Tour de France 1984

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tour de France 1984
Généralités
Course
Compétition
Super Prestige Pernod 1984 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Étapes
24
Date
Distance
4 020,9 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Partants
170Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
35,882 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Meilleure équipe
Route of the 1984 Tour de France.png

Le Tour de France 1984 est la 71e édition du Tour de France, course cycliste qui s'est déroulée du 29 juin au sur 23 étapes pour 4 020,9 km. Le départ du Tour a lieu à Montreuil ; l'arrivée se juge aux Champs-Élysées à Paris. Le Français Laurent Fignon remporte pour la seconde fois l'épreuve devant son compatriote et rival Bernard Hinault et l'Américain Greg Lemond, relégués tous les deux à plus de dix minutes au général.

Généralités[modifier | modifier le code]

  • Le départ du Tour a lieu à Montreuil, l'arrivée finale se juge aux Champs-Élysées à Paris.
  • 17 formations de 10 coureurs prennent le départ. Seules 2 formations arriveront complètes à Paris.
  • Laurent Fignon remporte l'épreuve pour la seconde fois. Il gagne en outre cinq étapes et le contre-la-montre par équipe.
  • Bernard Hinault absent du Tour de France 1983 est de retour sur l'épreuve. Il gagne le Prologue et finit second au classement général.
  • L'équipe Renault-Elf de Cyrille Guimard domine la course avec la victoire finale pour Laurent Fignon (et 7 jours en jaune), 10 étapes gagnées et les 12 jours en jaune de Vincent Barteau.
  • Pour la première fois un Américain, Greg LeMond, monte sur le podium.
  • Luis Herrera est le premier coureur colombien à remporter une étape (à l'Alpe d'Huez) et le maillot à pois du meilleur grimpeur.
  • Moyenne du vainqueur : 35,882 km/h
  • Du au est couru un Tour de France féminin, précédant les coureurs masculins sur le même parcours, mais au kilométrage d'étape réduit. Il durera jusqu'en 1989.

Résumé de la course[modifier | modifier le code]

Face à un Bernard Hinault comme principal adversaire, Laurent Fignon confirme sa victoire de 1983. Il cantonne Hinault dans un rôle d'animateur de la course. Tandis que son coéquipier Vincent Barteau prend le maillot jaune le 3 juillet (il le gardera jusqu'au 15), Fignon frappe d'abord un grand coup dans le 1er contre-la-montre, sur le terrain supposé de son adversaire. Dans les Alpes, Fignon est au-dessus de la concurrence. Il exerce sur le Tour 1984 une domination à l'égal du Merckx des grandes années, et remporte cinq étapes. Bernard Hinault, deuxième à Paris, finit à plus de dix minutes au général. À noter la première victoire d'un Sud-américain sur le Tour avec le succès de Luis Herrera à l'Alpe d'Huez. Tandis que Greg LeMond est le premier Américain à monter sur le podium.

Étapes[modifier | modifier le code]

