Canton de Château-Thierry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Château-Thierry
Situation du canton de Château-Thierry dans le département de Aisne.
Situation du canton de Château-Thierry dans le département de Aisne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement(s) Château-Thierry
Circonscription(s) Cinquième
Bureau centralisateur Château-Thierry
Conseillers
départementaux
Bruno Beauvois
Michèle Fuselier
2015-2021
Code canton 02 02
Histoire de la division
Création 18 février 1790[1],[2]
Modification 1 3 vendémiaire an X[3],[4]
(25 septembre 1801)
Modification 2 11 messidor an X[5]
(30 juin 1802)
Modification 3 20 mars 1822[6]
Modification 4 6 juillet 1832[7]
Modification(s) [8]
[8]
[9]
Démographie
Population 26 883 hab. (2014)
Densité 130 hab./km2
Géographie
Superficie 207,16 km2
Subdivisions
Communes 21

Le canton de Château-Thierry est une division administrative française située dans le département de l'Aisne et la région Hauts-de-France.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, le nombre de communes du canton reste inchangé mais les limites du canton sont modifiées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Château-Thierry dans l'arrondissement de Château-Thierry. Son altitude varie de 57 m (Azy-sur-Marne) à 234 m (Fossoy) pour une altitude moyenne de 116 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Révolution française[modifier | modifier le code]

Carte du canton de Château-Thierry en 1790.

Le canton est créé le 18 février 1790 sous la Révolution française[10],[2].

Le canton a compté quatorze communes avec Château-Thierry pour chef-lieu au moment de sa création : Azy[11], Belleau[12], Blesmes[13], Bonneil[14], Bouresches[15], Brasles[16], Château-Thierry[3], Chierry[17], Essômes[18], Étampes[19], Étrépilly[20], Fossoy[21], Nesles[22] et Nogentel[23]. Il est une subdivision du district de Château-Thierry qui disparait le 5 fructidor An III ()[24]. Le canton ne subit aucune modification dans sa composition communale pendant cette période.

Lors de la création des arrondissements par la loi du 28 pluviôse an VIII (), le canton est rattaché à l'arrondissement de Château-Thierry.

1801-2015[modifier | modifier le code]

L'arrêté du 3 vendémiaire an X () entraine un redécoupage du canton qui est conservé et agrandi[4]. Trois communes du canton de Coincy (Bézu-les-Fèves[25], Bézu-Saint-Germain[26] et Épaux[27]) et quatre communes du canton de Mont-Saint-Père (Épieds[28], Gland[29], Mont-Saint-Père[30] et Verdilly[31]) intègrent le canton. À la suite de cette recomposition, la composition communale du canton est de 21 communes.

Par arrêté rectificatif du 11 messidor an X (30 juin 1802), la commune de Marigny-en-Orxois, du canton voisin de Chézy-sur-Marne, est réunie au canton[32],[5]. La composition communale passe de 21 à 22 communes.

Par ordonnance royale du , la commune de Torcy[33] du canton de Neuilly est réunie à la commune de Belleau[12],[6]. Les limites du canton sont modifiées, mais une ordonnance du rétablit Torcy[33] comme commune indépendante dans le canton de Neuilly. Le canton retrouve ses limites issues de l'arrêté rectification du 11 messidor an X (30 juin 1802)[7].

Par ordonnance du , les communes d'Épaux[27] et Bézu-les-Fèves[25] sont réunis pour former la commune d'Épaux-Bézu[34],[35]. La composition communale passe de 22 à 21 communes et elle n'évolue pas jusqu'en mars 2015. Le canton portait le code canton 0208.

En 1908, la commune d'Essômes change de nom pour devenir Essômes-sur-Marne[18]. En 1912, la commune d'Étampes est renommée Étampes-sur-Marne[19]. En 1913, la commune Nesles change de nom pour devenir Nesles-la-Montagne[22]. En 1939, Azy prend le nom d'Azy-sur-Marne[11].

Par décret du 10 septembre 1926, l'arrondissement de Château-Thierry est supprimé. Le canton de Château-Thierry est rattaché à l'arrondissement de Soissons[36].

