur l'agriculture et la production de biens et services.

La Montérégie a la particularité d'avoir été divisée, de 2004 à 2015, en trois sous-régions, soit l'agglomération de Longueuil (Rive-Sud de Montréal), la Montérégie-Est (est de la Montérégie) et la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent (Suroît). Cette organisation était unique au Québec.

modifier 
 Icône Lumière
Le Vieux-Moulin, Mont Saint-Bruno
Le Vieux-Moulin, Mont Saint-Bruno

Le premier moulin à eau de Saint-Bruno-de-Montarville, au Québec, date de 1725, soit à l'époque de la seigneurie de Montarville.

Au 19e siècle, le territoire montarvillois comptait une demi-douzaine de moulins permettant de moudre le grain, scier le bois, tanner le cuir, carder et tisser la laine. Les montarvillois ont su mettre en valeur l'énergie mécanique produite par le vaste réseau hydrographique du Mont Saint-Bruno, qui compte six lacs (lac des Bouleaux, lac Seigneurial, lac à la Tortue, lac des Atacas, lac du Moulin et lac du Village), des étangs et des ruisseaux. Les moulins à eau étaient généralement estimés plus puissants et plus fiables que les moulins à vent.

Le bâtiment en pierre qui se trouve toujours à proximité du lac du Moulin et que la population locale a baptisé le Vieux-Moulin, a été construit en 1761 et servait à moudre le grain. Il a été restauré, sans ses composantes opérationnelles, dans les années 1970 et aménagé en une halte pour les skieurs et promeneurs. Sa valeur historique et patrimoniale en fait l'un des principaux attraits du Parc national du Mont-Saint-Bruno.

modifier 
 Icône Municipalité
Huntingdon vers 1910
Huntingdon vers 1910

Huntingdon est située dans la MRC du Haut-Saint-Laurent. Le recensement de 2006 y dénombre 2 587 habitants. Son maire est Stéphane Gendron. Elle tire son nom d'Huntingdon, une ville d'Angleterre.

Huntingdon a connue d'importants problèmes économiques et sociaux en raison de la fermeture de cinq usines textiles Cleyn and Tinker. 70 % de la population active travaillait dans ces usines. Des difficultés avaient été signalées dans les médias même avant ces pertes d'emplois ; le maire s'était senti obligé d'imposer un couvre-feu aux enfants de la ville.

Depuis 2006, la Ville opère une importante politique de diversification économique de concert avec le Gouvernement du Québec. L'ensemble des usines de textile ont été rachetées par la ville, et de nouvelles entreprises industrielles sont en construction. De plus, l'Administration municipale a lancé à la fin de 2009 une politique de repeuplement visant à développer davantage la construction domiciliaire.

 
modifier 
 Icône Image
modifier 
 Icône Évènements
modifier 
 Icône Le saviez-vous ?
modifier 
 Icône Articles promus
modifier 
 Icône Panorama
modifier 
 Icône Portails connexes