Étape[1],[2],[3],[4] Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
Prologue 29 juin MontreuilNoisy-le-Sec
Contre-la-montre individuel
5,4 Bernard Hinault Bernard Hinault
1re étape 30 juin BondySaint-Denis
Étape de plaine
148,5 Frank Hoste Ludo Peeters
2e étape 1er juillet BobignyLouvroil
Étape de plaine
249 Marc Madiot Jacques Hanegraaf
3e étape 2 juillet LouvroilValenciennes
Contre-la-montre par équipes
51 Renault-Elf Jacques Hanegraaf
4e étape 2 juillet ValenciennesBéthune
Étape de plaine
83 Ferdi Van Den Haute Adrie van der Poel
5e étape 3 juillet BéthuneCergy-Pontoise
Étape de plaine
207 Paulo Ferreira Vincent Barteau
6e étape 4 juillet Cergy-PontoiseAlençon
Étape de plaine
202 Frank Hoste Vincent Barteau
7e étape 5 juillet AlençonLe Mans
Contre-la-montre individuel
67 Laurent Fignon Vincent Barteau
8e étape 6 juillet Le MansNantes
Étape de plaine
192 Pascal Jules Vincent Barteau
9e étape 7 juillet NantesBordeaux
Étape de plaine
338 Jan Raas Vincent Barteau
10e étape 8 juillet LangonPau
Étape de plaine
198 Eric Vanderaerden Vincent Barteau
11e étape 9 juillet PauGuzet-Neige
Étape de montagne
226,5 Robert Millar Vincent Barteau
12e étape 10 juillet Saint-GironsBlagnac
Étape de plaine
111 Pascal Poisson Vincent Barteau
13e étape 11 juillet BlagnacRodez
Étape de plaine
220,5 Pierre-Henri Menthéour Vincent Barteau
14e étape 12 juillet RodezDomaine du Château de Rouret
Étape accidentée
227,5 Alfons De Wolf Vincent Barteau
15e étape 13 juillet Domaine du Château de RouretGrenoble
Étape accidentée
241,5 Frédéric Vichot Vincent Barteau
14 juillet Grenoble
Jour de repos
Journée de repos
16e étape 15 juillet Les ÉchellesLa Ruchère
Contre-la-montre individuel en montagne
22 Laurent Fignon Vincent Barteau
17e étape 16 juillet GrenobleL'Alpe d'Huez
Étape de montagne
151 Luis Herrera Laurent Fignon
18e étape 17 juillet Le Bourg-d'OisansLa Plagne
Étape de montagne
185,5 Laurent Fignon Laurent Fignon
19e étape 18 juillet La PlagneMorzine
Étape de montagne
186 Ángel Arroyo Laurent Fignon
20e étape 19 juillet Morzine Crans-Montana (SUI)
Étape de montagne
140,5 Laurent Fignon Laurent Fignon
21e étape 20 juillet Crans-Montana (SUI)Villefranche-en-Beaujolais
Étape accidentée
320,5 Frank Hoste Laurent Fignon
22e étape 21 juillet Villié-MorgonVillefranche-en-Beaujolais
Contre-la-montre individuel
51 Laurent Fignon Laurent Fignon
23e étape 22 juillet PantinParis - Champs-Élysées
Étape accidentée
196,5 Eric Vanderaerden Laurent Fignon
Laurent Fignon (maillot jaune) remporte très facilement ce Tour de France 1984.

Classements[modifier | modifier le code]

Classement général final[modifier | modifier le code]

Classement général[5]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Laurent Fignon Leader du classement général Drapeau de la France France Renault-Elf Leader du classement par équipes en 112 h 3 min 40 s
2e Bernard Hinault Drapeau de la France France La Vie Claire-Terraillon + 10 min 32 s
3e Greg LeMond Leader du classement du meilleur jeune Drapeau des États-Unis États-Unis Renault-Elf Leader du classement par équipes + 11 min 46 s
4e Robert Millar Leader du classement du meilleur grimpeur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Peugeot-Shell-Michelin + 14 min 42 s
5e Sean Kelly Drapeau de l'Irlande Irlande Skil-Reydel-Sem-Mavic + 16 min 35 s
6e Ángel Arroyo Drapeau de l'Espagne Espagne Reynolds + 19 min 22 s
7e Pascal Simon Drapeau de la France France Peugeot-Shell-Michelin + 21 min 17 s
8e Pedro Muñoz Drapeau de l'Espagne Espagne Teka + 26 min 17 s
9e Claude Criquielion Drapeau de la Belgique Belgique Splendor-Mondial Moquettes-Marc + 29 min 12 s
10e Phil Anderson Drapeau de l'Australie Australie Panasonic + 29 min 16 s
11e Niki Rüttimann Drapeau de la Suisse Suisse La Vie Claire-Terraillon + 30 min 58 s
12e Rafael Acevedo Drapeau de la Colombie Colombie Varta-Colombia + 33 min 32 s
13e Jean-Marie Grezet Drapeau de la Suisse Suisse Skil-Reydel-Sem-Mavic + 33 min 41 s
14e Éric Caritoux Drapeau de la France France Skil-Reydel-Sem-Mavic + 36 min 28 s
15e José Patrocinio Jiménez Drapeau de la Colombie Colombie Teka + 37 min 49 s
16e Gerard Veldscholten Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Panasonic + 41 min 54 s
17e Michel Laurent Drapeau de la France France Coop-Hoonved + 44 min 33 s
18e Alfonso Florez Drapeau de la Colombie Colombie Varta-Colombia + 45 min 33 s
19e Antonio Agudelo Drapeau de la Colombie Colombie Varta-Colombia + 49 min 25 s
20e Bernard Gavillet Drapeau de la Suisse Suisse Cilo-Aufina-Crans-Montana + 51 min 2 s
21e Pascal Jules Drapeau de la France France Renault-Elf Leader du classement par équipes + 51 min 53 s
22e Luciano Loro Drapeau de l'Italie Italie Carrera-Inoxpran + 52 min 37 s
23e Frédéric Vichot Drapeau de la France France Skil-Reydel-Sem-Mavic + 53 min 18 s
24e Guy Nulens Drapeau de la Belgique Belgique Panasonic + 53 min 25 s
25e Stephen Roche Drapeau de l'Irlande Irlande La Redoute + 56 min 36 s

