Le projet « Lieux patrimoniaux du Canada » lié à ce portail

Portail:Lieux patrimoniaux du Canada

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bibliothèque du Parlement à Ottawa, classée édifice fédéral du patrimoine en 1987

le portail des lieux patrimoniaux du Canada

1 346 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications

Ce portail vise à mettre en valeur les différents biens patrimoniaux du Canada, qu'ils soit inscrits au niveau fédéral, provincial, voir même municipal. Il utilise principalement les biens inscrits au répertoire des lieux patrimoniaux du Canada, mais aussi les différent inventaires provinciaux.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Lumière sur
Le phare de Pointe-au-Père construit en 1909.

Le phare de Pointe-au-Père est un phare maritime situé à Rimouski, au Québec (Canada). Sa construction, en 1909, est liée aux pressions des armateurs et à la volonté du gouvernement canadien d'améliorer les aides à la navigation sur le fleuve Saint-Laurent au début du XXe siècle. C'est le troisième phare à être construit à Pointe-au-Père, et le principal bâtiment de la station d'aide à la navigation de Pointe-au-Père.

Construit selon les plans de l'ingénieur français Henri de Miffonis, il prend la forme d'une tour octogonale à arcs-boutants en béton armé aux lignes épurées correspondant aux principes de l'architecture moderne. Le phare est équipé d'un feu dioptrique de 3e classe muni d'une lentille de Fresnel, et son éclairage se fait en utilisant le principe du manchon à incandescence, jusqu'à son électrification en 1940. Après un lent déclin, le poste de pilotage quitte Pointe-au-Père en 1959, et le phare même est remplacé par une tour automatisée en 1975. Sept gardiens se sont succédé pendant ces 66 années d'opération, une tâche difficile exigeant souvent douze heures de travail par jour.

Le site de la station d'aide est déclaré lieu historique national du Canada en 1974, avant que le phare ne soit lui-même reconnu édifice fédéral du patrimoine en 1990. À partir de 1977, Parcs Canada devient propriétaire du lieu historique et, en 1980, fait effectuer des rénovations majeures au phare pour consolider sa structure. En 1982, Parcs Canada signe une entente avec le Musée de la mer, un organisme culturel rimouskois, et le phare devient alors un centre d'interprétation muséal. Sa visite permet de grimper au sommet des 33 mètres du phare.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Sélection d'articles
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
 Icône Sélection d'images
Le pont de Hartland est un pont traversant le fleuve Saint-Jean à Hartland. Avec ses 391 mètres, il est le plus long pont couvert du monde.
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Le saviez-vous ?
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Panorama
Coucher de soleil sur Signal Hill, St. John's, Péninsule Avalon, Terre-Neuve.Sur la gauche au premier plan, la batterie de la Reine; sur la droite, le port de St. John's.
Coucher de soleil sur Signal Hill, St. John's, Péninsule Avalon, Terre-Neuve.
Sur la gauche au premier plan, la batterie de la Reine; sur la droite, le port de St. John's.
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Citation
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg
La sauvegarde du bien patrimonial doit être concernée au premier chef par l'espace à enclore et non par la présence de l'objet dans l'espace.
Right pointing double angle quotation mark sh3.svg Jean-Claude Marsan
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Portails connexes
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif