Henri Sannier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sannier.
Henri Sannier
Naissance (70 ans)
Puteaux, Hauts-de-Seine, France
Nationalité française
Profession Journaliste
Journaliste sportif
Animateur
Médias
Média principal Télévision
Pays Drapeau de la France France
Télévision Tout le sport (France 3)

Henri Sannier, né le à Puteaux, est un journaliste et animateur de télévision français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'ESJ Paris, il dirige de 1975 à 1986 la rédaction de Caen de France 3 Normandie. De 1986 à 1987, il crée et présente le 19/20 sur FR3, puis, du à , devient le présentateur du Journal de 20 heures d'Antenne 2. De à , il présente le Journal de 13 heures d'Antenne 2 seul, puis en duo avec Laurence Piquet de (date où la chaîne susmentionnée devient France 2) jusqu'en , et de nouveau en solo jusqu'au [1] ; il s'occupe également du Soir 3, le journal de la fin de soirée de France 3, jusqu'en .

En outre, il est le directeur de la rédaction nationale de France 3 du au .

De 1998 à 2017, Henri Sannier est le rédacteur en chef et présentateur de Tout le sport sur France 3, émission pour laquelle il est récompensé en 2001 du Sept d’or de la meilleure émission sportive. Il est également directeur délégué de la rédaction des sports de France Télévisions.

Passionné de cyclisme, il commente les Tours de France 2005 (avec Laurent Jalabert) et 2006 (avec Laurent Fignon). Le , Henri Sannier apprend qu'il ne devrait pas commenter le Tour de France 2007. Toutefois, il accepte de présenter Avant le Tour qui précède le départ de l'étape, le Journal du Tour à 20 h 10, et les retransmissions du début de l'après-midi vers 14 h. C'est Thierry Adam qui remplace Henri Sannier, aux côtés de Laurent Fignon puis Laurent Jalabert.

Après avoir présenté son ultime émission[2], Il prend sa retraite le et cède la présentation en semaine de Tout le sport à Thomas Thouroude[3]. Néanmoins, il quitte définitivement France Télévisions le .

Publication[modifier | modifier le code]

En , il publie un essai en collaboration avec Emmanuel Galiero : Les histoires secrètes du Tour de France[4].

Récompense[modifier | modifier le code]

En 2016, il reçoit le prix de la carrière décerné par l'association des écrivains sportifs. Le prix de la carrière récompense une personnalité qui, tout au long de sa carrière, par ses écrits ou par ses travaux, a apporté une contribution importante au sport, à sa diffusion et son retentissement[5].

Fonction élective[modifier | modifier le code]

Henri Sannier est également maire de la commune d'Eaucourt-sur-Somme (depuis 1977), et président de l'association du Festival de l'oiseau et de la nature.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Henri Sannier a deux enfants, Antoine et Emmanuelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Henri Sannier présente son dernier 13h00 sur France 2 », sur dailymotion.com, (consulté le 25 août 2017).
  2. Florian Guadalupe, « Les adieux émus d'Henri Sannier à France Télévisions », sur ozap.com, (consulté le 8 septembre 2017).
  3. Benoît Daragon, « Retraite de Henri Sannier : « Je n'avais pas envie de partir », confie le journaliste », sur leparisien.fr, (consulté le 8 septembre 2017).
  4. Henri Sannier et Emmanuel Galiero, Les histoires secrètes du Tour de France : Itinéraires d'une passion, Éditions du Rocher, , 220 p., broché (ISBN 978-2268058597).
  5. « Prix de la carrière », sur ecrivains-sportifs.fr, Association des écrivains sportifs (consulté le 5 mai 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]