Classements annexes finals[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Grand Prix de la montagne[modifier | modifier le code]

Classement des néophytes[modifier | modifier le code]

Classement des néophytes[9],[10]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Greg LeMond Leader du classement du meilleur jeune Drapeau des États-Unis États-Unis Renault-Elf Leader du classement par équipes en 112 h 15 min 26 s
2e Pedro Muñoz Drapeau de l'Espagne Espagne Teka + 14 min 31 s
3e Niki Rüttimann Drapeau de la Suisse Suisse La Vie Claire-Terraillon + 19 min 12 s
4e Rafael Acevedo Drapeau de la Colombie Colombie Varta-Colombia + 21 min 46 s
5e Antonio Agudelo Drapeau de la Colombie Colombie Varta-Colombia + 37 min 39 s
6e Frédéric Vichot Drapeau de la France France Skil-Reydel-Sem-Mavic + 41 min 44 s
7e Luis Herrera Drapeau de la Colombie Colombie Varta-Colombia + 46 min 44 s
8e Vincent Barteau Drapeau de la France France Renault-Elf Leader du classement par équipes + 48 min 16 s
9e Gilles Mas Drapeau de la France France Skil-Reydel-Sem-Mavic + 53 min 52 s
10e Jérôme Simon Drapeau de la France France La Redoute + h 4 min 47 s

Classement des sprints intermédiaires[modifier | modifier le code]

Classement par équipes au temps[modifier | modifier le code]

Les coureurs de l'équipe en tête de ce classement portent une casquette jaune (représentée dans les classements par l'icône Leader du classement par équipes à côté du nom de l'équipe)[12],[13].

Classement par équipes[6],[14]
  Équipe Pays Temps
1re Renault-Elf Leader du classement par équipes Drapeau de la France France en 336 h 31 min 16 s
2e Skil-Reydel-Sem-Mavic Drapeau de la France France + 46 min 44 s
3e Reynolds Drapeau de l'Espagne Espagne + 57 min 58 s
4e Peugeot-Shell-Michelin Drapeau de la France France + h 1 min 57 s
5e La Vie Claire-Terraillon Drapeau de la France France + h 15 min 59 s
6e Varta-Colombia Drapeau de la Colombie Colombie + h 25 min 2 s
7e Panasonic Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas + h 31 min 9 s
8e Teka Drapeau de l'Espagne Espagne + h 39 min 47 s
9e Splendor-Mondial Moquettes-Marc Drapeau de la Belgique Belgique + h 21 min 37 s
10e Cilo-Aufina-Crans-Montana Drapeau de la Suisse Suisse + h 50 min 56 s

Classement par équipes aux points[modifier | modifier le code]

Classement par équipes par points[6],[15]
  Équipes Pays Point(s)
1re Panasonic Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1 159
2e Renault-Elf Leader du classement par équipes Drapeau de la France France 1 318
3e Peugeot-Shell-Michelin Drapeau de la France France 1 322
4e Skil-Reydel-Sem-Mavic Drapeau de la France France 1 371
5e La Vie Claire-Terraillon Drapeau de la France France 1 506
6e Kwantum Hallen-Decosol-Yoko Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 048
7e Reynolds Drapeau de l'Espagne Espagne 2 136
8e Splendor-Mondial Moquettes-Marc Drapeau de la Belgique Belgique 2 162
9e Coop-Hoonved Drapeau de la France France 2 224
10e Teka Drapeau de l'Espagne Espagne 2 433

Évolution des classements[modifier | modifier le code]

