Canton de Crécy-sur-Serre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Crécy-sur-Serre
Canton de Crécy-sur-Serre
Situation du canton de Crécy-sur-Serre dans le département de Aisne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Aisne
Arrondissement(s) Laon
Chef-lieu Crécy-sur-Serre
Code canton 02 13
Histoire de la division
Création 18 février 1790[1],[2]
Modification 1 3 vendémiaire an X[3],[4]
(25 septembre 1801)
Disparition 29 mars 2015[5]
Démographie
Population 7 963 hab. (2012)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Superficie 193,88 km2
Subdivisions
Communes 19

Le canton de Crécy-sur-Serre est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Aisne et la région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton a été organisé autour de Crécy-sur-Serre dans l'arrondissement de Laon. Son altitude varie de 52 m (Nouvion-et-Catillon) à 142 m (Bois-lès-Pargny) pour une altitude moyenne de 74 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Révolution française[modifier | modifier le code]

Carte du canton de Crécy-sur-Serre en 1790.

Le canton est créé le 18 février 1790 sous la Révolution française[2].

Le canton comprend 14 communes avec Crécy-sur-Serre pour chef-lieu: Barenton-Bugny[6], Barenton-Cel[7], Barenton-sur-Serre[8], Bois-lès-Pargny[9], Chalandry[10], Chéry-lès-Pouilly[11], Crécy-sur-Serre[3], Dercy[12], Mesbrecourt[13], Montigny-sur-Crécy[14], Mortiers[15], Pargny-les-Bois[16], Pouilly-sur-Serre[17] et Verneuil-sur-Serre[18]. Le canton ne subit aucune modification dans sa composition et ses limites pendant cette période. Il est une subdivision du district de Laon qui disparait le 5 Fructidor An III ()[19]

Lors de la création des arrondissements par la loi du 28 pluviôse an VIII (), le canton de Crécy-sur-Serre est rattaché à l'arrondissement de Laon.

1801-2015[modifier | modifier le code]

L'arrêté du 3 vendémiaire an X () entraine un redécoupage du canton de Crécy-sur-Serre qui est conservé[4]. Cinq communes du canton de La Fère (Catillon-du-Temple[20], Nouvion-le-Comte[21], Nouvion-l'Abbesse[22], Pont-à-Bucy[23] et Richecourt[24]) et trois communes du canton de Crépy (Assis-sur-Serre[25], Couvron-et-Aumencourt[26] et Remies[27]) intègrent le canton . Il compte 22 communes avec ce redécoupage.

Par ordonnance du , Catillon-du-Temple et Nouvion-l'Abbesse fusionnent pour former la commune de Nouvion-et-Catillon[28]. Les communes de Mesbrecourt et Richecourt sont également regroupées et la nouvelle entité prend le nom de Mesbrecourt-Richecourt[28]. Le nombre de communes passe de 22 à 20 communes.

Le , la commune de Pont-à-Bucy est absorbée par Nouvion-et-Catillon à la suite de l'arrêté préfectoral du [28]. Le canton comprend alors 19 communes et sa composition communale n'évolue pas jusqu'en mars 2015.

Redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Aisne entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014 [5], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[29]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 10 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[30]. Dans l'Aisne, le nombre de cantons passe ainsi de 42 à 21. Le canton de Crécy-sur-Serre ne fait pas partie des cantons conservés du département.

Le canton disparait lors des élections départementale de mars 2015. L'ensemble des communes est regroupée au canton voisin de Marle.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Henry Stanislas
Malézieux-Briquet
(1782-1854)
  Propriétaire, cultivateur, maire de Crépy-en-Laonnois
1839 1852 Odilon Barrot Gauche
puis
Droite
Député de l'Eure (1830-1831)
Député du Bas-Rhin (1831-1834)
Député de l'Aisne (1834-1851)
Chef du Gouvernement (1848-1849)
1852 1861 M. Michel   Propriétaire
1861 1867 Louis Amable Viéville-Luzin   Maire de Pouilly-sur-Serre
1867 1877 Charles François Elzéar
Turquin
Droite Cultivateur, maire de Chalandry
1877 1883 Clovis Georges Caurette[31] Républicain Ancien notaire à Ham puis à Crécy-sur-Serre
1883 1919 Alphonse-Gustave Mazurier Républicain Président honoraire du Syndicat des fabricants de sucre de France
Propriétaire à Crécy-sur-Serre[32]
1919 1937 Louis Cavallier Rad. Pharmacien à Crécy-sur-Serre
1937 1940 Paul Castel[33] SFIO Chef de gare, maire de Mortiers
1945 1951 Paul Castel SFIO Cheminot (chef de gare)
1951 1993
(décès)
Charles Brazier DVD Agriculteur
Maire de Crécy-sur-Serre (1959-1993)
Président du Conseil Général (1985-1988)
1993 2001 Marcel Vivès PS Professeur de collège
Maire de Couvron-et-Aumencourt
2001 2015 Bernard Ronsin DVD Forgeron
Maire de Crécy-sur-Serre (1993-2014)

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Crécy-sur-Serre a groupé 19 communes et compte 7 963 habitants en 2012[Note 1].

Liste des communes du canton
Code
Insee
Nom Superficie
(km2)
Population
(hab.)
Densité
(hab./km2)
02237 Crécy-sur-Serre
(Chef-lieu)
17,90 1 475 82,4
02027 Assis-sur-Serre 8,04 264 32,84
02046 Barenton-Bugny 11,38 567 49,82
02047 Barenton-Cel 6,69 133 19,88
02048 Barenton-sur-Serre 8,05 118 14,66
02096 Bois-lès-Pargny 10,32 189 18,31
02156 Chalandry 7,66 236 30,81
02180 Chéry-lès-Pouilly 17,22 683 39,66
02231 Couvron-et-Aumencourt 13,33 1 151 86,35
02261 Dercy 11,17 375 33,57
02480 Mesbrecourt-Richecourt 8,98 299 33,3
02517 Montigny-sur-Crécy 8,53 325 38,1
02529 Mortiers 6,39 201 31,46
02559 Nouvion-et-Catillon 16,67 538 32,27
02560 Nouvion-le-Comte 7,98 277 34,71
02591 Pargny-les-Bois 6,83 131 19,18
02617 Pouilly-sur-Serre 9,90 505 51,01
02638 Remies 8,98 238 26,5
02787 Verneuil-sur-Serre 7,86 258 32,82

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population  [ modifier ]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
8 3557 8087 5887 7357 8577 7578 2008 1317 963
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[34] puis population municipale à partir de 2006[35].)
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy, Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).
  • Pierre Cailleux, Crécy sur Serre à travers ses archives, Laon, L'Imprimerie du courrier de l'Aisne, , 352 p..

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au , millésimée 2012, définie dans les limites territoriales en vigueur au , date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 76
  2. a et b René Hennequin, La Formation du département de l'Aisne en 1790, Soissons, Imprimerie de G. Nougarède, (lire en ligne), p. 266.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Crécy-sur-Serre », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  4. a et b Bernard Gaudillère (1995), p. 788.
  5. a et b « Décret n° 2014-202 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aisne », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 22 avril 2014)
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Barenton-Bugny », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Barenton-Cel », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Barenton-sur-Serre », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Bois-lès-Pargny », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Chalandry », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Chéry-lès-Pouilly », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Dercy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Mesbrecourt puis Mesbrecourt-Richecourt », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Montigny-sur-Crécy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Mortiers », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Pargny-les-Bois », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Pouilly-sur-Serre », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Verneuil-sur-Serre », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  19. Constitution de la République française du 5 Fructidor an III, p. 9.
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Catillon-du-Temple », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Nouvion-le-Comte », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  22. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Nouvion-l'Abesse puis Nouvion-et-Catillon », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  23. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Pont-à-Bucy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  24. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Richecourt », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  25. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Assis-sur-Serre », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  26. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Couvron-et-Aumencourt », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016).
  27. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Remies », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 mars 2016)
  28. a b et c Archives départementales de l'Aisne, « Liste de communes n'existant plus ou ayant changé de nom » [PDF] (consulté le 22 décembre 2015).
  29. « LOI no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 22 avril 2014)
  30. Le nombre total de cantons d'un départements doit obligatoirement être impair.
  31. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH140/PG/FRDAFAN84_O19800035v0409179.htm
  32. Président d'honneur du Conseil général de l'Aisne, Almanach Matot-Braine de 1925, p404.
  33. http://www.genealogie-aisne.com/old_genealogie/newpersos/fiche_soldat.php?id=1666
  34. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  35. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012.