Yoann Offredo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yoann Offredo
Yoann Offredo 4JDD2010.JPG
Yoann Offredo lors des Quatre Jours de Dunkerque 2011
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
classiques
Équipes amateurs
2006US La Gacilly-US Créteil
2007CC Nogent-sur-Oise
Équipes professionnelles
08.2007-12.2007La Française des jeux (stagiaire)
01.2008-06.2010[n 1]La Française des jeux
07.2010-12.2011[n 2]FDJ
2012FDJ-BigMat
01.2013-06.2013[n 3]FDJ
06.2013-12.2014[n 4]FDJ.fr
2015-2016FDJ
2017-Wanty-Groupe Gobert

Yoann Offredo, né le à Savigny-sur-Orge, est un coureur cycliste professionnel français, membre de l'équipe Wanty-Groupe Gobert.

Biographie[modifier | modifier le code]

À 19 ans, Yoann Offredo rejoint l'équipe amateur du CC Nogent-sur-Oise (avec notamment Romain Feillu) et contribue à la victoire de son club à la Coupe de France des Clubs en 2006[1].

Française des jeux[modifier | modifier le code]

Il débute dans les rangs professionnels fin 2007 à la Française des jeux et il fait son apprentissage au cours des saisons 2008-2009 en tant qu'équipier. En 2009, il remporte une étape du Tour de Picardie (5e du général).

L'année 2010 le voit s'illustrer dans les classiques de premier plan telles que Milan-San Remo où, pour sa première participation, il s'échappe seul en tête de la course entre la Cipressa et le Poggio avant d'être rejoint dans le milieu de l'ascension mais de garder suffisamment de ressources pour finir à la 16e place. Son directeur sportif, Martial Gayant, lui reprochera sa gestion de course à l'arrivée[2]. Offredo confirme néanmoins durant les classiques d'été qu'il est l'un des meilleurs Français sur les épreuves longues durant cette saison, à l'image de sa onzième place dans la Vattenfall Cyclassics et, une semaine plus tard, sa troisième place au Grand Prix de Plouay derrière Matthew Goss et Tyler Farrar. À la fin de la saison 2010, il est sélectionné par Laurent Jalabert pour participer à la course en ligne au championnat du monde à Melbourne, en Australie[3]. Il y termine 26e. Il signe ensuite sa première grande performance sur une classique en terminant septième au sprint du Paris-Tours. À la suite de cette saison, il est désigné « Vélo Star de demain 2010 » par l'Amicale du cyclisme dont le président délégué est Jean-Marie Leblanc.

En début de saison 2011, il termine à la quatrième place du Circuit Het Nieuwsblad. Quelques semaines plus tard, il termine septième de Milan-San Remo en étant à plusieurs reprises à l'attaque dans le final, avant de terminer 11e de Gand-Wevelgem, où il chute après l'arrivée. Il doit alors déclarer forfait pour le Tour des Flandres et Paris-Roubaix[4]. Fin août, il se classe 10e du Grand Prix de Plouay. Début septembre, il rate de peu la victoire sur Paris-Bruxelles.

En février 2012, la commission de discipline de la Fédération française de cyclisme le suspend pour un an pour avoir manqué à trois reprises à l'obligation de localisation à laquelle sont astreints les coureurs dans le cadre de la lutte contre le dopage[5]. Sa suspension prend fin le 31 janvier 2013[6].

En 2013, il termine seizième du Tour des Flandres. Il s'aligne sur Paris-Roubaix avec de grandes ambitions mais chute en heurtant un panneau de signalisation et est contraint d'abandonner. Cette chute lui cause une fracture du sternum[7].

En 2015, il dispute les classiques avec cette fois un rôle d’équipier pour le leader de la FDJ, Arnaud Démare[8],[9]. Une chute lors du Grand Prix de la Somme en mai lui occasionne une fracture de la malléole latérale gauche. Indisponible durant un mois, il doit renoncer aux Quatre Jours de Dunkerque[10].

Offredo est sélectionné pour la course en ligne des championnats du monde 2016 disputés au Qatar. Il y accompagne son chef de file Arnaud Démare[11]. Au mois d'octobre le coureur français annonce qu'il quitte la FDJ, après neuf saisons passées au sein de cette équipe[12].

Wanty-Groupe Gobert[modifier | modifier le code]

Quelques jours plus tard il signe un contrat de deux ans avec l'équipe continentale professionnelle belge Wanty-Groupe Gobert[13]. Dans cette équipe, il participe au Tour de France à partir de 2017.

En mars 2019, il est victime d'une lourde chute lors du Grand Prix de Denain et est héliporté à l'hôpital dans un état stable[14]. Les médecins diagnostiquent une tétraplégie provisoire[15], mais Offredo remonte sur le vélo. Lors du Tour de France, il anime des échappées sur les 3e, 4e et 7e étapes[16], dont deux avec son ami Stéphane Rossetto (la 3e et la 7e), mais elles sont rattrapées par le peloton. Malade et déjà lanterne rouge, il termine la huitième étape dans la souffrance[17]. Il est élu « combatif » de la première semaine du Tour 2019[18]. Dans la dernière étape de montagne, il perd la lanterne rouge récupérée par Sebastian Langeveld[19], et termine cette Grande Boucle à l'avant-dernière place, 154e.

Faits divers[modifier | modifier le code]

En avril 2017, lors d'une séance d'entraînement, à la tête d'un groupe de coureurs cyclistes professionnels, il est impliqué dans une rixe avec un automobiliste et sa passagère auxquels il reprochait une queue de poisson. Durant l'échange de coups, son nez est fracturé, lui valant un arrêt de travail de 10 jours. Le tribunal condamne Yoann Offredo comme responsable de l'altercation, à 300 euros de dommages et intérêts pour avoir porté des coups au conducteur. Il est également condamné à 400 euros d’amende avec sursis et un autre membre de son groupe est quant à lui condamné à 200 euros d’amende avec sursis. Les deux passagers de la voiture sont condamnés à 700 euros d’amendes avec sursis.[20],[21].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultat sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour de France[modifier | modifier le code]

3 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

En 2005, l'UCI ProTour et les circuits continentaux sont créés, ayant chacun leur classement. En 2009, un « classement mondial UCI » remplace le classement ProTour. Il prend en compte les points inscrits lors des courses ProTour et des courses qui n'en font plus partie, regroupées dans un « calendrier historique », soit au total 26 courses en 2010. L'UCI ProTour devient l'UCI World Tour et comprend 27 courses en 2011 et son classement ne concerne que les coureurs membres des 18 équipes ProTeam, dont FDJ ne fait plus partie. L'année suivante, FDJ-BigMat retrouve un statut de ProTeam, ce qui fait qu'Offredo peut être classé au World Tour.


Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Calendrier mondial UCI 89e[22]
UCI Europe Tour 959e[23] 190e[24] nc[25] 367e[26] 379e[27]
UCI World Tour nc[28] nc[29] nc[30] nc[31] nc[32]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2008 au 30 juin 2010
  2. Du 1er juillet 2010 au 31 décembre 2011
  3. Du 1er janvier 2013 au 28 juin 2013
  4. Du 29 juin 2013 au 31 décembre 2014

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Parisien, « Ils disent merci au Nogent CC », sur http://www.leparisien.fr (consulté le 22 août 2010)
  2. Douche froide pour Offredo ! sur eurosport.fr
  3. Route - Championnats du monde - Élites - La sélection tricolore sur ffc.fr
  4. « Tour des Flandres : Offredo forfait », sur velochrono.fr,
  5. « Offredo suspendu un an », sur lequipe.fr, (consulté le 24 février 2012)
  6. « Cyclisme - FDJ : Offredo : «Un peu d'inconnu» », sur lequipe.fr, (consulté le 19 janvier 2013)
  7. « Fracture du sternum pour Offredo », sur lequipe.fr,
  8. « Offredo plus requin que dauphin », sur francetvsport.fr, (consulté le 10 mars 2016)
  9. « Démare, la carte maîtresse de la FDJ », sur francetvsport.fr, (consulté le 10 mars 2016)
  10. « Arnold Jeannesson forfait pour le Giro, Offredo indisponible 1 mois », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  11. Jérémy Blais, « Mondiaux : La France avec Nacer Bouhanni et Arnaud Démare », sur cyclingpro.net,
  12. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 12 octobre 2016)
  13. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 17 octobre 2016)
  14. État de santé « stable » pour Yoann Offredo après sa chute lors du Grand Prix de Denain
  15. « Tour de France. Yoann Offredo : "La vie est belle…" », sur Le Telegramme,
  16. Christophe Bérard et Bertrand Métayer, « "C’était juste génial" : la très grande échappée entre potes d’Offredo et Rossetto sur le Tour », sur leparisien.fr, (consulté le 14 juillet 2019)
  17. Quentin Ballue, « Tour de France - Yoann Offredo, dans les délais en souffrant », sur cyclismactu.net, (consulté le 14 juillet 2019)
  18. « Yoann Offredo (Wanty - Gobert) élu combatif de la première semaine du Tour », sur L'Équipe,
  19. RMC SPORT, « Tour de France : Offredo déçu de perdre sa lanterne rouge qui "avait une place au chaud" » (consulté le 27 juillet 2019)
  20. « Le cycliste Yoann Offredo et ses agresseurs condamnés par le tribunal d’Evry », leparisien.fr,‎ 2017-11-23cet20:42:25+01:00 (lire en ligne, consulté le 6 décembre 2017)
  21. Le cycliste Yoann Offredo et deux automobilistes condamnés après leur bagarre
  22. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  24. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  25. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  26. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  27. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  28. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  29. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  30. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  31. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  32. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :