Maliotenam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les Autochtones du Canada image illustrant la Côte-Nord
Cet article est une ébauche concernant les Autochtones du Canada et la Côte-Nord.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) ; pour plus d’indications, visitez le projet correspondant.

Maliotenam
Image illustrative de l'article Maliotenam
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Côte-Nord
Statut municipal Réserve indienne
Chef Mike <<Pelash>> Mckenzie
Constitution 1949
Démographie
Population 1 431 hab. (2014)
Densité 280 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 12′ 45″ Nord 66° 11′ 39″ Ouest / 50.212505, -66.194172
Superficie 511 ha = 5,11 km2
Divers
Code géographique 97804
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Maliotenam

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Maliotenam

Maliotenam ou Mani-Utenam en Innu-aimun (« ville de Marie »)[1] est une réserve indienne innue canadienne de la province de Québec dans la municipalité régionale de comté des Sept-Rivières, située dans la région administrative de la Côte-Nord et à 16 km à l'est de Sept-Îles[2].

Elle a le même conseil de bande que la réserve indienne de Uashat. Chaque été, le Festival Innu Nikamu a lieu au premier jeudi du mois d'août. Le très populaire duo Kashtin vient de Mani-Utenam et la station de radio locale est CKAU.

Le recensement de 2006 y dénombre 1 123 habitants[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé en 1949, ce village fût créé quand certaines familles ont décidé de s'établir dans l'ancien village de Moisie. Malioténam a une superficie de 527 hectares. La langue maternelle est l'Innu et la langue seconde est le français.

Pratiques traditionnelles[modifier | modifier le code]

Encore de nos jours, les pratiques traditionnelles font encore parties de la vie des Innus tels que la pêche au saumon, la chasse à l'outarde et au caribou, la trappe d’animaux à fourrures et le piégeage pour le castor, la culture est ainsi préservée. Il y a encore des familles qui montent dans les territoires ancestraux pour aller y pratiquer ces pratiques traditionnelles, parce que pour eux ce mode de vie est vital.

Langues[modifier | modifier le code]

En 2011, sur une population de 1315 habitants, Maliotenam comptait 23,6 % de francophones, 0,4 % d'anglophones et 76 % d'allophones (innu-aimun) [4].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Culturelles[modifier | modifier le code]

Claude McKenzie, chanteur et ancien membre du groupe Kashtin

Florent Vollant, chanteur

Sportives[modifier | modifier le code]

Napessis André, défenseur étoile des Sportifs de Joliette, dans la LHSAM

Références[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Sept-Îles Rose des vents
N
O    Maliotenam    E
S
Golfe du Saint-Laurent