Charles Pierre de Lamer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Pierre de Lamer
image illustrative de l’article Charles Pierre de Lamer

Naissance
Toulon
Décès (à 59 ans)
Passage de la Bérézina
Mort au combat
Origine Drapeau de la France France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau de la France République française
Drapeau de l'Empire français Empire français
Arme Infanterie
Grade Général de division
Années de service 1770-1812
Commandement Armée des Pyrénées-Orientales
Conflits Guerre d’indépendance américaine
Guerres révolutionnaires
Guerres napoléoniennes
Distinctions Chevalier de l'Empire
Chevalier de la Légion d'honneur
chevalier de Saint-Louis
Autres fonctions Député des Pyrénées-Orientales

Charles Pierre Marys de Lamer, né le à Toulon, mort le lors du Passage de la Bérézina), est un général et homme politique français de la Révolution et de l’Empire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Pierre de Lamer est nommé le 28 octobre 1770, sous-lieutenant au régiment de Médoc (qui devient en 1791 le 70e de ligne). Il va rejoindre le 2e bataillon à la Martinique et fait les guerres d'Amérique. Revenu en France en 1784 et promu lieutenant au corps le 24 avril de la même année, il reçoit son brevet de capitaine le 24 avril 1785.

Aide de camp du général Dagobert à l'armée des Alpes en 1790, il se signale à l'affaire du col de Sospello et à l'attaque du camp de Jalès sous les ordres du général d'Albignac. Chef de brigade en juillet 1793, puis général de brigade le 10 août 1793, chef d'état-major de l'armée des Pyrénées-Orientales, général de division le 23 décembre 1793, il exerce le commandement provisoire de l'armée des Pyrénées-Orientales jusqu'à l'arrivée du général Dugommier.

Admis au traitement de réforme le 28 août 1797, il est réintégré le 26 avril 1800, commande le dépôt de Nîmes jusqu'au 5 juillet 1801, devient inspecteur aux revues à la 12e division militaire le 7 janvier 1802. Membre de la Légion d'honneur le 25 mars 1804, et il est chargé du service des revues en Vendée.

Choisi par le Sénat conservateur comme député des Pyrénées-Orientales au Corps législatif le 18 février 1807, il est appelé le 25 janvier 1812, au service des revues de la cavalerie de réserve de la Grande Armée, sous les ordres de Murat, fait la campagne de Russie et disparait au passage de la Bérézina.

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Unique fils de Jean Baptiste Marys de Lamer, conseiller, secrétaire du roi et Thérèse Barbe Meistre, Charles Pierre eut d'un premier mariage :

  • Marie Henriette (vers 1786 ✝ 3 janvier 1858 - Pierrelatte, Drôme), mariée en 1806 (Sollies, Var) avec Louis Bernard Germain Massis-Cuchet (1775-1845), receveur des domaines à Pierrelatte, dont postérité ;

Lamer se marie une seconde fois le 17 novembre 1795 à Perpignan, avec Jeanne Lazerme (14 novembre 1774 - Perpignan, Pyrénées Orientales morte en 1834 - Perpignan ou Arles-sur-Tech), dont :

  • Charles né en 1796 - Perpignan, maire de Rivesaltes, sous-préfet de Prades, marié le 3 septembre 1822 (Rivesaltes) Eugénie Marcelline Adèle Josèphe Françoise Parès, née en 1799 - Rivesaltes, dont :
    • Caroline née en 1824 - Rivesaltes, mariée le 2 mai 1849 à Rivesaltes avec François Xavier Cristau (16 novembre 1810 ✝ 6 juin 1877), dont postérité ;
  • Amédée (10 octobre 1798 - Arles-sur-Tech ✝ 30 juillet 1866 - Arles-sur-Tech), élève de l'École militaire (1814), sous-lieutenant aux gardes du corps de la maison du Roi, lieutenant à la Légion des Pyrénées-Orientales, colonel de la Garde nationale (1848) , marié le 6 janvier 1823 (Perpignan) avec Julie Calmètes (19 février 1798 - Perpignan ✝ 7 novembre 1870 - Perpignan), dont :
    • Jules (21 juin 1828 - Perpignan ✝ 16 avril 1906 - Perpignan), préfet, marié le 13 mai 1856 (Perpignan) avec Léonie Massot (née en 1835), dont
      • Paul Amédée (8 mai 1857 - Perpignan ✝ 27 avril 1929 - Perpignan),
      • et un autre fils ;
    • et deux filles.

États de service[modifier | modifier le code]

Campagnes[modifier | modifier le code]

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Règlement d'armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Blason à dessiner.svg Armes des Marys de Lamer :

D'azur, à un épi d'or, et une oie passante d'argent, brochant sur l'épi, le tout soutenu d'une terrasse de sinople.[1]

Armoiries de Pouilly 1.svg Armes de Charles Pierre de Lamer :

D'argent à un lion d'azur.[2]

Blason à dessiner.svg Armes de Chevalier de l'Empire :

D'azur, coupé d'une mer d'azur; à la bordure de gueules, chargée du signe des chevaliers légionnaires.[3]

Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes. (Lamer⇔la mer).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Armorial de J.B. RIETSTAP - et ses Compléments
  2. Fiche de Charles Pierre de Lamer sur roglo.eu
  3. Nobiliaire de Provence : Armorial général de la Provence, du Comtat Venaissin, de la Principauté d'Orange..., de René Borricand, Editions Borricand, Aix-en-Provence, 3 vol. : 1974-1976, (ISBN 2853970027) (ISBN 9782853970020) (ISBN 2-85397-002-7) (ASIN B0000E7KFZ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]