Le projet « Côte-Nord » lié à ce portail

Portail:Côte-Nord

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan

le portail de la Côte-Nord

391 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications


La Côte-Nord est une région administrative du nord-est du Québec situé entre la province de Terre-Neuve-et-Labrador et le Saguenay. Comme pour la Gaspésie, sa population est surtout située sur les rives du Saint-Laurent (fleuve et ensuite golfe). L'économie de la Côte-Nord est surtout axée sur la pêche, la foresterie et les mines. Elle est composée de 6 municipalités régionales de comté (MRC) et de 33 municipalités locales. Son chef-lieu est Sept-Îles.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Lumière
Harrington Harbour vu depuis le Nordik Express

La Grande Séduction est un film de Jean-François Pouliot sorti en 2003. L'histoire se déroule à Sainte-Marie-la-Mauderne, un petit village du Golfe-du-Saint-Laurent, accessible uniquement par les voies aériennes et maritimes. C'est le village réel de Harrington Harbour qui tient lieu de plateau de tournage.

Bien que caricatural, ce film dépeint bien la situation de plusieurs petits villages du Golfe-du-Saint-Laurent : une grande dépendance face à l'industrie de la pêche, une pauvreté galopante et un isolement profond face au reste de la province. Par contre, l'œuvre fait ressortir l'hospitalité des Québécois et les beautés des régions éloignées.

Conséquence : le village d'Harrington Harbour a connu un regain d'intérêt de la part des touristes. Le Nordik Express, navire qui fait la liaison entre Havre-Saint-Pierre et les villages du Golfe-du-Saint-Laurent, a été pris d'assaut par les touristes qui voulaient absolument visiter Harrington Harbour.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Municipalité
Église et Croix de Sacré-Cœur

Sacré-Cœur est une municipalité située dans la MRC de La Haute-Côte-Nord. Son nom fait référence au Sacré-Cœur. Le recensement 2011 y dénombre 1 881 habitants.

L'agriculture et la foresterie sont la base de son économie mais le tourisme prend un certaine place car il s'agit d'un havre naturel sur les routes touristiques du Fjord et des Baleines. La baie Sainte-Marguerite, avec son centre d’interprétation, est un site pour faire l'observation terrestre du béluga, en compagnie des naturalistes du parc national du Fjord-du-Saguenay. Une randonnée dans le sentier du fjord permet de découvrir l'aspect historique et naturel de ce milieu. Le village, d’une superficie de 342 kilomètres carrés, est érigé sur un plateau agricole surnommé à l’origine « Grand Brûlé ».

La forêt constitue encore aujourd’hui la principale activité économique. Le complexe de sciage Boisaco, l'usine de panneaux Sacopan et l'usine d’ensachage de rabotures Ripco, consacrées à la deuxième transformation du bois, forment son secteur industriel. Cette base économique est de plus en plus complétée par l’activité touristique avec le secteur de l'Anse-de-Roche qui est une fenêtre sur le fjord du Saguenay. On y retrouve de l'hébergement, des restaurants, des visites des animaux sauvages et domestiques de la ferme, du kayak de mer. Les touristes peuvent y faire différentes activités de randonnée pédestre, en quad, en traîneau à chien, ski de fond, raquette à neige, motoneige, etc.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
 Icône Image
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Évènements
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Le saviez-vous ?
  • Le réservoir Manicouagan, d’une superficie de 2 000 km2 et d’une profondeur moyenne de 73 mètres, est un cratère météoritique qui a été inondé par l’édification du barrage de la centrale Manic-5.
  • L'île d'Anticosti compte une population de cerf de Virginie estimée entre 160 000 et 200 000 bêtes.
  • L'environnement de la rivière Moisie est protégé juridiquement dans le but de lui donner le statut de réserve aquatique.
  • Le phare de Pointe-des-Monts est le plus vieux phare de la rive nord du Saint-Laurent.
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Articles promus

Fairytale bookmark gold.svg Article de qualité

Fairytale bookmark silverstar.svg Bons articles

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Panorama
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Citation
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg
À sept lieues au delà du poste de Mingan, se trouve la Pointe-aux-Esquimaux, où une vingtaine de familles acadiennes se sont établies depuis trois ans. Elles viennent des îles de la Madeleine, d'où elles se sont expatriées pour améliorer leur condition. Pêcheurs, agriculteurs et matelots, les Acadiens ont fait un excellent choix en transportant leur résidence en ce lieu. Ici ils trouvent des terres cultivables, une mer abondante en poissons et en gibier; à leur porte est le port des Esquimaux, complètement abrité par les îles, et en arrière s'étend un excellent pays de chasse.
Right pointing double angle quotation mark sh3.svg Jean-Baptiste-Antoine Ferland, 1858
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Carte
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Portails connexes
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif