Vincent Barteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vincent Barteau
Informations
Naissance
(53 ans)
Caen +/-
Nationalité
Équipes professionnelles

Vincent Barteau, né le à Caen, dans le Calvados, est un ancien coureur cycliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vincent Barteau commence le cyclisme durant son enfance, imitant son oncle, coureur amateur. Champion de Normandie à 14 ans, puis champion de France junior en 1980, il devient coureur professionnel en 1983, dans l'équipe Renault-Elf[1].

Vincent Barteau a notamment brillé dans le Tour de France. En 1984, il endosse le maillot jaune à la 5e étape, « par hasard » : « C'était mon premier Tour de France, j'étais dans le peloton avec LeMond, on s'est arrêtés tous les deux à un moment pour un besoin naturel, et le peloton a flingué ça a attaqué au même moment. Ça m'a pas plu, je suis remonté en tête du peloton, j'ai rattrapé le mec qui avait attaqué au moment où on pissait, j'ai fini avec dix-sept minutes d'avance et j'ai pris le maillot jaune. En fait, ce jour-là, si je m'arrête pas pisser, je reste en centième position, je prends jamais le maillot[2]... » Il garde le maillot jaune pendant douze jours et le perd à l'issue de la 17e étape, au profit de son leader Laurent Fignon qui remportera ce Tour.

En 1989, Vincent Barteau remporte une étape à Marseille, le 14 juillet, jour du bicentenaire de la Révolution française.

Il effectue sa dernière saison en 1990 au sein de l'équipe Castorama.

Il travaille ensuite pour la chaîne de télévision Eurosport pendant 14 ans, et est également consultant pour les sociétés Phonak, Aquarelle, Vittel. En 2009, il possède deux magasins franchisés de la marque Jeff de Bruges[1].

Équipes[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur le Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1984 : 28e, vainqueur de la 3e étape (contre-la-montre par équipes)
  • 1986 : abandon (1re étape)
  • 1989 : 97e, vainqueur des 2e (contre-la-montre par équipes) et 13e étapes
  • 1990 : 133e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Ce 14 juillet 1989 n'est pas mon testament ! », sur humanite.fr,‎ (consulté le 15 juillet 2011)
  2. « ÉTAPE 15 – « Que tu gagnes le 11, le 12, le 13 ou le 14 juillet… » », sur tourdefrance.blog.lemonde.fr,‎ (consulté le 14 juillet 2013)
  3. http://www.cyclingbase.com/resultatcal.php?id=183&idsaison=22&idtitle=2

Lien externe[modifier | modifier le code]