Le projet « Autochtones du Canada » lié à ce portail

Portail:Autochtones du Canada

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Portail Arborescence Projet Discussion

Monument des Anciens Combattants autochtones Portrait de Juunaisi (Nunavut, 1945) First Nations Exhibition (Vancouver, 2008) Aboriginal Chief, Chippewa Manifestation Idle No More Louis Riel

Portail des Autochtones du Canada
841 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications (Articles récents)

Les peuples autochtones du Canada sont les Premières Nations, les Inuits et les Métis.

Plusieurs centaines de nations autochtones sont présentes au Canada depuis plusieurs milliers d'années, faisant vivre autant de sociétés, cultures, langues, spiritualités. La culture métis est issue des rencontres au XVIIe siècle entre les Premières Nations et les Inuits avec des colons européens.

Différents traités et lois fixent les statuts des Autochtones et leurs relations avec les gouvernements du Canada. Le droit à l'autonomie gouvernementale permet à des groupes autochtones de disposer de leurs propres gouvernements afin d'exercer certaines compétences et protéger leurs cultures et modes de vie.

Selon le recensement de 2011, il y aurait plus d'un million de Canadiens autochtones, soit 4 % de la population. Parmi eux, 64 % font partie des Premières Nations, 30 % sont métis et 4 % inuits.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Effectuer un nouveau tirage
modifier 
  Lumière sur…
Carte des terres en litige lors de la crise d'Oka de 1990

La crise d'Oka est un événement politique marquant qui opposa la nation Mohawk aux États québécois et canadien, durant l'été 1990 (11 juillet - 26 septembre). La crise demandera l'intervention de l'armée canadienne après l'échec d'une intervention de la Sûreté du Québec.

Depuis quelque temps, les relations entre Mohawks et Québécois sont tendues à Oka. Des conflits s'éternisent au sujet du zonage et de la construction. La Ville veut faire respecter ses règlements sur tous les terrains à Oka mais les Mohawks n'acceptent pas sa juridiction. Un projet s'organise pour construire un centre de désintoxication pour autochtones et un groupe de citoyens s'y opposant se mobilisent. Plusieurs interventions policières d'envergure ont aussi lieu dans les communautés mohawks dans l'année avant la crise. La tension monte lorsque le maire de la ville d'Oka, Jean Ouellette, décide d'accorder un permis à un promoteur québécois afin d'agrandir un terrain de golf et de réaliser un projet domiciliaire. Auparavant, le gouvernement canadien, tuteur des Amérindiens, avait empêché les Mohawks de conclure une entente pour acheter ce terrain.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Une personnalité marquante
Tagaq

Tanya Tagaq Gillis ou Tagaq (née le 5 mai 1975 à Ikaluktutiak au Nunavut) est une chanteuse de gorge inuite.

Artiste multidisciplinaire qui, outre le chant, touche également à la photographie, la peinture et la narration, Tagq a remporté en 2014 le Prix de musique Polaris pour son album Animism et, en 2015, le prix Juno de l'Album aborigène de l'année.

Lire la suite
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Histoire
Des membres de la Première Nation de Seton Lake (Colombie-Britannique) bloque une voie de chemin de fer en soutien aux Mohawks lors de la Crise d'Oka de 1990.
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Gouvernement et politique
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Une image…
Droulers/Tsiionhiakwatha, plus important et le mieux conservé des sites connus associés aux Iroquoiens du Saint-Laurent.
Quelques-un des bâtiments reconstruits du village qui est excavé sur la colline voisine. On estime que la colline recèle 7 millions d'artefacts.
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Une communauté autochtone
Signalisation routière multilingue en langues Cri, anglais et français à Mistissini

Mistissini (en cri : « grosse roche ») est un village cri du Nord-du-Québec. Il est situé au sud-est du plus grand lac naturel du Québec, le lac Mistassini (120 km de long, 30 km de large), à 90 km au nord-est de la ville de Chibougamau.

Le village de Mistissini fait partie de l'Administration régionale crie et du Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee). La superficie du territoire du village (terres de catégorie I selon la Convention de la Baie-James et du Nord québécois) s'élève à 1 380 km2.

Il a une population d'environ 3 000 cris.

La Commission scolaire crie et la Compagnie de Construction Cris ont leur sièges sociaux dans le village.

La route a atteint Mistissini en 1970.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Carte
Carte du Canada
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Portails connexes
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif