Maliotenam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maliotenam
Image illustrative de l'article Maliotenam
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Côte-Nord
Statut municipal Réserve indienne
Chef Mike <<Pelash>> Mckenzie
Constitution 1949
Démographie
Population 1 431 hab. (2014)
Densité 280 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 12′ 45″ nord, 66° 11′ 39″ ouest
Superficie 511 ha = 5,11 km2
Divers
Code géographique 97804
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Maliotenam

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Maliotenam

Maliotenam ou Mani-utenam en Innu-aimun (« ville de Marie »)[1] est une réserve indienne innue canadienne de la province de Québec dans la municipalité régionale de comté des Sept-Rivières, située dans la région administrative de la Côte-Nord et à 16 km à l'est de Sept-Îles[2].

Elle est administrée par le conseil de bande Innu Takuaikan Uashat Mak Mani-Utenam (Gérance montagnaise de Uashat et de Mani-Utenam), le même que celui de la réserve indienne de Uashat. Chaque été, le Festival Innu Nikamu a lieu au premier jeudi du mois d'août. Le très populaire duo Kashtin vient de Mani-Utenam et la station de radio locale est CKAU.

Le recensement de 2006 y dénombre 1 123 habitants[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La réserve de Mani-Utenam (Maliotenam, ou Village de Marie) fut créée en 1949 par le Gouvernement Canadien qui souhaitait à l'époque que la vaste communauté Innue vienne s'y établir, ce qui ne fut pas le cas, nombreux Innus préférant rester sur les terres ancestrales de Uashat, alors que d'autres choisirent de s'établir au village de Moisie. Malioténam a une superficie de 527 hectares. La langue maternelle est l'Innu et la langue seconde est le français.

Pratiques traditionnelles[modifier | modifier le code]

Encore de nos jours, les pratiques traditionnelles font encore parties de la vie des Innus tels que la pêche au saumon, la chasse à l'outarde et au caribou, la trappe d’animaux à fourrures et le piégeage pour le castor, la culture est ainsi préservée. Il y a encore des familles qui montent dans les territoires ancestraux pour aller y pratiquer ces pratiques traditionnelles, parce que pour eux ce mode de vie est vital.

Langues[modifier | modifier le code]

En 2011, sur une population de 1315 habitants, Maliotenam comptait 23,6 % de francophones, 0,4 % d'anglophones et 76 % d'allophones (innu-aimun) [4].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Culturelles[modifier | modifier le code]

Claude McKenzie, chanteur et ancien membre du groupe Kashtin

Florent Vollant, chanteur

Sportives[modifier | modifier le code]

Napessis André, défenseur étoile des Sportifs de Joliette, dans la LHSAM

Références[modifier | modifier le code]

5. Histoire de Mani-Utenam : http://www.itum.qc.ca/page.php?rubrique=c_historiquecommunautaire

Lien externe[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Sept-Îles Rose des vents
N
O    Maliotenam    E
S
Golfe du Saint-Laurent