Tour de France 1990

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tour de France 1990
Image dans Infobox.
Greg LeMond vêtu du maillot jaune
Généralités
Course
Étapes
22
Date
Distance
3 504 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Partants
198Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
38,621 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Meilleure équipe
Z
Route of the 1990 Tour de France.png

Le Tour de France 1990 est la 77e édition du Tour de France, course cycliste qui s'est déroulée du 30 juin au sur 21 étapes pour 3 504 km. Le départ du Tour a lieu au Futuroscope de Poitiers ; l'arrivée se juge aux Champs-Élysées à Paris. L'Américain Greg LeMond obtient sa troisième victoire dans la Grande Boucle à l'issue d'une course d'usure - sans gagner la moindre étape - contre l'Italien Claudio Chiappucci qui avait pris plus de 10 minutes d'avance dès la première étape. Le Français Thierry Claveyrolat remporte le maillot à pois de meilleur grimpeur et Olaf Ludwig le maillot vert du classement par points.

Parcours[modifier | modifier le code]

Le prologue se tient le samedi . Deux étapes au programme du dimanche 1er juillet : une étape en ligne et une étape contre la montre par équipes. Journée de repos le jeudi . Neuf étapes de montagne étaient également au programme avec notamment un contre-la-montre vers Villard-de-Lans.

Participation[modifier | modifier le code]

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Le Tour débute par une échappée-fleuve plaçant quatre coureurs (Steve Bauer, Frans Maassen, Ronan Pensec et Claudio Chiappucci) en tête du classement général avec une petite dizaine de minutes d'avance. Le peloton, qui n'oublie pas qu'un contre-la-montre par équipe se dispute l'après-midi même a en effet laissé rouler ces coureurs complets. Après avoir grimpé jusqu'à 13 minutes, ils prennent une avance de 10 minutes dès la première étape. Les favoris mettront tout le tour à combler ce retard !

Le Français Laurent Fignon abandonne à Villers-Bocage à l'occasion de la cinquième étape.

Ronan Pensec prend le maillot jaune le jour de ses 27 ans, à l'arrivée de la première étape de montagne à Saint-Gervais-Mont-Blanc - Le Bettex. Il le perd deux jours plus tard, à l'issue du contre-la-montre se terminant à Villard-de-Lans - Côte 2000.

Dans les Pyrénées, l'Espagnol Miguel Indurain signe une victoire d'étape à Luz-Ardiden[1]. Il devance Greg Lemond qui a refait quasiment tout son retard sur Claudio Chiappucci. Le lendemain, l'Américain crève dans le col de Marie-Blanque et l'assistance tarde à le dépanner. Échappé, Gilbert Duclos-Lassalle fera demi-tour pour aller porter assistance à son leader.

C'est à l'occasion du dernier contre-la-montre au Lac de Vassivière-en-Limousin que LeMond comble les dernières secondes de retard qu'il avait sur Chiappucci. Il remporte à Paris sa troisième victoire dans le Tour de France, mais sans victoire d'étape.

Étapes[modifier | modifier le code]

Étape[2],[3],[4] Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
Prologue 30 juin FuturoscopeFuturoscope
Contre-la-montre individuel
6,3 Thierry Marie Thierry Marie
1re étape 1er juillet FuturoscopeFuturoscope
Étape de plaine
138,5 Frans Maassen Steve Bauer
2e étape 1er juillet FuturoscopeFuturoscope
Contre-la-montre par équipes
44,5 Panasonic-Sportlife Steve Bauer
3e étape 2 juillet PoitiersNantes
Étape de plaine
233 Moreno Argentin Steve Bauer
4e étape 3 juillet NantesLe Mont-Saint-Michel
Étape de plaine
203 Johan Museeuw Steve Bauer
5e étape 4 juillet AvranchesRouen
Étape de plaine
301 Gerrit Solleveld Steve Bauer
5 juillet Rouen
Jour de repos
Journée de repos no 1
6e étape 6 juillet SarrebourgVittel
Étape de plaine
202,5 Jelle Nijdam Steve Bauer
7e étape 7 juillet VittelÉpinal
Contre-la-montre individuel
61,5 Raúl Alcalá Steve Bauer
8e étape 8 juillet ÉpinalBesançon
Étape de plaine
181,5 Olaf Ludwig Steve Bauer
9e étape 9 juillet Besançon Genève (SUI)
Étape de moyenne montagne
196 Massimo Ghirotto Steve Bauer
10e étape 10 juillet Genève (SUI)Saint-Gervais-Mont-Blanc - Le Bettex
Étape de montagne
118,5 Thierry Claveyrolat Ronan Pensec
11e étape 11 juillet Saint-Gervais-Mont-BlancL'Alpe d'Huez
Étape de montagne
182,5 Gianni Bugno Ronan Pensec
12e étape 12 juillet FontaineVillard-de-Lans - Côte 2000
Contre-la-montre individuel en montagne
33,5 Erik Breukink Claudio Chiappucci
13 juillet Villard-de-Lans
Jour de repos
Journée de repos no 2
13e étape 14 juillet Villard-de-LansSaint-Étienne
Étape de moyenne montagne
149 Eduardo Chozas Claudio Chiappucci
14e étape 15 juillet Le Puy-en-VelayMillau - Causse Noir
Étape de moyenne montagne
205 Marino Lejarreta Claudio Chiappucci
15e étape 16 juillet MillauRevel
Étape de plaine
170 Charly Mottet Claudio Chiappucci
16e étape 17 juillet BlagnacLuz-Ardiden
Étape de montagne
215 Miguel Indurain Claudio Chiappucci
17e étape 18 juillet LourdesPau
Étape de montagne
150 Dimitri Konyshev Claudio Chiappucci
18e étape 19 juillet PauBordeaux
Étape de plaine
202 Gianni Bugno Claudio Chiappucci
19e étape 20 juillet Castillon-la-BatailleLimoges
Étape de plaine
177 Guido Bontempi Claudio Chiappucci
20e étape 21 juillet Circuit du Lac de Vassivière en Limousin
Contre-la-montre individuel
45,5 Erik Breukink Greg LeMond
21e étape 22 juillet Brétigny-sur-OrgeParis - Champs-Élysées
Étape de plaine
182,5 Johan Museeuw Greg LeMond

Classements[modifier | modifier le code]

Classement général final[modifier | modifier le code]

Classement général[5]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Greg LeMond Leader du classement général Drapeau des États-Unis États-Unis Z-Tommaso Leader du classement par équipes en 90 h 43 min 20 s
2e Claudio Chiappucci Drapeau de l'Italie Italie Carrera Jeans-Vagabond + min 16 s
3e Erik Breukink Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas PDM-Concorde-Ultima + min 29 s
4e Pedro Delgado Drapeau de l'Espagne Espagne Banesto + min 1 s
5e Marino Lejarreta Drapeau de l'Espagne Espagne ONCE + min 5 s
6e Eduardo Chozas Drapeau de l'Espagne Espagne ONCE + min 14 s
7e Gianni Bugno Drapeau de l'Italie Italie Chateau d'Ax + min 39 s
8e Raúl Alcalá Drapeau du Mexique Mexique PDM-Concorde-Ultima + 11 min 14 s
9e Claude Criquielion Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Superclub + 12 min 14 s
10e Miguel Indurain Drapeau de l'Espagne Espagne Banesto + 12 min 47 s
11e Andrew Hampsten Drapeau des États-Unis États-Unis 7-Eleven-Hoonved + 12 min 54 s
12e Pello Ruiz Cabestany Drapeau de l'Espagne Espagne ONCE + 13 min 39 s
13e Fabio Parra Drapeau de la Colombie Colombie Kelme-Ibexpress + 14 min 35 s
14e Fabrice Philipot Drapeau de la France France Castorama + 15 min 49 s
15e Gilles Delion Drapeau de la France France Helvetia-La Suisse + 16 min 57 s
16e William Palacio Drapeau de la Colombie Colombie Postobón Manzana-Ryalcao + 19 min 43 s
17e Johan Bruyneel Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Superclub + 20 min 24 s
18e Roberto Conti Drapeau de l'Italie Italie Ariostea + 20 min 43 s
19e Éric Boyer Drapeau de la France France Z-Tommaso Leader du classement par équipes + 22 min 9 s
20e Ronan Pensec Drapeau de la France France Z-Tommaso Leader du classement par équipes + 22 min 54 s
21e Thierry Claveyrolat Leader du classement du meilleur grimpeur Drapeau de la France France RMO + 23 min 33 s
22e Jérôme Simon Drapeau de la France France Z-Tommaso Leader du classement par équipes + 27 min 23 s
23e Pascal Lino Drapeau de la France France RMO + 30 min 38 s
24e Anselmo Fuerte Drapeau de l'Espagne Espagne ONCE + 31 min 18 s
25e Dimitri Konyshev Drapeau de l'URSS Union soviétique Alfa Lum + 31 min 21 s

Classements annexes finals[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Grand Prix de la montagne[modifier | modifier le code]

Classement du meilleur grimpeur[6]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Thierry Claveyrolat Leader du classement du meilleur grimpeur Drapeau de la France France RMO 321 points
2e Claudio Chiappucci Drapeau de l'Italie Italie Carrera Jeans-Vagabond 179 pts
3e Roberto Conti Drapeau de l'Italie Italie Ariostea 160 pts
4e Miguel Indurain Drapeau de l'Espagne Espagne Banesto 153 pts
5e Greg LeMond Leader du classement général Drapeau des États-Unis États-Unis Z-Tommaso Leader du classement par équipes 135 pts
6e Johan Bruyneel Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Superclub 124 pts
7e Dimitri Konyshev Drapeau de l'URSS Union soviétique Alfa Lum 118 pts
8e Reynel Montoya Drapeau de la Colombie Colombie Postobón Manzana-Ryalcao 105 pts
9e Marino Lejarreta Drapeau de l'Espagne Espagne ONCE 94 pts
10e Eduardo Chozas Drapeau de l'Espagne Espagne ONCE 90 pts

Classement du meilleur jeune[modifier | modifier le code]

Classement du meilleur jeune[6]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Gilles Delion Drapeau de la France France Helvetia-La Suisse en 91 h 0 min 17 s
2e Pascal Lino Drapeau de la France France RMO + 13 min 41 s
3e Dimitri Konyshev Drapeau de l'URSS Union soviétique Alfa Lum + 14 min 14 s
4e Miguel Ángel Martínez Drapeau de l'Espagne Espagne ONCE + 21 min 42 s
5e Álvaro Mejía Drapeau de la Colombie Colombie Postobón Manzana-Ryalcao + 48 min 7 s
6e Viatcheslav Ekimov Drapeau de l'URSS Union soviétique Panasonic-Sportlife + 57 min 35 s
7e Gerrit de Vries Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Buckler-Colnago-Decca + h 6 min 57 s
8e Luc Leblanc Drapeau de la France France Castorama + h 14 min 16 s
9e Roberto Gusmeroli Drapeau de l'Italie Italie Chateau d'Ax + h 16 min 10 s
10e Melchor Mauri Drapeau de l'Espagne Espagne ONCE + h 16 min 43 s

Classement de la combativité[modifier | modifier le code]

Classement de la combativité[6]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Eduardo Chozas Drapeau de l'Espagne Espagne ONCE 37 points
2e Thierry Claveyrolat Leader du classement du meilleur grimpeur Drapeau de la France France RMO 30 pts
3e Dimitri Konyshev Drapeau de l'URSS Union soviétique Alfa Lum 27 pts
4e Claudio Chiappucci Drapeau de l'Italie Italie Carrera Jeans-Vagabond 24 pts
5e Jean-Claude Colotti Drapeau de la France France RMO 23 pts
6e Charly Mottet Drapeau de la France France RMO 22 pts
7e Michel Vermote Drapeau de la Belgique Belgique RMO 21 pts
8e Greg LeMond Leader du classement général Drapeau des États-Unis États-Unis Z-Tommaso Leader du classement par équipes 19 pts
9e Søren Lilholt Drapeau du Danemark Danemark Histor-Sigma 19 pts
10e Phil Anderson Drapeau de l'Australie Australie TVM-Yoko 17 pts

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

C'est la dernière édition du Tour pour laquelle les coureurs de l'équipe en tête de ce classement portent une casquette jaune (représentée dans les classements par l'icône Leader du classement par équipes à côté du nom de l'équipe), ce qui était le cas depuis 1952[7],[8].

Classement par équipes[6]
  Équipe Pays Temps
1re Z-Tommaso Leader du classement par équipes Drapeau de la France France en 272 h 21 min 21 s
2e ONCE Drapeau de l'Espagne Espagne + 16 s
3e Banesto Drapeau de l'Espagne Espagne + 23 min 44 s
4e PDM-Concorde-Ultima Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas + 33 min 5 s
5e RMO Drapeau de la France France + 56 min 31 s
6e Postobón Manzana-Ryalcao Drapeau de la Colombie Colombie + h 9 min 36 s
7e Lotto-Superclub Drapeau de la Belgique Belgique + h 15 min 9 s
8e Castorama Drapeau de la France France + h 43 min 47 s
9e 7-Eleven-Hoonved Drapeau des États-Unis États-Unis + h 48 min 31 s
10e Helvetia-La Suisse Drapeau de la Suisse Suisse + h 2 min 30 s

Évolution des classements[modifier | modifier le code]

Évolution des leaders des classements par étape[9],[10]
Étape Vainqueur Classement général
Leader du classement général
Classement par points
Leader du classement par points
Classement de la montagne
Leader du classement du meilleur grimpeur
Classement du meilleur jeune Classement par équipes
Leader du classement par équipes
Prix de la combativité
Combatif de l'étape Leader
P Thierry Marie Thierry Marie Thierry Marie non décerné Viatcheslav Ekimov PDM-Concorde-Ultima non décerné
1 Frans Maassen Steve Bauer Frans Maassen Claudio Chiappucci Buckler-Colnago-Decca Steve Bauer Steve Bauer
2 PDM-Concorde-Ultima Z-Tommaso non décerné
3 Moreno Argentin Olaf Ludwig Moreno Argentin Moreno Argentin
4 Johan Museeuw Søren Lilholt Søren Lilholt
5 Gerrit Solleveld Buckler-Colnago-Decca Gerrit Solleveld Gerrit Solleveld
6 Jelle Nijdam Dimitri Konyshev Jesper Skibby Søren Lilholt
7 Raúl Alcalá non décerné
8 Olaf Ludwig Michel Vermote Michel Vermote
9 Massimo Ghirotto Eduardo Chozas
10 Thierry Claveyrolat Ronan Pensec Thierry Claveyrolat Gilles Delion Z-Tommaso Thierry Claveyrolat
11 Gianni Bugno Thierry Claveyrolat Thierry Claveyrolat
12 Erik Breukink Claudio Chiappucci non décerné
13 Eduardo Chozas Greg LeMond
14 Marino Lejarreta Jean-Claude Bagot
15 Charly Mottet Charly Mottet Eduardo Chozas
16 Miguel Indurain Claudio Chiappucci
17 Dmitri Konychev Óscar de Jesús Vargas
18 Gianni Bugno Phil Anderson
19 Guido Bontempi Guido Bontempi
20 Erik Breukink Greg LeMond non décerné
21 Johan Museeuw Thomas Wegmüller
Classements finals Greg LeMond Olaf Ludwig Thierry Claveyrolat Gilles Delion Z-Tommaso Eduardo Chozas

Liste des coureurs[modifier | modifier le code]

Z
Castorama
Banesto
PDM
Once
R.M.O.
Panasonic-Sportlife
Chateau d'Ax
7-Eleven-Hoonved
Seur
Weinmann-SMM Uster
Helvetia-La Suisse
Toshiba
Ryalcao-Postobón
Histor-Sigma
Lotto-Superclub
TVM-Yoko
Carrera-Vagabond
Buckler-Colnago-Decca
Ariostea
Kelme-Ibexpress
Alfa Lum

A : abandon en cours d'étape ; NP : non-partant ; E : éliminé; HD : hors délai.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Emilien Descampiaux, « Tour de France 1990 – et de trois pour Greg Lemond » (consulté le )
  2. « 77ème Tour de France 1990 » [« 77th Tour de France 1990 »], Mémoire du cyclisme (consulté le )
  3. (nl) « Tour 90 », Leeuwarder Courant,‎ , p. 21 (lire en ligne)
  4. « The history of the Tour de France – Year 1990 – The stage winners », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le )
  5. « The history of the Tour de France – Year 1990 – Stage 21 Brétigny-sur-Orge > Paris », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le )
  6. a b c d et e Bill McGann, « 1990 Tour de France », sur bikeraceinfo.com (consulté le )
  7. van den Akker 2018, p. 148.
  8. Nauright et Parrish 2012, p. 455.
  9. « Tour de France 1990 – Leaders overview » [archive du ], sur ProCyclingStats (consulté le )
  10. (nl) Pieter van den Akker, « Informatie over de Tour de France van 1990 » [« Information about the Tour de France from 1990 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :