Monastère Saint-Nicolas du Kablar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monastère de Saint-Nicolas.
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Monastère Saint-Nicolas
Image illustrative de l’article Monastère Saint-Nicolas du Kablar
Le monastère Saint-Nicolas du Kablar
Présentation
Nom local ММанастир Никоље Кабларско
Manastir Nikolje Kablarsko
Culte Orthodoxe serbe
Type Monastère
Rattachement Éparchie de Žiča
Début de la construction XVe siècle
Protection Monument culturel de grande importance
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Moravica
Ville Čačak
Localité Rošci
Coordonnées 43° 54′ 37″ nord, 20° 12′ 23″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Monastère Saint-Nicolas

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Monastère Saint-Nicolas

Le monastère Saint-Nicolas du Kablar (en serbe cyrillique : ММанастир Никоље Кабларско ; en serbe latin : Manastir Nikolje Kablarsko) est un monastère orthodoxe serbe situé à Rošci, dans le district de Moravica et sur le territoire de la Ville de Čačak, dans l'ouest de la Serbie. Il fait partie des dix monastères de la gorge d'Ovčar-Kablar. Il est inscrit sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie (identifiant no SK 371)[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le monastère Saint-Nicolas est situé au pied du mont Kablar, sur la rive gauche de la Zapadna Morava, sur le territoire du village de Rošci.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monastère a été fondé à la fin du XVe siècle ou au début du XVIe siècle[1]. Au XIXe siècle, il comptait environ 300 moines et servit de cachette au prince Miloš Obrenović lors du Second soulèvement serbe contre les Ottomans en 1815 ; en 1817, le prince s'y fit construire un konak.

Autre vue du monastère

L'église du monastère, l'une des plus anciennes de la région, conserve des fresques du XVIIe siècle, dont un cycle de la Passion du Christ, et le monastère lui-même abrite une collection de manuscrits. L'Évangile de Saint-Nicolas (en serbe : Nikoljsko jevanđelje) y fur notamment écrit ; volé au Musée national de Niš où il était conservé, il fut retrouvé à Dublin où il se trouve encore aujourd'hui[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr) « Manastir Nikolje Kablarsko, Rošci », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 16 juin 2016)
  2. (sr) D. Šćekić, « Srpska sveta gora », sur http://www.politika.rs, Site de Politika, (consulté le 18 juin 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]