Tour de France 1953

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tour de France 1953
Généralités
Course
Compétition
Challenge Desgrange-Colombo 1953 (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Étapes
22
Date
Distance
4 476 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Partants
119Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
34,593 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleure équipe
Route of the 1953 Tour de France.png

Le Tour de France 1953 est la 40e édition du Tour de France, course cycliste qui s'est déroulée du 3 au .

La course est constituée de 22 étapes pour 4 476 km, traverse trois pays, s'élance de Strasbourg et arrive à Paris.

La compétition est remportée pour la première fois par le Français Louison Bobet.

Généralités[modifier | modifier le code]

À l'occasion de cette quarantième édition, le Tour, créé en 1903, fête son cinquantième anniversaire. Pour l'occasion, les anciens vainqueurs de l'épreuve encore en vie sont invités à l'arrivée de la course au parc des Princes à Paris. Maurice Garin, premier vainqueur, bien qu'âgé de 82 ans, accomplit un tour d'honneur à vélo[1].

Douze formations de dix coureurs se présentent au départ à Strasbourg. Aucune de ces formations n'arrivera au complet à Paris.

Le maillot vert, créé pour récompenser le leader du classement par points désignant la régularité d'un coureur, apparaît pour la première fois.

Le Français Louison Bobet remporte l'épreuve pour la première fois après sa sixième participation.

La vitesse moyenne de ce Tour est de 34,593 km/h.

Parcours[modifier | modifier le code]

Le départ est donné de Strasbourg (Bas-Rhin).

En France, Cauterets (Hautes-Pyrénées), Albi (Tarn) et Montluçon (Allier) sont villes-étapes pour la première fois.

Le parcours emprunte les routes de trois pays : la France, la Belgique et Monaco.

Le vélodrome du parc des Princes dans le 16e arrondissement de Paris accueille l'arrivée du Tour comme chaque année de 1905 à 1967.

Ce Tour comporte une journée de repos pour les coureurs le samedi à Bordeaux (Gironde).

Étapes[modifier | modifier le code]

Étape[2],[3],[4],[5] Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
1re étape ven. 3 juillet StrasbourgMetz
Étape de plaine
195 Drapeau : Suisse Fritz Schär Drapeau : Suisse Fritz Schär
2e étape sam. 4 juillet MetzDrapeau : Belgique Liège (BEL)
Étape de plaine
227 Drapeau : Suisse Fritz Schär Drapeau : Suisse Fritz Schär
3e étape dim. 5 juillet Drapeau : Belgique Liège (BEL)Lille
Étape de plaine
221 Drapeau : France Stanislas Bober Drapeau : Suisse Fritz Schär
4e étape lun. 6 juillet LilleDieppe
Étape de plaine
198 Drapeau : Pays-Bas Gerrit Voorting Drapeau : Suisse Fritz Schär
5e étape mar. 7 juillet DieppeCaen
Étape de plaine
131 Drapeau : France Jean Malléjac Drapeau : France Roger Hassenforder
6e étape mer. 8 juillet CaenLe Mans
Étape de plaine
180 Drapeau : Belgique Martin Van Geneugden Drapeau : France Roger Hassenforder
7e étape jeu. 9 juillet Le MansNantes
Étape de plaine
181 Drapeau : Italie Livio Isotti Drapeau : France Roger Hassenforder
8e étape ven. 10 juillet NantesBordeaux
Étape de plaine
345 Drapeau : Pays-Bas Jan Nolten Drapeau : France Roger Hassenforder
sam. 11 juillet Bordeaux
Jour de repos
Journée de repos no 1
9e étape dim. 12 juillet BordeauxPau
Étape de plaine
197 Drapeau : Italie Fiorenzo Magni Drapeau : Suisse Fritz Schär
10e étape lun. 13 juillet PauCauterets
Étape de montagne
103 Drapeau : Espagne Jesús Loroño Drapeau : Suisse Fritz Schär
11e étape mar. 14 juillet CauteretsLuchon
Étape de montagne
115 Drapeau : France Jean Robic Drapeau : France Jean Robic
12e étape mer. 15 juillet LuchonAlbi
Étape de plaine
241 Drapeau : France André Darrigade Drapeau : France François Mahé
13e étape jeu. 16 juillet AlbiBéziers
Étape de montagne
189 Drapeau : France Nello Lauredi Drapeau : France Jean Malléjac
14e étape ven. 17 juillet BéziersNîmes
Étape de montagne
214 Drapeau : France Bernard Quennehen Drapeau : France Jean Malléjac
15e étape sam. 18 juillet NîmesMarseille
Étape de plaine
173 Drapeau : France Maurice Quentin Drapeau : France Jean Malléjac
16e étape dim. 19 juillet MarseilleDrapeau : Monaco Monaco (MON)
Étape de montagne
208 Drapeau : Pays-Bas Wim van Est Drapeau : France Jean Malléjac
lun. 20 juillet Drapeau : Monaco Monaco (MON)
Jour de repos
Journée de repos no 2
17e étape mar. 21 juillet Drapeau : Monaco Monaco (MON)Gap
Étape de montagne
261 Drapeau : Pays-Bas Wout Wagtmans Drapeau : France Jean Malléjac
18e étape mer. 22 juillet GapBriançon
Étape de montagne
165 Drapeau : France Louison Bobet Drapeau : France Louison Bobet
19e étape jeu. 23 juillet BriançonLyon
Étape de montagne
227 Drapeau : France Georges Meunier Drapeau : France Louison Bobet
20e étape ven. 24 juillet LyonSaint-Étienne
Contre-la-montre individuel
70 Drapeau : France Louison Bobet Drapeau : France Louison Bobet
21e étape sam. 25 juillet Saint-ÉtienneMontluçon
Étape de plaine
210 Drapeau : Pays-Bas Wout Wagtmans Drapeau : France Louison Bobet
22e étape dim. 26 juillet MontluçonParis - Parc des princes
Étape de plaine
328 Drapeau : Italie Fiorenzo Magni Drapeau : France Louison Bobet

Classements[modifier | modifier le code]

Classement général final[modifier | modifier le code]

Classement général[6]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Louison Bobet Leader du classement général Drapeau de la France France France en 129 h 23 min 25 s
2e Jean Malléjac Drapeau de la France France Ouest + 14 min 18 s
3e Giancarlo Astrua Drapeau de l'Italie Italie Italie + 15 min 2 s
4e Alex Close Drapeau de la Belgique Belgique Belgique + 17 min 35 s
5e Wout Wagtmans Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Pays-Bas Leader du classement par équipes + 18 min 5 s
6e Fritz Schär Leader du classement par points Drapeau de la Suisse Suisse Suisse + 18 min 44 s
7e Antonin Rolland Drapeau de la France France France + 23 min 3 s
8e Nello Lauredi Drapeau de la France France France + 26 min 3 s
9e Raphaël Géminiani Drapeau de la France France France + 27 min 18 s
10e François Mahé Drapeau de la France France Ouest + 28 min 26 s
11e Gino Bartali Drapeau de l'Italie Italie Italie + 32 min 0 s
12e Joseph Mirando Drapeau de la France France Sud-Est + 38 min 21 s
13e Wim van Est Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Pays-Bas Leader du classement par équipes + 39 min 0 s
14e José Serra Gil Drapeau de l'Espagne Espagne Espagne + 40 min 32 s
15e Fiorenzo Magni Drapeau de l'Italie Italie Italie + 40 min 47 s
16e Gilbert Bauvin Drapeau de la France France Nord-Est - Centre + 42 min 3 s
17e Gerrit Voorting Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Pays-Bas Leader du classement par équipes + 44 min 2 s
18e Marcel Ernzer Drapeau du Luxembourg Luxembourg Luxembourg + 46 min 41 s
19e Jan Nolten Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Pays-Bas Leader du classement par équipes + 47 min 29 s
20e Ugo Anzile Drapeau de l'Italie Italie Italie + 50 min 38 s
21e Lucien Lazaridès Drapeau de la France France Sud-Est + 52 min 16 s
22e Vincenzo Rossello Drapeau de l'Italie Italie Italie + 54 min 47 s
23e Raymond Impanis Drapeau de la Belgique Belgique Belgique + 59 min 12 s
24e Andrés Trobat Drapeau de l'Espagne Espagne Espagne + h 4 min 35 s
25e Stanislas Bober Drapeau de la France France Île-de-France + h 8 min 16 s

Classements annexes finals[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Classement par points[7],[8]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Fritz Schär Leader du classement par points Drapeau de la Suisse Suisse Suisse 271 points
2e Fiorenzo Magni Drapeau de l'Italie Italie Italie 307 pts
3e Raphaël Géminiani Drapeau de la France France France 406.5 pts
4e Antonin Rolland Drapeau de la France France France 413 pts
5e Wim van Est Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Pays-Bas Leader du classement par équipes 440 pts
6e Gerrit Voorting Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Pays-Bas Leader du classement par équipes 490 pts
7e Giancarlo Astrua Drapeau de l'Italie Italie Italie 536 pts
8e Louison Bobet Leader du classement général Drapeau de la France France France 541 pts
9e Gino Bartali Drapeau de l'Italie Italie Italie 549 pts
10e Raymond Impanis Drapeau de la Belgique Belgique Belgique 620 pts

Prix du meilleur grimpeur[modifier | modifier le code]

Classement du Prix du meilleur grimpeur[7],[9],[10]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Jesús Loroño Drapeau de l'Espagne Espagne Espagne 54 points
2e Louison Bobet Leader du classement général Drapeau de la France France France 36 pts
3e Joseph Mirando Drapeau de la France France Sud-Est 30 pts
4e Gilbert Bauvin Drapeau de la France France Nord-Est - Centre 25 pts
5e Jean Le Guilly Drapeau de la France France France 24 pts
6e Fritz Schär Leader du classement par points Drapeau de la Suisse Suisse Suisse 22 pts
7e Giancarlo Astrua Drapeau de l'Italie Italie Italie 20 pts
8e José Serra Gil Drapeau de l'Espagne Espagne Espagne 19 pts
9e Jan Nolten
Marcel Huber
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de la Suisse Suisse
Pays-Bas Leader du classement par équipes
Suisse
14 pts

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Les coureurs de l'équipe en tête de ce classement portent une casquette jaune (représentée dans les classements par l'icône Leader du classement par équipes à côté du nom de l'équipe)[11],[12].

Classement par équipes[9]
  Équipe Pays Temps
1re Pays-Bas Leader du classement par équipes Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas en 387 h 42 min 54 s
2e France Drapeau de la France France + 11 min 7 s
3e Nord-Est - Centre Drapeau de la France France + 23 min 22 s
4e Belgique Drapeau de la Belgique Belgique + 54 min 57 s
5e Ouest Drapeau de la France France + h 7 min 51 s
6e Italie Drapeau de l'Italie Italie + h 19 min 45 s
7e Espagne Drapeau de l'Espagne Espagne + h 0 min 13 s
8e Sud-Est Drapeau de la France France + h 28 min 45 s
9e Île-de-France Drapeau de la France France + h 38 min 25 s
10e Suisse Drapeau de la Suisse Suisse + h 42 min 22 s

Évolution des classements[modifier | modifier le code]

Évolution des leaders des classements par étape[13],[14]
Étape Vainqueur Classement général
Leader du classement général
Classement par points
Leader du classement par points
Classement de la montagne Classement par équipes
Leader du classement par équipes
Classement de la combativité
Étape Leader
1 Fritz Schär Fritz Schär Fritz Schär Non décerné Pays-Bas Wout Wagtmans Wout Wagtmans
2 Fritz Schär Wout Wagtmans Wout Wagtmans
3 Stanislas Bober Stanislas Bober
4 Gerrit Voorting Gerrit Voorting
5 Jean Malléjac Roger Hassenforder Nord-Est - Centre Roger Hassenforder
6 Martin Van Geneugden Louis Caput
7 Livio Isotti François Mahé
8 Jan Nolten Jan Nolten
9 Fiorenzo Magni Fritz Schär André Darrigade
10 Jesús Loroño Jean Robic Jesús Loroño Jesús Loroño
11 Jean Robic Jean Robic Jean Robic Jean Robic
12 André Darrigade François Mahé Maurice Quentin
13 Nello Lauredi Jean Malléjac Fritz Schär Joseph Mirando
14 Bernard Quennehen Jan Nolten Jan Nolten
15 Maurice Quentin Jesús Loroño Maurice Quentin
16 Wim van Est Joseph Mirando
17 Wout Wagtmans Stanislas Bober Wout Wagtmans
18 Louison Bobet Louison Bobet Pays-Bas Louison Bobet
19 Georges Meunier Jean Forestier
20 Louison Bobet Non décerné
21 Wout Wagtmans Gilbert Bauvin
22 Fiorenzo Magni Wout Wagtmans
Classements finals Louison Bobet Fritz Schär Jesús Loroño Pays-Bas Wout Wagtmans

Liste des coureurs[modifier | modifier le code]

Italie
Suisse
Belgique
Espagne
Luxembourg
Pays-Bas
France
Île-de-France
Nord-Est / Centre
Sud-Est
Ouest
Sud-Ouest

A : Abandon en cours d'étape ; HD : Hors Délai ; NP : Non Partant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thierry Cazeneuve, 1947-1956 Les années « Louison » Bobet, L'Équipe, coll. « La Grande histoire du Tour de France » (no 2), (ISBN 978-2-8152-0294-7), p. 45.
  2. « 40ème Tour de France 1953 » [archive du ], Mémoire du cyclisme (consulté le 26 septembre 2016)
  3. Augendre 2016, p. 44.
  4. Arian Zwegers, « Tour de France GC top ten » [archive du ], CVCC (consulté le 7 décembre 2009)
  5. « The history of the Tour de France – Year 1953 – The stage winners », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 2 avril 2020)
  6. « The history of the Tour de France – Year 1953 – Stage 22 Montluçon > Paris », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 2 avril 2020)
  7. a et b « Tour de France 1953 », sur memoire-du-cyclisme.net (consulté le 17 juillet 2013)
  8. (nl) « Puntenrangschikking – Schaer eindoverwinnaar », Gazet van Antwerpen,‎ , p. 11 (lire en ligne[archive du ])
  9. a et b « Paris dedicó una llegada apeteótica a los "tours" », El Mundo Deportivo,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juillet 2013)
  10. (nl) « Lorono wint de bergprijs », Gazet van Antwerpen,‎ , p. 11 (lire en ligne[archive du ])
  11. van den Akker 2018, p. 148.
  12. Nauright et Parrish 2012, p. 455.
  13. (nl) « Tour - digest », Gazet van Antwerpen,‎ , p. 10 (lire en ligne[archive du ])
  14. (nl) Pieter van den Akker, « Informatie over de Tour de France van 1953 » [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le 2 mars 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]