Liste des commentateurs du Tour de France cycliste en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article dresse la liste des commentateurs du Tour de France en France, sur France Télévisions depuis 1959 et sur Eurosport depuis 1993.

Les dates clés de la télévision sur le Tour[modifier | modifier le code]

1952 : première dans le journal télévisé[modifier | modifier le code]

C’est sous la houlette de Pierre Sabbagh, l’inventeur du journal télévisé, qu’une première équipe de la télévision fit ses premiers pas sur le Tour de France à l’occasion de sa trente-neuvième édition. Juché sur une moto, le cinéaste de la presse filmée Henri Persin, tournait des images sur la course. Les films étaient ensuite récupérés à l’arrivée, puis envoyés à Paris le plus rapidement possible. Une fois le développement des films terminé, les monteurs s’affairaient à la construction d’un résumé diffusé à l’occasion du journal de la mi-journée le lendemain de l’étape, commenté par Georges de Caunes[1].

1958 : l’Aubisque en direct[modifier | modifier le code]

Premier direct en montagne au sommet du col de l'Aubisque. Un car de retransmission dirigeant quatre caméras est installé au sommet du col pyrénéen, permettant aux quelques possesseurs de postes de télévision, de découvrir les passages au sommet[1].

1959 : le Puy-de-Dôme à l’honneur[modifier | modifier le code]

Tour de France 1959 Cette fois-ci c’est le contre-la-montre Clermont-Ferrand - Puy de Dôme qui est proposé en direct. L’émetteur de télévision placé au sommet du géant des Dômes permettant la transmission des images des caméras fixes et ainsi voir Bahamontes triompher dans cet exercice devant Charly Gaul[1].

1960 : premiers directs mobiles[modifier | modifier le code]

C’est à l’occasion de l’ascension du Col de Peyresourde que la R.T.F (Radiodiffusion-télévision française) utilise ses premiers moyens mobiles de direct. Une Citroën ID 19 Break, une moto et un hélicoptère sont mobilisés pour assurer la retransmission du col, ainsi que la descente vers Bagnères-de-Luchon. Une totale réussite qui permet de voir l’opération renouvelée lors de la montée du col de l'Izoard[1].

1961 : quatre directs sur le Tour[modifier | modifier le code]

La R.T.F propose aux téléspectateurs de suivre quatre étapes en direct tout au long du Tour de France ultra-dominé par Jacques Anquetil. Grenoble-Turin le 4 juillet, Luchon-Pau le 11, Bergerac-Périgueux le 14 et l’arrivée finale au Parc des Princes le 16 juillet[1].

1962 : la révolution haute fréquence[modifier | modifier le code]

Grâce à la HF (la transmission des images via la haute fréquence), les dix derniers kilomètres de chaque étape sont proposés en direct. Avec une qualité parfois aléatoire, obligeant souvent Robert Chapatte à faire de la radio pour commenter la course[1].

1968 : le Tour en Eurovision[modifier | modifier le code]

Les reportages quotidiens de soixante minutes sont désormais retransmis dans les pays adhérents à l’Union européenne de radio-télévision. Chaque retransmission est ouverte par le célèbre Te Deum, générique emblématique du diffuseur européen[1].

1975 : TF1 et Antenne 2 en alternance[modifier | modifier le code]

Suite à l’éclatement de l’ORTF, on vit en 1975 la naissance de TF1, d’Antenne 2, puis de FR3. Concernant la couverture du Tour de France, TF1 et Antenne 2 se partagent les retransmissions en diffusant à tour de rôle les étapes en direct. FR3, première chaîne à émettre en couleur, profite de cette technologie pour proposer les étapes diffusées par TF1[1].

1985 : Antenne 2 en exclusivité[modifier | modifier le code]

Partageant jusque-là la diffusion du Tour en alternance avec TF1, Antenne 2 obtient en 1985 les droits exclusifs de diffusion du Tour de France dans l’hexagone. Cette exclusivité marque un tournant dans la couverture de la course, avec une augmentation des moyens de productions mis à disposition par la SFP. Outre le final des étapes, on retrouve en direct l’ascension des principaux cols de la course en direct. Au micro, l’inamovible Robert Chapatte assure les commentaires de la course s’attachant les services d’un consultant de luxe, le quintuple vainqueur du Tour de France, Jacques Anquetil. Un tandem assisté de Jean-Paul Ollivier sur une moto. Autre nouveauté, la traditionnelle émission d’après-course, Face au Tour, disparaît au profit d’une émission menée par le journaliste Jacques Chancel, « À chacun son tour ». Enfin ultime révolution, le traditionnel résumé de l’Eurovision de 19h30 laisse place à un innovant journal du Tour, mis sur pied par Gérard Holtz, mêlant résumé de l’étape du jour par Patrick Chêne ou des rétros de Jean-Paul Ollivier, surnommé Paulo la Science. Une couverture complète qui ne connait qu’un seul couac, la retransmission tronquée de l’étape de Luz-Ardiden, un épais brouillard clouant au sol l’hélicoptère relais[1].

1990 : premier direct intégral[modifier | modifier le code]

A l’occasion de l’étape Saint-Gervais-Mont-BlancL'Alpe d'Huez, Antenne 2 et FR3 se relaient tout au long de la journée, pour proposer un suivi continu de la grande étape des Alpes. Fort du succès rencontré après une telle initiative, l’année suivante trois étapes sont proposées en intégralité. Dans les années 90, chaque massif montagneux ont droit à une étape en couverture intégrale, avant de généraliser dans les années 2000 ce dispositif à toutes les étapes de montagnes et à celle des Champs-Elysées, auxquelles sont ajoutées les deux ou trois premières étapes depuis 2007[1].

1992 : l’avion relais ignore les nuages[modifier | modifier le code]

Jusqu’au début des années 90, c'est aux hélicoptères que revient la tâche de transmettre le signal de la course. Lorsque la pluie et les orages s’en mêlent, les hélicoptères devant restés cloués au sol, il devient impossible de retransmettre une étape. A ce titre, l’arrivée à Morzine en 1991 restera dans l’histoire comme la dernière étape du Tour de France non retransmise en direct. Dès 1992, la SFP expérimente sur la Classique des Alpes un avion relais, situé au dessus des nuages, permettant ainsi la transmission des images des motos par tous les temps. Une nouveauté mise à l’épreuve dès 1992 en Auvergne, avec l’arrivée dans le brouillard à la Bourboule. Malgré la purée de pois dans le final, les téléspectateurs d’Antenne 2 purent vivre le magnifique succès de Stephen Roche, dans la station auvergnate[1].

2007 : le Tour passe à la Haute-Définition[modifier | modifier le code]

Révolution dans les foyers, les téléviseurs à tube cathodique commencent à faire place aux écrans plats et leurs technologies Full HD. France Télévisions expérimente ce procédé, en proposant aux abonnés ADSL d'Orange, une retransmission sur un canal spécifique en HD, commentée par André Garcia et Carlos Da Cruz. L’année suivante, cette nouveauté est proposée sur le signal international, en parallèle du signal classique. En 2009, avec l’apparition de la HD sur le TNT, tous les foyers équipés ont accès à une qualité d’image quasi parfaite[1].

2017 : toutes les étapes diffusées en intégralité[modifier | modifier le code]

En 2017, les dirigeants de France Télévisions décident de diffuser l'intégralité des étapes du Tour de France. Les chaînes France 2 et France 3 se relaient pour diffuser la course du départ jusqu'au passage sur la ligne d'arrivée[1].

Tableau des commentateurs successifs[modifier | modifier le code]

Sur la RTF puis l'ORTF (sur la Première Chaîne) (1959-1974)[modifier | modifier le code]

Léon Zitrone (à gauche), commentateur du Tour sur l'ORTF puis sur TF1 de 1967 à 1978.
Année Journaliste(s) Consultants Motos son
1959 Georges de Caunes Jean Quittard
1960 Robert Chapatte
1961
1962
1963
1964
1965
1966
1967 Léon Zitrone Richard Diot
1968
1969 Jean-Michel Leulliot
1970 Bernard Giroux
1971
1972
1973
1974

Sur TF1 et Antenne 2 (1975-1986)[modifier | modifier le code]

Raymond Poulidor, consultant sur TF1 de 1978 à 1986.
Jean-Paul Ollivier, commentateur du Tour de 1983 à 2014.
Année Journaliste(s) TF1 Consultants TF1 Journaliste(s) Antenne 2 Consultants Antenne 2 Moto son
1975 Daniel Pautrat Jean-Michel Leulliot Roger Pingeon
1976 Léon Zitrone Jean-Michel Leulliot Robert Chapatte Pierre Salviac Bernard Giroux
1977
1978 Raymond Poulidor
1979 Jean-Michel Leulliot
1980
1981 Raphaël Géminiani
1982 Daniel Pautrat
1983 Jean-Paul Ollivier
1984

Sur France Télévision (Antenne 2 et FR3 puis France 2 et France 3) (Depuis 1987)[modifier | modifier le code]

Bernard Thévenet, consultant sur France Télévisions de 1994 à 2004.
Laurent Jalabert, consultant depuis 2003.
Thierry Adam, commentateur principel du Tour de 2007 à 2016.
Année Journaliste(s) Consultants Journaliste historien Motos son
1985 Robert Chapatte Jacques Anquetil Jean-Paul Ollivier
1986
1987
1988 Raymond Poulidor
1989 Robert Chapatte - Patrick Chêne
1990
1991
1992
1993
1994 Bernard Thevenet[2]
1995 Patrick Chêne Bernard Thévenet[3],[4] Jean-René Godart
1996
1997
1998
1999
2000
2001 Christian Prudhomme[5] Jean-Paul Ollivier[6],[7] Thierry Adam[8]
2002
2003 Laurent Jalabert
2004 Christophe Josse[3],[4]
2005 Henri Sannier[4] Laurent Jalabert[4] Jean-René Godart
2006 Laurent Fignon[9] Laurent Jalabert
2007 Thierry Adam[8] Laurent Bellet
2008
2009
2010
2011 Laurent Jalabert Nicolas Geay[10]
2012
2013 Cédric Vasseur[11] Jean-François Kerckaert[11]
2014 Laurent Jalabert Cédric Vasseur
2015 Éric Fottorino[12]
2016
2017 Alexandre Pasteur[13] Laurent Jalabert Marion Rousse Franck Ferrand[14] Thierry Adam[15]
2018 Thomas Voeckler[16]


À partir de 2014, France Télévisions doit donner un jour de repos par semaine à ses journalistes[17]. Ces derniers sont donc absents de l'antenne un jour au cours de la première semaine (une journée de repos étant prévu dans le programme du Tour de France au cours de la deuxième et troisième semaine). Cette contrainte ne concerne pas les consultants. Nicolas Geay remplace ainsi Thierry Adam puis Alexandre Pasteur en tant que commentateur principal pour une étape. D'autres journalistes de francetv sport remplacent les commentateurs sur la moto : Gérard Holtz (2014), Jean-François Kerckaert (2015-2016) ou Nicolas Geay (2017-2018).

Sur Eurosport[modifier | modifier le code]

Patrick Chassé, commentateur sur Eurosport de 1992 à 2010.
Richard Virenque, consultant sur Eurosport depuis 2005.

Les deux premiers consultants commentent la course avec le journaliste tandis que les autres consultants analysent la course avant et/ou après la course.

Année Journaliste Consultant 1 Consultant 2 Consultant 3 Consultant 4
1992 Patrick Chassé Christophe Josse
1993 Patrick Chassé Vincent Barteau
1994 Laurent Fignon
1995
1996 Marc Madiot
1997 Jean-François Bernard
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005 Cyrille Guimard Richard Virenque
2006 Jacky Durand
2007
2008
2009
2010
2011 Alexandre Pasteur Guillaume Di Grazia Christophe Moreau
2012
2013
2014 Greg LeMond
2015 David Moncoutié Stéphane Goubert
2016 Steve Chainel Marion Rousse
2017 Guillaume Di Grazia David Moncoutié
2018

Nombre de saisons par commentateur[modifier | modifier le code]

Journalistes[modifier | modifier le code]

Commentateur Poste Chaîne Période Saisons Total
Jean-Paul Ollivier Commentateur sur la moto Antenne 2 puis France TV 1983-2000 18 32
Commentateur historien France Télévisions 2001-2014 14
Robert Chapatte Commentateur principal RTF puis ORTF 1960-1966 7 26
Antenne 2 puis France TV 1976-1994 19
Patrick Chassé Commentateur principal Eurosport 1992-2010 19 19
Thierry Adam Commentateur sur la moto France Télévisions 2001-2006 6 18
Commentateur principal 2007-2016 10
Commentateur sur la moto 2017-2018 2
Jean-Michel Leulliot Commentateur principal ORTF 1969-1974 6 16
TF1 1975-1984 10
Patrick Chêne Commentateur principal France Télévisions 1989-2000 12 12
Léon Zitrone Commentateur principal ORTF 1967-1974 8 11
TF1 1976-1978 3
Bernard Giroux Commentateur sur la moto ORTF 1970-1974 5 11
TF1 1976-1981 6
Jean-René Godart Commentateur sur la moto France Télévisions 1995-2002 et 2005 9 9
Alexandre Pasteur Commentateur principal Eurosport 2011-2016 6 8
France Télévisions 2017-2018 2
Laurent Bellet Commentateur sur la moto France Télévisions 2007-2012 6 6
Nicolas Geay Commentateur sur la moto France Télévisions 2011-2016 6 6
Pierre Salviac Commentateur principal Antenne 2 1976-1978 3 3
Christian Prudhomme Commentateur principal France Télévisions 2001-2003 3 3
Richard Diot Commentateur principal ORTF 1967-1968 2 2
Daniel Pautrat Commentateur principal TF1 1975 1 2
Commentateur sur la moto TF1 1982 1
Christophe Josse Commentateur principal Eurosport 1993 1 2
France Télévisions 2004 1
Henri Sannier Commentateur principal France Télévisions 2005-2006 2 2
Éric Fottorino Commentateur historien France Télévisions 2015-2016 2 2
Franck Ferrand Commentateur historien France Télévisions 2017-2018 2 2
Guillaume Di Grazia Commentateur principal Eurosport 2017-2018 2 2
Georges de Caunes Commentateur principal RTF 1959 1 1
Jean Quittard Commentateur principal RTF 1959 1 1
Jean-François Kerckaert Commentateur sur la moto France Télévisions 2013 1 1

Consultants[modifier | modifier le code]

Commentateur Poste Chaîne Période Saisons Total
Laurent Fignon Consultant principal Eurosport 1994-2004 11 16
France Télévisions 2006-2010 5
Laurent Jalabert Consultant sur la moto France Télévisions 2003-2004 2 15
Consultant principal 2005 1
Consultant sur la moto 2006-2010 5
Consultant principal 2011-2012 puis 2014-2018 7
Richard Virenque Consultant principal Eurosport 2005-2018 14 14
Jacky Durand Consultant principal Eurosport 2006-2018 13 13
Vincent Barteau Consultant principal Eurosport 1993-2004 12 12
Bernard Thévenet Consultant principal France Télévisions 1994-2004 11 11
Raymond Poulidor Consultant principal TF1 1978-1984 7 8
Antenne 2 1988 1
Cédric Vasseur Consultant principal France Télévisions 2013 1 5
Consultant sur la moto 2014-2017 4
Raphaël Géminiani Consultant principal Antenne 2 1981-1984 4 4
Marion Rousse Consultante principale France Télévisions 2017-2018 2 2
Roger Pingeon Consultant principal TF1 1975 1 1
Cyrille Guimard Consultant principal Eurosport 2005 1 1
Thomas Voeckler Consultant sur la moto France Télévisions 2018 1 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l et m Olivier Perrier, « Télévision: Le Tour en intégralité, une vraie bonne idée? », sur lederailleur.fr, (consulté le 17 avril 2017)
  2. Après le retrait de Robert Chapatte pour maladie.
  3. a et b « France 2. Christophe Josse : "je vais être en plein coeur du rêve!" », sur humanite.fr, L'Humanité, (consulté le 16 avril 2017).
  4. a b c et d « Le Tour de France veut se faire entendre », sur 20minutes.fr, 20 minutes, (consulté le 16 avril 2017).
  5. « Christian Prudhomme, le patron du Tour de France prépare l'avenir », sur lanouvellerepublique.fr, La Nouvelle République du Centre-Ouest, (consulté le 16 avril 2017).
  6. Jean Martinet, « Foix. Jean-Paul Ollivier, mémoire vivante de la Grande Boucle », sur ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 17 avril 2017)
  7. Sébastien Brochu, « Tour de France : Pourquoi Jean-Paul Ollivier ne commente-t-il plus le Tour sur France 2 ? », sur telestar.fr, Télé Star, (consulté le 17 avril 2017)
  8. a et b « France Télévisions: Thierry Adam confirme qu’il est écarté du Tour de France », sur rmcsport.bfmtv.com, RMC Sport, (consulté le 13 avril 2017).
  9. « Laurent Fignon : le panache et la méthode », sur francebleu.fr, France Bleu, (consulté le 13 avril 2017).
  10. « Nicolas Geay, journaliste spécialisé dans le dopage, se confie », sur diplomes-iepg.fr, Association des diplômés Sciences Po Grenoble, .
  11. a et b « Vasseur remplace Jalabert aux côtés de Thierry Adam », sur sport.francetvinfo.fr, Francetv Sport, (consulté le 13 avril 2017).
  12. « Eric Fottorino arrête le Tour », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 17 avril 2017)
  13. « Alexandre Pasteur : «Thierry Adam ne m’en veut pas» », sur tvmag.lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 9 avril 2017).
  14. Emmanuelle Litaud, « Franck Ferrand, la nouvelle voix du Tour de France », sur tvmag.lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 31 mars 2017).
  15. « Tour de France : Thierry Adam sera de retour sur la moto », sur www.lequipe.fr, L'Equipe, (consulté le 13 avril 2017).
  16. « Thomas Voeckler sur le Tour de France avec France Télévisions », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 9 janvier 2018).
  17. « Tour de France 2014 : où est Thierry Adam ? », sur www.rtl.fr, RTL, (consulté le 13 avril 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]