Le projet « Centre-du-Québec » lié à ce portail

Portail:Centre-du-Québec

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ham-Nord

le portail du Centre-du-Québec

345 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications


Le Centre-du-Québec est une région administrative du Québec située sur la rive sud du Saint-Laurent, face à Trois-Rivières. Elle est composée de 5 municipalités régionales de comté (MRC) et de 80 municipalités locales. Elle est devenue une région administrative indépendante le 30 juillet 1997.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Lumière
La rivière Bécancour à Bécancour

La rivière Bécancour est un cours d'eau d'une longueur de 196 km. Le nom de la rivière commémore Pierre Robinau de Bécancour, 2e baron de Portneuf, seigneur de Bécancour (1654-1729). Ce nom apparu sur la carte de 1695 de Jean Deshayes. Les Abénaquis la nomment quant à eux Wôlinaktekw qui signifie « rivière à la baie ». Les Écossais qui s'établirent à Inverness nommèrent le tronçon qui passe sur leur territoire « Thames River » (la Tamise).

Le cours de la Bécancour, qui fait 196 km, commence à 402 m d'altitude dans les Appalaches. Elle prend source dans le lac Bécancour, dans la ville de Thetford Mines. Celle-ci suit un parcours sinueux jusqu'à Lyster, qui marque sont entrée dans les basses-terres du Saint-Laurent. Elle prend par la suite une direction ouest-sud-ouest jusqu'à Daveluyville où elle tourne en direction nord-ouest jusqu'à Bécancour.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Municipalité
Ham-Nord

Ham-Nord est une municipalité de canton située dans la MRC d'Arthabaska. Le recensement de 2011 y dénombre 832 habitants, une diminution de 6,5 % depuis 2006.

Le canton de Ham, érigé officiellement le , reçoit ce nom en l'honneur d'une petite ville du comté d'Essex en Angleterre. Il prend la forme d'un carré à travers lequel l'axe Nord-Sud passe en diagonale, et il comprend onze rangs de 28 lots de 200 acres chacun.

Dès 1792, avant même que les lignes de contour du dit canton ne soient délimitées, deux Américains du Vermont, les frères Alfred et Silas Hatheway pétitionnent pour obtenir des lots à coloniser, mais n'ayant pas rempli les conditions requises, ils se voient débouter de leur demande.

De 1807 à 1815, l'arpentage primitif étant réalisé, des concessions de deux cents à douze cents acres pour un total de neuf mille huit cents acres, compris dans les quatre premiers rangs, sont alors alloués à quinze personnes. Aucun de ces concessionnaires de première heure n'a cependant pas habité sur ces lots qui sont cédés à des Canadiens-Français quelque cinquante années plus tard, plus précisément après l'arpentage définitif réalisé durant les années 1857-1861.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Image
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Évènements
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Le saviez-vous ?
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Panorama
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Portails connexes


Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif