Laurence Gayte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gayte.

Laurence Gayte, née le , est une femme politique et chef d'entreprise française. Elle est candidate aux élections législatives de 2017 dans la troisième circonscription des Pyrénées-Orientales avec l'étiquette La République en Marche ! Elle était auparavant membre de l'Union des démocrates et indépendants.

Biographie[modifier | modifier le code]

Laurence Gayte est diplômée de l'Institut d'études politiques de Rennes et dispose également d'un diplôme d'ingénieur écologue[1].

Elle dirige, avec son mari, une société d'informatique implantée sur la commune de Saint-Estève[1].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Mandat local[modifier | modifier le code]

Entre 2010 et 2014, elle occupe à Saint-Estève (Pyrénées-Orientales) la fonction de maire-adjointe déléguée à l'urbanisme et à l'environnement[2].

Avant de rejoindre La République en marche !, elle était membre de l'Union des démocrates et indépendants.

Élections législatives de 2017[modifier | modifier le code]

Laurence Gayte obtient d'abord une investiture du Parti radical valoisien, composante de l'Union des démocrates et indépendants, pour la quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales faute d'accord avec Les Républicains dans le département[3].

En , elle est investie tardivement par La République en marche ! pour les élections législatives dans la troisième circonscription des Pyrénées-Orientales[4]. La République en marche ! aurait en effet envisagé ne pas présenter de candidat face à la députée sortante socialiste Ségolène Neuville[5].

À l'issue du premier tour de l'élection, elle recueille 22,7 % des suffrages et se place en première position devant la candidate du Front National Sandrine Dogor. La députée sortante socialiste Ségolène Neuville est éliminée dès le premier tour[6]. Laurence Gayte est élue le 18 juin avec 59,31% des votes exprimés[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Profession de foi de Laurence Gayte pour les élections legislatives de 2017 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 17 juin 2017)
  2. V. Pons et D. Dupont, « Laurence Gayte, la nouvelle députée : « Je mesure ce qui m'attend ! » », L'Indépendant,‎
  3. « Rupture consommée entre Centristes et Républicains catalans », sur madeinperpignan.com, (consulté le 17 juin 2017)
  4. Fabrice Valery, « Législatives : En Marche ! a investi ses derniers candidats en Occitanie », sur francetvinfo.fr, (consulté le 17 juin 2017)
  5. « En Marche 66 – Le casting des législatives enfin définitif », sur madeinperpignan.com, (consulté le 17 juin 2017)
  6. « Pyrénées-Orientales - 3ème circonscription », sur interieur.gouv.fr (consulté le 17 juin 2017)
  7. Résultats de la 3ème circonscription des Pyrénées-Orientales sur le site ouillade.eu, 18 juin 2017

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :