Canton de Bohain-en-Vermandois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Bohain-en-Vermandois
Situation du canton de Bohain-en-Vermandois dans le département Aisne
Situation du canton de Bohain-en-Vermandois dans le département Aisne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Département Aisne
Arrondissement(s) Saint-Quentin
Bureau centralisateur Bohain-en-Vermandois
Conseillers
départementaux
Michel Collet
Monique Sebastijan
2015-2021
Code canton 02 01
Histoire de la division
Création 18 février 1790[1],[2]
Modification 1 3 vendémiaire an X[3],[4]
(25 septembre 1801)
Modification 2 1er septembre 1973[5],[6]
Modification 3 22 mars 2015[7]
Démographie
Population 22 672 hab. (2013)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Superficie 286,85 km2
Subdivisions
Communes 31

Le canton de Bohain-en-Vermandois est une division administrative française située dans le département de l'Aisne et la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 13 à 31.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Bohain-en-Vermandois dans l'arrondissement de Saint-Quentin. Son altitude varie de 85 m (Croix-Fonsomme) à 166 m (Becquigny) pour une altitude moyenne de 134 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Révolution française[modifier | modifier le code]

Le canton est créé le 18 février 1790 sous la Révolution française sous le nom de canton de Bohain[8],[2].

Le canton a compté dix communes avec Bohain pour chef-lieu au moment de sa création : Becquigny[9], Bohain[3], Brancourt[10], Escaufourt[11], Fresnoy-le-Grand[12], Montbrehain[13], Prémont[14], Ramicourt[15], Seboncourt[16] et Serain[17]. Il est une subdivision du district de Saint-Quentin qui disparait le 5 Fructidor An III ()[18]. Le canton ne subit aucune modification dans sa composition communale pendant cette période.

Lors de la création des arrondissements par la loi du 28 pluviôse an VIII (), le canton de Bohain est rattaché à l'arrondissement de Saint-Quentin.

1801-2015[modifier | modifier le code]

L'arrêté du 3 vendémiaire an X () entraine un redécoupage du canton de Bohain qui est conservé[4]. Quatre communes du canton de Fonsommes (Croix-Fonsommes[19], Étaves-et-Bocquiaux[20], Fontaine-Uterte[21] et Montigny-en-Arrouaise[22]) intègrent le canton. Il comprend 14 communes avec cette recomposition.

En 1801, la commune de Montigny-en-Arrouaise est renommée Montigny-Carotte, mais elle reprend son nom d'origine, Montigny-en-Arrouaise en 1902[22]. En 1906, la commune Brancourt change de nom pour Brancourt-le-Grand[10]. En 1956, la commune de Bohain, chef-lieu du canton, est renommée Bohain-en-Vermandois. Le canton prend également le nom de canton de Bohain-en-Vermandois avec ce changement de dénomination[3].

Le , la commune d'Escaufourt, enclave du département de l'Aisne dans celui du Nord, est absorbée par la commune nordiste de Saint-Souplet, sous le statut de la commune associée par décret du [5],[6]. Escaufourt quitte le département. Le canton comprend 13 communes à la suite de cette fusion jusqu'en mars 2015 et portait le code canton 0203.

Après le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Aisne entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014 [7], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[23]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[24]. Dans l'Aisne, le nombre de cantons passe ainsi de 42 à 21. Le canton de Bohain-en-Vermandois fait partie des 13 cantons du département, ayant des limites territoriales différentes, les huit autres sont des nouveaux cantons. Avec ce redécoupage, les communes du canton du Catelet sont regroupées avec celui de Bohain-en-Vermandois avec fixation du bureau centralisateur à Bohain-en-Vermandois. Avec des limites territoriales différentes, le canton compte 31 communes avec un nouveau code canton 0201.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
.... 1852 Jean-Charles Edouard
Chenest
  Fabricant à Bohain et à Guise
1852 1871 Charles Picard   Négociant
Président de la Chambre de commerce de Saint-Quentin
Maire de Saint-Quentin (1861-1863)
1871 1874 Marie Damas Louis Toffin   Notaire, maire de Bohain
1874 1880 François-Louis
Lemaire-Delaby
Républicain Notaire, maire de Bohain
1880 1885
(décès)
Elisée Alavoine Républicain Adjoint au Maire de Bohain
1885 1898
(décès)
Jacques Sauret[25] Républicain fonctionnaire dans l’administration des Domaines
puis Censeur du Crédit foncier de France
1898 1904 M. Garnier Rad.  
1904 1905 M. Testard Républicain  
1905 1907 M. Joly Socialiste  
1907 1910 M. Testard Républicain  
1910 1919 Maurice Vasseur Socialiste Publiciste, Essigny-le-Petit
1919 1922
(décès)
Olivier Deguise SFIO Rédacteur du Réveil du Nord
Député (1914-1922)
1922 1934 Paul Challe Soc.ind.
puis PRS
Maire de Bohain-en-Vermandois (1919-1939)
1934 1940 M. Herbet URD Entrepreneur à Bohain
1945 1955 Paul Lépine SFIO Directeur d'école
Maire de Bohain-en-Vermandois (1944-1945)
1955 1967
(décès)
Lionel Duplaquet[26] DVD puis CD Maire d'Etaves-et-Bocquiaux
1967. 1979 Marcel Lesur DVD puis RPR Officier
Maire de Fresnoy-le-Grand (1965-1982)
1979 1998 Yvan Rojo PCF puis IDG Ajusteur
Maire de Bohain-en-Vermandois (1977-1989 et 1995-1996)
1998 2015 Michel Collet PS Professeur - Maire de Prémont depuis 2001
Vice-Président du Conseil Général
Député suppléant

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Michel Collet   PS Maire de Prémont
2015 en cours Monique Sébastijan   PCF Adjointe au Maire de Lehaucourt

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Hélène Grandsire et Eric Gregoire (FN, 42,52 %) et Michel Collet et Monique Sebastijan (Union de la Gauche, 38,6 %). Le taux de participation est de 55,13 % (8 500 votants sur 15 417 inscrits)[27] contre 53,32 % au niveau départemental[28]et 50,17 % au niveau national[29].

Au second tour, Michel Collet et Monique Sebastijan (Union de la Gauche) sont élus avec 50,51 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 56,64 % (4 033 voix pour 8 731 votants et 15 414 inscrits)[30].

Composition[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Bohain-en-Vermandois dans le département de l'Aisne avant 2015.

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Bohain-en-Vermandois a regroupé 13 communes et a compté 14 287 habitants (recensement de 2012 de la population municipale).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Bohain-en-Vermandois
(chef-lieu)
02095 CC du Pays du Vermandois 31,74 5 750 (2013) 181
Becquigny 02061 CC du Pays du Vermandois 4,67 285 (2013) 61
Brancourt-le-Grand 02112 CC du Pays du Vermandois 13,14 609 (2013) 46
Croix-Fonsomme 02240 CC du Pays du Vermandois 9,37 230 (2013) 25
Étaves-et-Bocquiaux 02293 CC du Pays du Vermandois 13,69 586 (2013) 43
Fontaine-Uterte 02323 CC du Pays du Vermandois 5,77 127 (2013) 22
Fresnoy-le-Grand 02334 CC du Pays du Vermandois 15,07 3 011 (2013) 200
Montbrehain 02500 CC du Pays du Vermandois 9,90 843 (2013) 85
Montigny-en-Arrouaise 02511 CC du Pays du Vermandois 9,77 309 (2013) 32
Prémont 02618 CC du Pays du Vermandois 12,21 735 (2013) 60
Ramicourt 02635 CC du Pays du Vermandois 3,82 167 (2013) 44
Seboncourt 02703 CC du Pays du Vermandois 11,80 1 105 (2013) 94
Serain 02709 CC du Pays du Vermandois 6,65 408 (2013) 61

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Bohain-en-Vermandois regroupe 31 communes[7].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Bohain-en-Vermandois
(bureau centralisateur)
02095 CC du Pays du Vermandois 31,74 5 750 (2013) 181
Aubencheul-aux-Bois 02030 CC du Pays du Vermandois 2,11 296 (2013) 140
Beaurevoir 02057 CC du Pays du Vermandois 21,73 1 469 (2013) 68
Becquigny 02061 CC du Pays du Vermandois 4,67 285 (2013) 61
Bellenglise 02063 CC du Pays du Vermandois 6,40 382 (2013) 60
Bellicourt 02065 CC du Pays du Vermandois 9,77 634 (2013) 65
Bony 02100 CC du Pays du Vermandois 7,98 136 (2013) 17
Brancourt-le-Grand 02112 CC du Pays du Vermandois 13,14 609 (2013) 46
Le Catelet 02143 CC du Pays du Vermandois 0,41 197 (2013) 480
Croix-Fonsomme 02240 CC du Pays du Vermandois 9,37 230 (2013) 25
Estrées 02291 CC du Pays du Vermandois 7,04 416 (2013) 59
Étaves-et-Bocquiaux 02293 CC du Pays du Vermandois 13,69 586 (2013) 43
Fontaine-Uterte 02323 CC du Pays du Vermandois 5,77 127 (2013) 22
Fresnoy-le-Grand 02334 CC du Pays du Vermandois 15,07 3 011 (2013) 200
Gouy 02352 CC du Pays du Vermandois 17,60 585 (2013) 33
Hargicourt 02370 CC du Pays du Vermandois 8,12 576 (2013) 71
Lehaucourt 02374 CC du Pays du Vermandois 9,37 917 (2013) 98
Joncourt 02392 CC du Pays du Vermandois 7,25 314 (2013) 43
Lempire 02417 CC du Pays du Vermandois 2,62 99 (2013) 38
Levergies 02426 CC du Pays du Vermandois 7,67 567 (2013) 74
Magny-la-Fosse 02451 CC du Pays du Vermandois 3,63 127 (2013) 35
Montbrehain 02500 CC du Pays du Vermandois 9,90 843 (2013) 85
Montigny-en-Arrouaise 02511 CC du Pays du Vermandois 9,77 309 (2013) 32
Nauroy 02539 CC du Pays du Vermandois 6,27 725 (2013) 116
Prémont 02618 CC du Pays du Vermandois 12,21 735 (2013) 60
Ramicourt 02635 CC du Pays du Vermandois 3,82 167 (2013) 44
Seboncourt 02703 CC du Pays du Vermandois 11,80 1 105 (2013) 94
Sequehart 02708 CC du Pays du Vermandois 6,38 216 (2013) 34
Serain 02709 CC du Pays du Vermandois 6,65 408 (2013) 61
Vendhuile 02776 CC du Pays du Vermandois 10,96 541 (2013) 49
Villeret 02808 CC du Pays du Vermandois 3,95 310 (2013) 78

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
16 275 16 596 17 058 16 519 15 888 15 342 14 559 14 366 14 287
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[31] puis population municipale à partir de 2006[32])
Histogramme de l'évolution démographique


Démographie après le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

En 2013, la population municipale du nouveau canton est de 22 672 habitants[33].

           Évolution de la population  [modifier]
2012 2013
22 824 22 672
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[34])
Histogramme de l'évolution démographique


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 76
  2. a et b René Hennequin, La Formation du département de l'Aisne en 1790, Soissons, Imprimerie de G. Nougarède, (lire en ligne), p. 266.
  3. a, b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Bohain-en-Vermandois », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 mars 2016).
  4. a et b Bernard Gaudillère (1995), p. 788.
  5. a et b Archives départementales de l'Aisne, « Liste de communes n'existant plus ou ayant changé de nom » [PDF] (consulté le 2 mars 2016).
  6. a et b « Fiche communale d'Escaufourt du Code Officiel Géographique », sur http://www.insee.fr/ (consulté le 8 mars 2016).
  7. a, b et c Décret no 2014-202 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aisne.
  8. Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Becquigny », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 mars 2016).
  10. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Brancourt-le-Grand », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 mars 2016).
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Escaufourt », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 mars 2016).
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Fresnoy-le-Grand », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 mars 2016).
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Montbrehain », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 mars 2016).
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Prémont », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 mars 2016).
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Ramicourt », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 mars 2016).
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Seboncourt », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 mars 2016).
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Serain », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 mars 2016).
  18. Constitution de la République française du 5 Fructidor an III, p. 9.
  19. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Croix-Fonsomme », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 mars 2016).
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Étaves-et-Bocquiaux », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 mars 2016).
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Fontaine-Uterte », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 mars 2016).
  22. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Montigny-en-Arrouaise », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 7 mars 2016).
  23. « LOI no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242,‎ (consulté le 22 avril 2014)
  24. Le nombre total de cantons d'un départements doit obligatoirement être impair.
  25. http://www.encyclopedie.picardie.fr/Sauret-Robert-Josephine.html
  26. http://www.genealogie-aisne.com/old_genealogie/newpersos/fiche_soldat.php?id=1691
  27. « Résultats du 1er tour pour le canton de Bohain-en-Vermandois », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  28. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Aisne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  29. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  30. « Résultats du second tour pour le canton de Bohain-en-Vermandois », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  31. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  32. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  33. Populations légales 2013 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  34. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2013