Canton de La Capelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de La Capelle
Situation du canton de La Capelle dans le département Aisne
Situation du canton de La Capelle dans le département Aisne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Aisne
Arrondissement(s) Vervins
Chef-lieu Capelle
Code canton 02 05
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 3 vendémiaire an X[2],[3]
(25 septembre 1801)
Disparition 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 8 128 hab. (2012)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Superficie 192,68 km2
Subdivisions
Communes 18

Le canton de La Capelle est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Aisne et la région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton a été organisé autour de La Capelle dans l'arrondissement de Vervins. Son altitude varie de 107 m (Chigny) à 239 m (Clairfontaine) pour une altitude moyenne de 182 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Révolution française[modifier | modifier le code]

Carte du canton de La Capelle en 1790

Le canton de La Capelle est créé le 15 février 1790 sous la Révolution française[5]. Le canton comprend 9 communes avec La Capelle pour chef-lieu : Buironfosse, La Capelle, Clairfontaine, Étréaupont, La Flamengrie, Froidestrées, Gergny, Lerzy, Rocquigny, Sommeron, Sorbais . Il est une subdivision du district de Vervins qui disparait le 5 Fructidor An III (22 août 1795)[6]

Le nombre de communes dans le canton ne bougent pas lors de la période révolutionnaire. Lors de la création des arrondissements par la loi du 28 pluviôse an VIII (17 février 1800), le canton de La Capelle est rattaché à l'arrondissement de Vervins.

1801 - 2015[modifier | modifier le code]

L'arrêté du 3 vendémiaire an X (25 septembre 1801) entraine un redécoupage du canton de La Capelle qui est conservé[3]. 3 communes (Chigny, Erloy, Englancourt) du canton de Marly, 2 communes du canton du Nouvion, Luzoir, commune du canton d'Hirson et Crupilly, communes du canton de Guise intègrent le canton de La Capelle. Le nombre de commune passe alors de 11 à 18 communes.

Le canton subit alors aucune modification ni dans le changement de nom des communes le composant, et ni dans sa composition propre jusqu'en mars 2015.

Redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Aisne entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[7]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 10 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[8]. Dans l'Aisne, le nombre de cantons passe ainsi de 42 à 21. Le canton de La Capelle ne fait pas partie des cantons conservés du département.

Le canton disparait lors des élections départementale de mars 2015. L'ensemble des communes est regroupée au nouveau canton de canton de Vervins sauf Chigny et Crupilly rejoignant celui de Guise.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1854 1878 Comte
Eugène Auguste de Caffarelli
Bonapartiste Député d'Ille-et-Vilaine (1852-1869)
1878 1886 M. Belseur-Delbrun   Notaire à La Capelle
1886 1922
(décès)
Henri Dehon Républicain
(Droite)
Maire de La Capelle
1922 1934 Albert Ledant Rad. Maire d'Étréaupont
1934 1940 M. Mairesse Rad.ind. Médecin
Maire de La Capelle
1945 1949 M. Fresnel UDSR Médecin
1949 1972 Georges Hestres DVD puis
UNR puis UDR
Maire de Buironfosse
1972 1998 Louis Hennebelle UDR puis RPR Maire de La Capelle
1998 2004 Jean Fossier DVD Maire de Clairfontaine
2004 2015 Frédéric Meura UMP Maire de Papleux (1995-2010 puis depuis 2014)
Conseiller régional

Composition[modifier | modifier le code]

Carte des communes du canton de La Capelle

Le canton de Capelle a groupé 18 communes et a compté 8 128 habitants (recensement de 2012 de la population municipale).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
La Capelle
(chef-lieu)
02141 CC de la Thiérache du Centre 12,26 1 823 (2012) 149
Buironfosse 02135 CC de la Thiérache du Centre 17,60 1 193 (2012) 68
Chigny 02188 CC de la Région de Guise 10,47 144 (2012) 14
Clairfontaine 02197 CC de la Thiérache du Centre 14,31 553 (2012) 39
Crupilly 02244 CC de la Région de Guise 3,52 74 (2012) 21
Englancourt 02276 CC de la Thiérache du Centre 7,97 132 (2012) 17
Erloy 02284 CC de la Thiérache du Centre 7,44 90 (2012) 12
Étréaupont 02295 CC de la Thiérache du Centre 17,59 926 (2012) 53
Fontenelle 02324 CC de la Thiérache du Centre 10,47 278 (2012) 27
Froidestrées 02337 CC de la Thiérache du Centre 4,91 205 (2012) 42
Gergny 02342 CC de la Thiérache du Centre 5,86 146 (2012) 25
La Flamengrie 02312 CC de la Thiérache du Centre 26,43 1 138 (2012) 43
Lerzy 02418 CC de la Thiérache du Centre 11,54 214 (2012) 19
Luzoir 02445 CC de la Thiérache du Centre 10,99 295 (2012) 27
Papleux 02584 CC de la Thiérache du Centre 1,93 108 (2012) 56
Rocquigny 02650 CC de la Thiérache du Centre 10,99 389 (2012) 35
Sommeron 02725 CC de la Thiérache du Centre 4,68 135 (2012) 29
Sorbais 02728 CC de la Thiérache du Centre 13,72 285 (2012) 21

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 888 9 457 8 938 8 695 8 529 8 260 8 027 8 131 8 128
(Sources : base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[9], puis population municipale à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme,‎ , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA,‎ , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined,‎ , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 76
  2. Notice communale de La Capelle sur le site de l'EHESS.
  3. a et b Bernard Gaudillère (1995), p. 788.
  4. a et b « Décret n° 2014-202 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aisne », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 22 avril 2014)
  5. Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme,‎ , 673 p. (lire en ligne)
  6. Constitution de la République française du 5 Fructidor an III, p. 9.
  7. « LOI no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242,‎ (consulté le 22 avril 2014)
  8. Le nombre total de cantons d'un départements doit obligatoirement être impair.
  9. Structure de la population du canton de 1962 à 1999.
  10. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012.