Le projet « Île-du-Prince-Édouard » lié à ce portail

Portail:Île-du-Prince-Édouard

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Portail Index thématique Arborescence Projet Infolettre Discussions
Il y a actuellement 910 articles liés à l'Île-du-Prince-Édouard.
voir les dernières modifications

le portail de l'Île-du-Prince-Édouard

Flag of Prince Edward Island.svg

Culture | Éducation | Géographie | Histoire | Politique | Transport

Ce portail est une section de Wikipédia, consacrée à l'Île-du-Prince-Édouard. Il propose différentes sélections d'articles et d'images mises à jour automatiquement à chaque purge du cache (ici) ainsi qu'un index thématique permettant d'accéder à tous les articles sur l'Île-du-Prince-Édouard répertoriés au sein de l'encyclopédie. Vous êtes cordialement invités à participer au projet. Pour toutes questions ou remarques, vous pouvez consulter notre page de discussion.


Carte IPE.png

46° 13′ 09″ N, 62° 54′ 57″ O

L’Île-du-Prince-Édouard ou l'Î.-P.-É. (en anglais, Prince Edward Island ou PEI) est la plus petite des provinces du Canada en superficie et en population.

En 1864, l'Île-du-Prince-Édouard a accueilli la conférence qui a mené aux Articles de Confédération et à la création du Canada en 1867. Néanmoins, l'Î.-P.-É. n'est devenue une province canadienne qu'en 1873.

Au recensement de 2006, on y a dénombré une population de 135 851 habitants. Avec 24 habitants par kilomètre carré, c'est la province la plus densément peuplée.


  Image  [modifier]
Sentier des dunes de Greenwich
Parc national de l'Île-du-Prince-Édouard
  Le saviez-vous ?  [modifier]
  • L'Île-du-Prince-Édouard s'appelait autrefois l’Île Saint-Jean.
  • Le sol de l'Île-du-Prince-Édouard est rouge en raison de l'oxyde de fer qui rouille lorsqu'il est exposé à l'air.
  • Charlottetown est la capitale de l'île.
  • Malgré sa petite taille, l'Île-du-Prince-Édouard compte 34 terrains de golf.
  Lumière sur ...  [modifier]
Bateaux transportant les Acadiens, par Myles Birket Foster (1866).

La déportation de l'île Saint-Jean, actuelle province de l'Île-du-Prince-Édouard, au Canada, de 1758 à 1759 est un épisode de la déportation des Acadiens (1755-1763), ayant lieu dans le contexte du Grand Dérangement.

La déportation de l'île Saint-Jean a lieu après le siège de Louisbourg. La déportation est ordonnée par l'amiral anglais Edward Boscawen et confiée au lieutenant-colonel Andrew Rollo. Après la chute de l'établissement français de Port-la-Joye le 17 août 1758, les Britanniques construisent le fort Amherst. La population de l'île ayant été sous-estimée, trois vagues successives de déportation sont nécessaires, quoique la troisième ne parvienne pas à capturer qui que ce soit. Certains prisonniers transitent par Louisbourg. Les militaires et membres de l'administration sont envoyés en Angleterre et les civils en France. De nombreux habitants parvinrent à s'échapper, notamment avec l'aide des Micmacs et du marin acadien Nicolas Gautier. Les gens restés sur l'île souffrent rapidement de famine. Plusieurs déportés restent prisonniers en Angleterre jusqu'en 1763…

  Actualités  [modifier]
Île-du-Prince-Édouard sur Wikinews
Wikinews-logo.svg
  Panorama  [modifier]
Parc national de l'Île-du-Prince-Édouard
  Portails connexes  [modifier]