Canton de Saint-Quentin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Saint-Quentin
Canton de Saint-Quentin
Situation du canton de Saint-Quentin dans le département de Aisne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement(s) Saint-Quentin
Chef-lieu Saint-Quentin
Code canton 02 28
Histoire de la division
Création 18 février 1790[1],[2]
Modification 1 3 vendémiaire an X[3],[4]
(25 septembre 1801)
Modification 2 4 janvier 1923[5],[6]
Modification 3 19 juillet 1952[7],[8]
Disparition 23 juillet 1973[9]
Géographie
Superficie 136,82 km2
Subdivisions
Communes 16

Le canton de Saint-Quentin est un ancien canton français situé dans le département de l'Aisne et la région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Révolution française[modifier | modifier le code]

Carte du canton de Saint-Quentin en 1790.

Le canton est créé le 18 février 1790 sous la Révolution française[2].

Le canton est un canton uniquement urbain et comprenant une seule commune, celle de Saint-Quentin, qui est son chef-lieu[3]. Il est une subdivision du district de Laon qui disparait le 5 Fructidor An III ()[10].

Lors de la création des arrondissements par la loi du 28 pluviôse an VIII (), le canton de Laon est rattaché à l'arrondissement de Laon.

1801-1973[modifier | modifier le code]

L'arrêté du 3 vendémiaire an X () entraine un redécoupage du canton de Saint-Quentin qui est conservé et agrandi[4]. Treize communes du canton de Fonsommes (Essigny-le-Petit[11], Fieulaine[12], Fonsommes[13], Fontaine-Notre-Dame[14], Harly[15], Homblières[16], Lesdins[17], Marcy[18], Mesnil-Saint-Laurent[19], Morcourt[20], Omissy[21], Remaucourt[22] et Rouvroy[23]) rejoignent le canton. Il comprend quatorze communes, à la suite de cette recomposition.

Par la loi du , la commune de Gauchy intègre le canton après avoir été détachée du canton de Saint-Simon[5],[6]. Le nombre de communes passe de 14 à 15 communes.

Par décret du , Neuville-Saint-Amand, commune du canton de Moÿ-de-l'Aisne, est rattachée au canton de Saint-Quentin[7],[8]. Il comprend 16 communes, à la suite de ce rattachement.

Redécoupage de 1973[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Quentin est supprimé par décret du et son territoire est scindée en 3 cantons, celui de Saint-Quentin-Nord, celui de Saint-Quentin-Centre, et celui de Saint-Quentin-Sud. Ces trois nouveaux cantons disposent d'une fraction cantonale de la commune de Saint-Quentin. Essigny-le-Petit, Fieulaine, Fonsommes, Fontaine-Notre-Dame, Lesdins, Marcy, Morcourt, Omissy, Remaucourt et Rouvroy intègrent le canton de Saint-Quentin-Nord tandis que Gauchy, Harly, Homblières, Mesnil-Saint-Laurent et Neuville-Saint-Amand sont rattachées au canton de Saint-Quentin-Sud. Le canton de Saint-Quentin-Centre comprend uniquement une fraction cantonale de la commune de Saint-Quentin. Le canton de Saint-Quentin a porté le code canton 0228, repris par le canton de Saint-Quentin-Centre après la division de 1973[9].

Administration[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de l'ancien canton de Saint-Quentin

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836
(décès)
Laurent Charles Emile
Dollé Le Noir,
dit Dollé-Arpin
(1794-1836)
  Négociant à Saint-Quentin
1837 1845 Louis Henri Félix
Le Serurier
(1799-1880)
  Conseiller à la Cour d'Amiens
puis à la Cour de cassation
1845 1847 Félix Dufour   Négociant à Saint-Quentin
1847 1848 Charles Théodore Lemaire
(1798-1868)
  Propriétaire, maire de Saint-Quentin (1844-1848)
Nommé ensuite Préfet de la Meuse
1848 1852 Théophile Dufour Républicain
modéré
Propriétaire, marchand en gros à Saint-Quentin
député (1848-1849)
1852 1861 Charles Namuroy   Ancien Secrétaire général de la Préfecture de la Seine
Avocat, maire de Saint-Quentin (1852-1861)
1861 1864
(décès)
Louis Edouard Bernoville[24]   Manufacturier à Saint-Quentin
1864 1870 Martin Desains   Juge d'instruction au Tribunal de Saint-Quentin
1870 1883
(décès)[25]
Henri Martin Républicain Historien, professeur d'histoire moderne à la Sorbonne
Maire du XVIème arrondissement de Paris (1870-1871)
Député (1871-1876)
Sénateur (1876-1883)
Président du Conseil Général (1880-1883)
1883 1894 Charles Désiré
Mariolle-Pinguet[26]
Républicain Ingénieur-constructeur et propriétaire
Maire de Saint-Quentin (1871-1885)
1894 1898
(décès)
Claude Mariolle-Pinguet Républicain Maire de Saint-Quentin (1896-1900)
1898 1904 Onésime Caulier Socialiste Médecin
Maire de Saint-Quentin (1900-1910)
1904 1934 Louis Ringuier SFIO Ouvrier typographe et journaliste
Député (1910-1924)
1934 1940 Arthur Robert RG Commerçant, adjoint au Maire de Saint-Quentin
1943 1943 Charles Desjardins   Avocat
Maire de Remaucourt (1919-1944)
Député (1919-1928 et 1945-1951)
Sénateur (1929-1945)
Nommé conseiller départemental en mars 1943[27]
1943 1945 Fortuné Gathy   Conseiller municipal de Saint-Quentin
Nommé conseiller départemental en 1943[27]
1943 1945 Paul Vincent   Maire de Gauchy
Nommé conseiller départemental en 1943[27]
1945 1955 Émile Pierret PCF Chef d'équipe aux Postes et Télécommunications
Maire de Saint-Quentin (1950-1953)
1955 1960
(décès)
Georges Bachy SFIO Médecin - Conseiller municipal de Saint-Quentin
1960 1967 Henriette Cabot-Baube UNR puis UDR Infirmière
Conseillère municipale de Saint-Quentin (1944-1968)
1967 1973 Jacques Braconnier UDR Marchand de meubles
Sénateur (1971-1998)
Maire de Saint-Quentin (1966-1977)
Elu en 1973 dans le Canton de Saint-Quentin-Nord

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Quentin groupait 16 communes et compterait 71 541 habitants (selon le recensement de 2008 de la population municipale des 3 cantons).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saint-Quentin
(chef-lieu)
02691 CA du Saint-Quentinois 55 878 (2014)
Essigny-le-Petit 02288 CA du Saint-Quentinois 361 (2014)
Fieulaine 02310 CA du Saint-Quentinois 277 (2014)
Fonsomme 02319 CA du Saint-Quentinois 501 (2014)
Fontaine-Notre-Dame 02322 CA du Saint-Quentinois 400 (2014)
Gauchy 02340 CA du Saint-Quentinois 5 343 (2014)
Harly 02371 CA du Saint-Quentinois 1 661 (2014)
Homblières 02383 CA du Saint-Quentinois 1 492 (2014)
Lesdins 02420 CA du Saint-Quentinois 831 (2014)
Marcy 02459 CA du Saint-Quentinois 178 (2014)
Mesnil-Saint-Laurent 02481 CA du Saint-Quentinois 441 (2014)
Morcourt 02525 CA du Saint-Quentinois 585 (2014)
Neuville-Saint-Amand 02549 CA du Saint-Quentinois 861 (2014)
Omissy 02571 CA du Saint-Quentinois 707 (2014)
Remaucourt 02637 CA du Saint-Quentinois 309 (2014)
Rouvroy 02659 CA du Saint-Quentinois 519 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique du canton de Saint-Quentin
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008
71 02875 63180 49378 21075 97373 906[31],[32],[33]71 603[34]71 541[35]
À partir de 1962 : Population sans doubles comptes; À partir de 2006 : Population municipale.
(Sources : INSEE[28],[29],[30])

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 76
  2. a et b René Hennequin, La Formation du département de l'Aisne en 1790, Soissons, Imprimerie de G. Nougarède, (lire en ligne), p. 266.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Saint-Quentin », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  4. a et b Bernard Gaudillère (1995), p. 788.
  5. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Gauchy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  6. a et b « Loi distrayant la commune de Gauchy (Aisne) du canton de Saint-Simon pour la rattacher au canton de Saint-Quentin, publié au Journal officiel du 4 janvier 1923 », sur https://gallica.bnf.fr/, Journal officiel de la République française, (consulté le 18 décembre 2016), p. 190.
  7. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Neuville-Saint-Amand », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  8. a et b Décret du 19 juillet 1952 portant rattachement au canton de Saint-Quentin (arrondissement de Saint-Quentin, département de l'Aisne) de la commune de Neuville-Saint-Amand, canton de Moÿ-de-l'Aisne (mêmes arrondissement et département), publié au Journal officiel de la République française du .
  9. a et b Décret no 73-712 du 23 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de l'Aisne, publié au Journal officiel de la République française du .
  10. Constitution de la République française du 5 Fructidor an III, p. 9.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Essigny-le-Petit », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Fieulaine », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Fonsomme », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Fontaine-Notre-Dame », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Harly », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Homblières », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Lesdins », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Marcy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  19. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Mesnil-Saint-Laurent », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Morcourt », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Omissy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  22. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Remaucourt », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  23. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Rouvroy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 mars 2016).
  24. http://gw.geneanet.org/familysoyer?lang=fr;iz=0;p=louis+edouard;n=bernoville
  25. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63668570/f4.item.r=canton.zoom
  26. http://www.sastq.fr/articles/sepulture-mariolle-pinguet-art289.php?PHPSESSID=80164c3412d75231eb3ef531ed1a5812
  27. a b et c Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 26 mars 1943, (en ligne).
  28. Canton de Saint-Quentin-Sud hormis Saint-Quentin (Partiel) sur le site de l'INSEE lors du recensement de 2007
  29. Canton de Saint-Quentin-Nord hormis Saint-Quentin (Partiel) sur le site de l'INSEE lors du recensement de 2007
  30. La ville de Saint-Quentin sur le site de l'INSEE lors du recensement de 2007
  31. Recensement de 1999 sur la population du canton de Saint-Quentin-Nord hormis Saint-Quentin (Partiel)
  32. Recensement de 1999 sur la population du canton de Saint-Quentin-Sud hormis Saint-Quentin (Partiel)
  33. Recensement de 1999 sur la population de la ville de Saint-Quentin
  34. [PDF] Recensement de 2006 des cantons de l'Aisne
  35. « [PDF] Recensement de la population de l'Aisne au 1er janvier 2008 », sur Insee (consulté le 21 janvier 2011)