Canton d'Hirson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton d'Hirson
Canton d'Hirson
Situation du canton d'Hirson dans le département de Aisne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement(s) Vervins
Circonscription(s) Troisième
Bureau centralisateur Hirson
Conseillers
départementaux
Anne-Marie Fournier
Claude Mouflard
2015-2021
Code canton 02 08
Histoire de la division
Création 18 février 1790[1],[2]
Modification 1 3 vendémiaire an X[3],[4]
(25 septembre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[5]
Démographie
Population 21 510 hab. (2016)
Densité 62 hab./km2
Géographie
Superficie 349,21 km2
Subdivisions
Communes 26

Le canton d'Hirson est une division administrative française située dans le département de l'Aisne et la région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Hirson dans l'arrondissement de Vervins. Son altitude varie de 132 m (Origny-en-Thiérache) à 295 m (Watigny) pour une altitude moyenne de 194 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Révolution française[modifier | modifier le code]

Carte du canton d'Hirson en 1790

Le canton est créé le 18 février 1790 sous la Révolution française[6],[2]. Le canton comprend douze communes avec Hirson pour chef-lieu : Buire, Effry, Éparcy, La Hérie, Luzoir, Hirson, Mondrepuis, Neuve-Maison, Ohis, Origny, Saint-Michel et Wimy. Il est une subdivision du district de Vervins qui disparait le 5 fructidor An III (22 août 1795)[7]

Le nombre de communes dans le canton ne bougent pas lors de la période révolutionnaire. Lors de la création des arrondissements par la loi du 28 pluviôse an VIII (17 février 1800), le canton d'Hirson est rattaché à l'arrondissement de Vervins.

1801 - 2015[modifier | modifier le code]

L'arrêté du 3 vendémiaire an X (25 septembre 1801) entraîne un redécoupage du canton d'Hirson qui est conservé[4]. Deux communes (Bucilly et Watigny) du canton d'Aubenton intègrent le canton tandis que Luzoir rejoint celui de La Capelle. Le nombre de communes passe alors de 12 à 13. En 1956, Origny prend le nom d'Origny-en-Thiérache.

De 1833 à 1848, les cantons d'Aubenton et d'Hirson avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département.

À la suite de ce premier redécoupage, le canton ne subit alors aucune modification dans sa composition jusqu'en mars 2015. Il portait le code canton 0217.

Après le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Aisne entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014 [5], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[8]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[9]. Dans l'Aisne, le nombre de cantons passe ainsi de 42 à 21. Le canton d'Hirson fait partie des treize cantons du département dont les limites territoriales diffèrent, les huit autres sont des nouveaux cantons. Avec ce redécoupage, les communes du canton d'Aubenton sont regroupées avec celui d'Hirson. Le bureau centralisateur est fixé à Hirson et le canton regroupe désormais 26 communes avec le nouveau code canton 0208.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1869 Louis Loth[10]   Propriétaire, notaire, maire d'Hirson
(1826-1858)
1869[11] 1877 Jules Bailly Lhote Droite Cultivateur, maire de Mondrepuis
1877 1887
(décès)[12]
Louis Rousseau Gauche Maire d'Hirson (1876-1884)
1887 1889 Rémy Gallas[13] Rad. Maire d'Hirson (1884-1894)
1889 1890
(démission)[14]
Edmond Turquet Boulangiste Magistrat - Député (1871-1889)
1890[15] 1907 Léopold Hourlier Rad. Maître de fonderie
Maire de Saint-Michel (1890-1903)
1907 1913
(décès)[16]
Rémy Gallas Rad. Ancien Maire d'Hirson
Président du Conseil Général (1910-1913)
1914[17] 1919 Albert Dormoy Rad. Industriel - Maire de Saint-Michel (1908-1919)
1919 1937 Jules Décamp Rad. Maire d'Hirson (1925-1929)
1937 1940 Raymond Fischer SFIO Architecte
1943 1945 Arthur Lefèvre   Notaire
Conseiller municipal d'Hirson
Nommé conseiller départemental en 1943[18]
1945 1964 Raymond Fischer SFIO Architecte - Maire d'Hirson (1947-1965)
1964 1988 Maurice Brugnon SFIO puis PS Directeur d'école
Député (1967-1981)
Maire de Saint-Michel (1965-1991)
1988 2015 Jean-Jacques Thomas PS Journaliste
Président de l'EPCI du Pays des Trois Rivières (? → )
Maire d'Hirson (Depuis 1995)
Premier Vice-Président du Conseil Général (2008 → 2015)

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Anne-Marie Fournier   FN  
2015 en cours Claude Mouflard   FN  

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Anne-Marie Fournier et Claude Mouflard (FN, 37,91 %) et Ginette Devaux et Jean-Jacques Thomas (Union de la Gauche, 31,63 %). Le taux de participation est de 51,67 % (8 106 votants sur 15 687 inscrits)[19] contre 53,32 % au niveau départemental[20] et 50,17 % au niveau national[21].

Au second tour, Anne-Marie Fournier et Claude Mouflard (FN) sont élus Conseillers départementaux de l'Aisne avec 54,83 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 56,53 % (4 356 voix pour 8 868 votants et 15 687 inscrits)[22].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Carte des communes du canton

Le canton d'Hirson regroupait 13 communes et comptait 18 801 habitants en 2012[Note 1].

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2015
Code
Insee
Nom Superficie
(km2)
Population
(hab.)
Densité
(hab./km2)
02381 Hirson
(Chef-lieu)
33,77 9 348 276,81
02130 Bucilly 12,85 188 14,63
02134 Buire 4,13 880 213,08
02275 Effry 2,77 343 123,83
02278 Éparcy 7,52 43 5,72
02378 La Hérie 4,22 152 36,02
02495 Mondrepuis 20,33 999 49,14
02544 Neuve-Maison 8,42 597 70,9
02567 Ohis 6,48 310 47,84
02574 Origny-en-Thiérache 16,48 1 577 95,69
02684 Saint-Michel 42,20 3 542 83,93
02831 Watigny 21,12 374 17,71
02833 Wimy 12,04 448 37,21

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton d'Hirson regroupe 26 communes[5].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Hirson
(bureau centralisateur)
02381 CC des Trois Rivières 33,77 8 985 (2016) 266
Any-Martin-Rieux 02020 CC des Trois Rivières 17,73 456 (2016) 26
Aubenton 02031 CC des Trois Rivières 23,7 654 (2016) 28
Beaumé 02055 CC des Trois Rivières 9,18 95 (2016) 10
Besmont 02079 CC des Trois Rivières 15,86 156 (2016) 9,8
Bucilly 02130 CC des Trois Rivières 12,85 189 (2016) 15
Buire 02134 CC des Trois Rivières 4,13 871 (2016) 211
Coingt 02204 CC des Trois Rivières 7,31 68 (2016) 9,3
Effry 02275 CC des Trois Rivières 2,77 329 (2016) 119
Éparcy 02278 CC des Trois Rivières 7,52 31 (2016) 4,1
La Hérie 02378 CC des Trois Rivières 4,22 150 (2016) 36
Iviers 02388 CC des Trois Rivières 7,45 228 (2016) 31
Jeantes 02391 CC des Trois Rivières 15,61 204 (2016) 13
Landouzy-la-Ville 02405 CC des Trois Rivières 15,76 558 (2016) 35
Leuze 02425 CC des Trois Rivières 10,19 171 (2016) 17
Logny-lès-Aubenton 02435 CC des Trois Rivières 8,15 74 (2016) 9,1
Martigny 02470 CC des Trois Rivières 16,96 431 (2016) 25
Mondrepuis 02495 CC des Trois Rivières 20,33 1 031 (2016) 51
Mont-Saint-Jean 02522 CC des Trois Rivières 3,97 71 (2016) 18
Neuve-Maison 02544 CC des Trois Rivières 8,42 607 (2016) 72
Ohis 02567 CC des Trois Rivières 6,48 315 (2016) 49
Origny-en-Thiérache 02574 CC des Trois Rivières 16,48 1 461 (2016) 89
Saint-Clément 02674 CC des Trois Rivières 5,01 52 (2016) 10
Saint-Michel 02684 CC des Trois Rivières 42,2 3 470 (2016) 82
Watigny 02831 CC des Trois Rivières 21,12 377 (2016) 18
Wimy 02833 CC des Trois Rivières 12,04 476 (2016) 40

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Évolution de la population  [ modifier ]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
23 28623 06522 31121 52120 14919 89719 14618 82718 801
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[23] puis population municipale à partir de 2006[24].)
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie après le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

En 2016, le canton comptait 21 510 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016
22 07722 03721 72721 510
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[25].)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy, Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au , millésimée 2012, définie dans les limites territoriales en vigueur au , date de référence statistique : .
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 76
  2. a et b René Hennequin, La Formation du département de l'Aisne en 1790, Soissons, Imprimerie de G. Nougarède, (lire en ligne), p. 266.
  3. Notice communale d'Hirson sur le site de l'EHESS.
  4. a et b Bernard Gaudillère (1995), p. 788.
  5. a b et c Décret no 2014-202 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aisne.
  6. Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  7. Constitution de la République française du 5 fructidor an III, p. 9.
  8. « LOI no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 22 avril 2014)
  9. Le nombre total de cantons d'un départements doit obligatoirement être impair.
  10. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH133/PG/FRDAFAN83_OL1662011v001.htm
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6496472c/f2.item.r=canton.zoom
  12. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6330273b/f1.item.r=canton.zoom
  13. http://jjthomas.canalblog.com/archives/2008/04/17/8854692.html
  14. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64539900/f1.item.r=canton.zoom
  15. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6449809j/f2.item.r=canton.zoom
  16. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63941304/f2.item.r=canton.zoom
  17. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k241721v/f3.item.r=canton.zoom
  18. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 26 mars 1943, (en ligne).
  19. « Résultats du 1er tour pour le canton d'Hirson », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  20. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Aisne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  21. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  22. « Résultats du second tour pour le canton d'Hirson », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  23. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  24. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012.
  25. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015 et 2016.