La loi du rétablit l'arrondissement de Château-Thierry dans ses limites au moment de sa suppression en 1926. Le canton de Château-Thierry est détaché de l'arrondissement de Soissons pour rejoindre l'arrondissement de Château-Thierry[37].

Par arrêté préfectoral du [35], les communes de Mont-Saint-Père[30] et Chartèves[38], du canton de Condé-en-Brie, fusionnent le pour former la commune de Charmont-sur-Marne, modifiant à nouveau les limites du canton[8]. L'arrêté préfectoral du [35] rétablit, le , la commune de Chartèves comme commune indépendante dans son canton d'origine[8]. Le canton de Château-Thierry retrouve ses limites d'avant l'arrêté préfectoral du .

À la suite de ce rétablissement, la commune de Mont-Saint-Père, appelée Charmont-sur-Marne, récupère son nom d'origine le par arrêté préfectoral du [35],[8].

Après le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Aisne entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014 [9], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[39]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[40]. Dans l'Aisne, le nombre de cantons passe ainsi de 42 à 21. Le canton de Château-Thierry fait partie des 13 cantons du département, ayant des limites territoriales différentes, les huit autres sont des nouveaux cantons. Avec ce redécoupage, les communes de Grisolles, Rocourt-Saint-Martin, Brécy, Coincy et Villeneuve-sur-Fère sont rattachées au canton. Elles appartenaient auparavant aux cantons de Neuilly-Saint-Front, pour les deux premières et de canton de Fère-en-Tardenois pour les autres. Azy-sur-Marne, Bonneil, Essômes-sur-Marne, Marigny-en-Orxois, Nogentel sont adjoints au nouveau canton d'Essômes-sur-Marne alors qu'elles ont fait partie du canton avant le redécoupage. Le bureau centralisateur est fixé à Château-Thierry. Le nombre de communes reste inchangé mais le canton dispose d'un nouveau code canton 0202.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1864 Jean Henry Pille[41]   Propriétaire, maire de Château-Thierry puis d'Essômes
1864 1867 Pierre-Henri Marsaux   Ancien avocat à la Cour d'appel de Paris
Maire de Nesles
1867 1871 Amédée Hachette   Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées
Maire de Gland
1871 1880 Adrien Bigorgne Républicain
modéré
Propriétaire du château et Maire de Marigny-en-Orxois
1880 1883
(décès)[42]
Charles Ferton
(1827-1883)
Républicain
Radical
Maire de Chierry
père de Charles Ferton, entomologiste
1883[43] 1886 Emile Louis Fitremann[44]   Ancien inspecteur des études au prytanée militaire
Juge suppléant au Tribunal civil de la Seine
1886 1896
(décès)[45]
Félix-François Deville
(1841-1896)[46]
Républicain Maire de Château-Thierry de 1883 à 1896
Député (1889-1896)
1896 1910 Jean Paillet Républicain
Libéral
Avocat à Paris, maire de Belleau
1910 1931
(décès)
Amédée Couesnon Rad. Industriel à Château-Thierry
Député (1907-1919)
1931 1940 René Hachette ARD Armateur
Maire de Gland
Sénateur (1932-1940)
Sous-secrétaire d'Etat (1940)
1945 1964 Paul Doucet SFIO Cheminot
Conseiller municipal de Château-Thierry
1964 1985 Pierre Lemret PCF Cheminot puis ouvrier électricien à EDF
Maire de Château-Thierry (1965-1971)
1985 1992 Claude Maingon UDF-Rad. Maraîcher-serriste
1992 2012
(démission)
Jacques Krabal PS puis PRG Retraité de l'enseignement
Maire de Brasles de 1983 à 2008
Maire de Château-Thierry depuis 2008
Député depuis 2012
2012 2015 Michèle Fuselier PS Maire de Brasles

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Bruno Beauvois   PRG Professeur d'économie et de droit
Adjoint au Maire de Château-Thierry
2015 en cours Michèle Fuselier   PS Maire de Brasles

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Marie-France Molard et Dominique Padieu (FN, 35,63 %) et Bruno Beauvois et Michèle Fuselier (Union de la Gauche, 32,76 %). Le taux de participation est de 48,52 % (8 924 votants sur 18 391 inscrits)[47] contre 53,32 % au niveau départemental[48] et 50,17 % au niveau national[49].

Au second tour, Bruno Beauvois et Michèle Fuselier (Union de la Gauche) sont élus Conseillers départementaux de l'Aisne avec 57,41 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 51,57 % (4 879 voix pour 9 479 votants et 18 382 inscrits)[50].

Composition[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Château-Thierry dans le département de l'Aisne avant 2015.

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Château-Thierry regroupait 21 communes et comptait 29 126 habitants (recensement de 2012 de la population municipale).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Château-Thierry
(chef-lieu)
02168 CA de la Région de Château-Thierry 16,55 14 546 (2014) 879
Azy-sur-Marne 02042 CA de la Région de Château-Thierry 2,78 401 (2014) 144
Belleau 02062 CA de la Région de Château-Thierry 6,72 139 (2014) 21
Bézu-Saint-Germain 02085 CA de la Région de Château-Thierry 11,13 1 022 (2014) 92
Blesmes 02094 CA de la Région de Château-Thierry 9,70 418 (2014) 43
Bonneil 02098 CA de la Région de Château-Thierry 2,11 380 (2014) 180
Bouresches 02105 CA de la Région de Château-Thierry 7,52 201 (2014) 27
Brasles 02114 CA de la Région de Château-Thierry 7,45 1 394 (2014) 187
Chierry 02187 CA de la Région de Château-Thierry 2,82 1 065 (2014) 378
Épaux-Bézu 02279 CA de la Région de Château-Thierry 19,50 570 (2014) 29
Épieds 02280 CA de la Région de Château-Thierry 18,66 384 (2014) 21
Essômes-sur-Marne 02290 CA de la Région de Château-Thierry 28,55 2 781 (2014) 97
Étampes-sur-Marne 02292 CA de la Région de Château-Thierry 2,24 1 217 (2014) 543
Étrépilly 02297 CA de la Région de Château-Thierry 5,13 102 (2014) 20
Fossoy 02328 CA de la Région de Château-Thierry 7,18 553 (2014) 77
Gland 02347 CA de la Région de Château-Thierry 5,65 457 (2014) 81
Marigny-en-Orxois 02465 CC du canton de Charly-sur-Marne 15,56 476 (2014) 31
Mont-Saint-Père 02524 CA de la Région de Château-Thierry 10,69 705 (2014) 66
Nesles-la-Montagne 02540 CA de la Région de Château-Thierry 17,21 1 228 (2014) 71
Nogentel 02554 CA de la Région de Château-Thierry 6,93 1 009 (2014) 146
Verdilly 02781 CA de la Région de Château-Thierry 5,10 459 (2014) 90

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Château-Thierry regroupe 21 communes[9].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Château-Thierry
(bureau centralisateur)
02168 CA de la Région de Château-Thierry 16,55 14 546 (2014) 879
Belleau 02062 CA de la Région de Château-Thierry 6,72 139 (2014) 21
Bézu-Saint-Germain 02085 CA de la Région de Château-Thierry 11,13 1 022 (2014) 92
Blesmes 02094 CA de la Région de Château-Thierry 9,70 418 (2014) 43
Bouresches 02105 CA de la Région de Château-Thierry 7,52 201 (2014) 27
Brasles 02114 CA de la Région de Château-Thierry 7,45 1 394 (2014) 187
Brécy 02119 CA de la Région de Château-Thierry 9,98 345 (2014) 35
Coincy 02203 CA de la Région de Château-Thierry 17,24 1 332 (2014) 77
Chierry 02187 CA de la Région de Château-Thierry 2,82 1 065 (2014) 378
Épaux-Bézu 02279 CA de la Région de Château-Thierry 19,50 570 (2014) 29
Épieds 02280 CA de la Région de Château-Thierry 18,66 384 (2014) 21
Étampes-sur-Marne 02292 CA de la Région de Château-Thierry 2,24 1 217 (2014) 543
Étrépilly 02297 CA de la Région de Château-Thierry 5,13 102 (2014) 20
Fossoy 02328 CA de la Région de Château-Thierry 7,18 553 (2014) 77
Gland 02347 CA de la Région de Château-Thierry 5,65 457 (2014) 81
Grisolles 02356 CA de la Région de Château-Thierry 10,63 220 (2014) 21
Mont-Saint-Père 02524 CA de la Région de Château-Thierry 10,69 705 (2014) 66
Nesles-la-Montagne 02540 CA de la Région de Château-Thierry 17,21 1 228 (2014) 71
Rocourt-Saint-Martin 02649 CA de la Région de Château-Thierry 5,76 264 (2014) 46
Verdilly 02781 CA de la Région de Château-Thierry 5,10 459 (2014) 90
Villeneuve-sur-Fère 02806 CA de la Région de Château-Thierry 10,30 262 (2014) 25

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant le redécoupage 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
18 899 21 249 23 922 26 553 28 534 28 473 28 502 29 156 29 126
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[51] puis population municipale à partir de 2006[52])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie après le redécoupage 2015[modifier | modifier le code]

En 2014, la population municipale du canton est de 26 883 habitants[53].

           Évolution de la population  [modifier]
2013 2014
26 454 26 883
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[54])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 76
  2. a et b René Hennequin, La Formation du département de l'Aisne en 1790, Soissons, Imprimerie de G. Nougarède, (lire en ligne), p. 266.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Château-Thierry », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  4. a et b Bernard Gaudillère (1995), p. 788.
  5. a et b Bulletin des lois de la République française, Paris, Imprimerie nationale, (lire en ligne), p. 137.
  6. a et b « Ordonnance royale du 20 mars 1822 portant réunion de la commune de Torcy à la commune de Belleau », sur http://gallica.bnf.fr/, Bulletin des lois de la République française, (consulté le 16 décembre 2016), p. 384.
  7. a et b « Torcy-en-Valois », sur Archives départementales de l'Aisne (consulté le 16 décembre 2016).
  8. a, b, c, d et e « Code officiel géographique de la commune de Charmont-sur-Marne » (consulté le 16 décembre 2016).
  9. a, b et c Décret no 2014-202 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aisne.
  10. Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  11. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Azy-sur-Marne », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  12. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Belleau », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Blesmes », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Bonneil », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Bouresches », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Brasles », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Chierry », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  18. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Essômes-sur-Marne », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  19. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Étampes-sur-Marne », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Étrépilly », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Fossoy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  22. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Nesles-la-Montagne », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  23. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Nogentel », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  24. Constitution de la République française du 5 Fructidor an III, p. 9.
  25. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Bézu-les-Fèves », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  26. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Bézu-Saint-Germain », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  27. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Épaux », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  28. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Épieds », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  29. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Gland », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  30. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Mont-Saint-Père », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  31. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Verdilly », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  32. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Verdilly », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  33. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Torcy-en-Valois », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  34. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Épaux-Bézu », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  35. a, b, c et d Archives départementales de l'Aisne, « Liste de communes n'existant plus ou ayant changé de nom » [PDF] (consulté le 16 décembre 2016).
  36. « Décret du 10 septembre 1926 relatif à l'organisation de l'administration préfectorale, publié au JORF du 14 septembre 1926 », sur http://gallica.bnf.fr/, Journal officiel de la République française, (consulté le 16 décembre 2016), p. 10186 à 10202.
  37. « Loi n°584 du relative au rétablissement d'un certain nombre de sous-préfecture, publié au JORF du 10 juin 1942 », sur http://gallica.bnf.fr/, Journal officiel de la République française, (consulté le 16 décembre 2016), p. 2018.
  38. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Chartèves », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 16 décembre 2016).
  39. « LOI no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 22 avril 2014)
  40. Le nombre total de cantons d'un départements doit obligatoirement être impair.
  41. http://gw.geneanet.org/catou77100?lang=fr&p=jean+henry&n=pille
  42. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6583602f/f4.item.r=canton.zoom
  43. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6224081x/f3.item.r=canton.zoom
  44. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH073/PG/FRDAFAN83_OL0977027v001.htm
  45. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6413282x/f2.item.r=canton.zoom
  46. http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/socasta.htm
  47. « Résultats du 1er tour pour le canton de Château-Thierry », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  48. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Aisne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  49. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  50. « Résultats du second tour pour le canton de Château-Thierry », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  51. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  52. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  53. Populations légales 2013 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  54. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années [ 2006], [ 2014]