Évolution des leaders des classements par étape[16],[15],[17]
Étape Vainqueur Classement général
Leader du classement général
Classement par points
Leader du classement par points
Classement de la montagne
Leader du classement du meilleur grimpeur
Classement du meilleur jeune
Leader du classement du meilleur jeune
Classement du combiné Classement des sprints intermédiaires
Leader du classement des sprints
Classements par équipes Prix de la
combativité
Au temps
Leader du classement par équipes
Aux points
P Bernard Hinault Bernard Hinault Bernard Hinault non décerné Allan Peiper Bernard Hinault non décerné Renault-Elf La Redoute non décerné
1 Frank Hoste Ludo Peeters Frank Hoste Ludo Peeters Frank Hoste Ludo Peeters Peugeot-Shell-Michelin Ludo Peeters
2 Marc Madiot Jacques Hanegraaf Jean-François Rault Jacques Hanegraaf Adri van der Poel Jacques Hanegraaf non décerné
3 Renault-Elf non décerné
4 Ferdi Van Den Haute Adri van der Poel Panasonic Ferdi Van Den Haute
5 Paulo Ferreira Vincent Barteau Frank Hoste Vincent Barteau Maurice Le Guilloux Paulo Ferreira
6 Frank Hoste Phil Anderson non décerné
7 Laurent Fignon non décerné
8 Pascal Jules Alain Bondue
9 Jan Raas Jacques Hanegraaf Régis Clère
10 Eric Vanderaerden Theo de Rooij
11 Robert Millar Jean-René Bernaudeau Vincent Barteau Jean-René Bernaudeau
12 Pascal Poisson Bernard Hinault
13 Pierre-Henri Menthéour Dominique Garde
14 Alfons De Wolf Alfons De Wolf
15 Frédéric Vichot Michel Laurent
16 Laurent Fignon non décerné
17 Luis Herrera Laurent Fignon Robert Millar Robert Millar Bernard Hinault
18 Laurent Fignon Greg LeMond Laurent Fignon Francisco Rodríguez
19 Ángel Arroyo Jérôme Simon
20 Laurent Fignon Henk Lubberding
21 Frank Hoste
22 Laurent Fignon Sean Kelly non décerné
23 Eric Vanderaerden Frank Hoste
Classements finals Laurent Fignon Frank Hoste Robert Millar Greg LeMond Laurent Fignon Jacques Hanegraaf Renault-Elf Panasonic Bernard Hinault

Liste des coureurs[modifier | modifier le code]

Renault-Elf
Reynolds
Panasonic
La Redoute
Système U
Skil-Reydel-Sem-Mavic
Peugeot-Shell-Michelin
Sporting-Raposeira
Teka
Splendor-Mondial Moquettes-Marc
Coop-Hoonved
Cilo-Aufina
Kwantum Hallen-Decosol-Yoko
La Vie Claire-Terraillon
Varta-Colombia
Europ Decor-Boule d'Or
Carrera-Inoxpran

NP : Non-Partant ; A : Abandon en cours d'étape ; HD : Hors Délai.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Miroir du cyclisme n°356 (). "Miroir du Tour 1984"

  1. « 71ème Tour de France 1984 » [« 71st Tour de France 1984 »], sur Mémoire du cyclisme (consulté le )
  2. Augendre 2016, p. 74.
  3. Arian Zwegers, « Tour de France GC top ten » [archive du ], sur CVCCBike.com (consulté le )
  4. « The history of the Tour de France – Year 1984 – The stage winners », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le )
  5. « The history of the Tour de France – Year 1984 – Stage 23 Pantin > Paris », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le )
  6. a b c d et e (es) « Clasificaciones oficiales », El Mundo Deportivo,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (nl) Pieter van den Akker, « Puntenklassementsdingen in de Tour de France 1984 » [« Points classification in the Tour de France 1984 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )
  8. (nl) Pieter van den Akker, « Bergdoorkomsten in de Tour de France 1984 » [« Mountain passages in the Tour de France 1984 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )
  9. (nl) « Tour in cijfers », Leidsch Dagblad,‎ , p. 14 (lire en ligne, consulté le )
  10. (nl) Pieter van den Akker, « Stand in het jongerenklassement – Etappe 23 » [« Standings in the youth classification – Stage 23 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )
  11. Martin 1984, p. 126.
  12. van den Akker 2018, p. 148.
  13. Nauright et Parrish 2012, p. 455.
  14. (nl) Pieter van den Akker, « Stand in het ploegenklassement » [« Standings in the team classification »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )
  15. a et b Martin 1984, p. 125.
  16. (nl) « Dag na dag » [« Day to day »], Gazet van Antwerpen,‎ , p. 21 (lire en ligne[archive du ])
  17. (nl) Pieter van den Akker, « Informatie over de Tour de France van 1984 » [« Information about the Tour de France from 1984 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]