Canton de Charly-sur-Marne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Charly-sur-Marne
Situation du canton de Charly-sur-Marne dans le département de Aisne.
Situation du canton de Charly-sur-Marne dans le département de Aisne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Aisne
Arrondissement(s) Château-Thierry
Chef-lieu Charly-sur-Marne
Code canton 02 07
Histoire de la division
Création 18 février 1790[1],[2]
Modification 1 3 vendémiaire an X[3],[4]
(25 septembre 1801)
Modification 2 6 messidor an XI[5],[6]
(24 juin 1803)
Disparition 29 mars 2015[7]
Démographie
Population 14 881 hab. (2012)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Superficie 212,08 km2
Subdivisions
Communes 19

Le canton de Charly-sur-Marne est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Aisne et la région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Charly-sur-Marne dans l'arrondissement de Château-Thierry. Son altitude variait de 54 m (Crouttes-sur-Marne) à 222 m (Nogent-l'Artaud) pour une altitude moyenne de 121 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Révolution française[modifier | modifier le code]

Carte du canton de Charly-sur-Marne en 1790.
Article détaillé : Canton de Chézy-sur-Marne.

Le canton est créé le 18 février 1790 sous la Révolution française[8],[2].

Le canton a compté neuf communes avec Charly pour chef-lieu au moment de sa création : Bézu-le-Guéry[9], Charly[3], Coupru[10], Crouttes[11], Domptin[12], Montreuil-aux-Lions[13], Romeny[14], Saulchery[15] et Villiers-sur-Marne[16]. Il est une subdivision du district de Château-Thierry qui disparait le 5 fructidor An III ()[17]. Le canton ne subit aucune modification dans sa composition communale pendant cette période.

Lors de la création des arrondissements par la loi du 28 pluviôse an VIII (), le canton de Charly est rattaché à l'arrondissement de Château-Thierry.

L'arrêté du 3 vendémiaire an X (25 septembre 1801) entraine un redécoupage des canton du département. Celui de Charly n'est pas conservé[4]. L'ensemble des 9 communes du canton de Charly rejoignent celui de Chézy-sur-Marne.

1803 - 2015[modifier | modifier le code]

Le canton est recrée le 24 ventôse an XII (14 mars 1804) avec la décision de transférer le chef-lieu du canton de Chézy-sur-Marne à Charly[5],[6].

Il est composé de dix-neuf communes avec Charly comme chef-lieu : Bézu-le-Guéry[9], La Chapelle-sur-Chézy[18], Charly[3], Chézy-sur-Marne[19], Coupru[10], Crouttes[11], Domptin[12], L'Épine-aux-Bois[20], Essises[21], Lucy-le-Bocage[22], Montfaucon[23], Montreuil-aux-Lions[13], Nogent-l'Artaud[24], Pavant[25], Romeny[14], Saulchery[15], Vendières[26], Viels-Maisons[27] et Villiers-sur-Marne[16]. Sa composition communale n'évolue pas jusqu'en mars 2015.

Par ordonnance du , la commune de Chézy-sur-Marne recupère le nom de Chézy-l'Abbaye, mais vers 1890, Chézy-l'Abbaye reprend définitivement le nom de Chézy-sur-Marne[6].

Par décret du 10 septembre 1926, l'arrondissement de Château-Thierry est supprimé. Le canton de Charly est rattaché à l'arrondissement de Soissons[28].

La loi du rétablit l'arrondissement de Château-Thierry dans ses limites au moment de sa suppression en 1926. Le canton de Charly est détaché de l'arrondissement de Soissons pour rejoindre l'arrondissement de Château-Thierry[29].

En 1958, Romeny prend le nom pour Romeny-sur-Marne[14]. En 1970, la commune de Villiers-sur-Marne change de nom pour celui de Villiers-Saint-Denis[16]. En 1973, la commune de Crouttes est renommée Crouttes[11].

Par décret du [30], la commune de Charly change de nom pour celui de Charly-sur-Marne. Le canton prend également le nom de canton de Charly-sur-Marne.

Redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Aisne entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014 [7], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[31]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 10 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[32]. Dans l'Aisne, le nombre de cantons passe ainsi de 42 à 21. Le canton de Charly-sur-Marne ne fait pas partie des cantons conservés du département.

Le canton disparait lors des élections départementale de mars 2015. L'ensemble des communes est regroupé au nouveau canton d'Essômes-sur-Marne.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1845 Comte
Xavier de Sade
Majorité
ministérielle
Propriétaire à Condé-en-Brie
Député (1827-1846)
1845 1856 Edmond de Tillancourt Centre gauche Avocat, maire de Montfaucon
Président du comice agricole de Château-Thierry
Député (1848-1849, 1865-1870 et 1871-1880)
1856 1871 Alfred-Émilien O'Hara
Comte de Nieuwerkerke
Droite Surintendant des Beaux-Arts, Directeur des musées impériaux
Propriétaire à Paris
Sénateur (1864-1870)
1871 1877 Oscar Pille Droite Ancien magistrat
Maire de Chézy-sur-Marne
1877 1886
(décès)
Sébastien Flichy[33] Républicain Avocat à la Cour royale, Paris
Propriétaire - Maire de Charly
1886 1907
(décès)
Louis-Emile Morlot Rad. Docteur en droit
Député (1896-1907)
1907[34] 1919 M. Gobert Rad. Notaire à Charly
1919 1940 Louis Martin URD Directeur général du Crédit National
1945 1951 Marcel Bonin PCF Professeur
1951 1964 Fernand Drouet DVD Maire de Charly-sur-Marne
1964 1994 André Rossi CR puis UDF-Rad Sous-préfet
Député (1958-1981 et 1986-1994)
Maire de Château-Thierry (1971-1989)
Secrétaire d'État puis Ministre (1974-1978)
1994 2008 Renaud Dutreil UDF Maître des requêtes au conseil d'Etat
Député (1994-2002)
Ministre (1994-2005)
Conseiller municipal de Château-Thierry (1995)
2008 2015 Georges Fourré DVG Kinésithérapeute
Vice-président du Conseil général
Adjoint au maire de Charly-sur-Marne

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Charly-sur-Marne regroupait dix-neuf communes et comptait 14 881 habitants (recensement de 2012 de la population municipale).


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Charly-sur-Marne
(chef-lieu)
02163 CC du canton de Charly-sur-Marne 20,52 2 672 (2014) 130
Bézu-le-Guéry 02084 CC du canton de Charly-sur-Marne 11,10 259 (2014) 23
La Chapelle-sur-Chézy 02162 CC du canton de Charly-sur-Marne 7,90 286 (2014) 36
Chézy-sur-Marne 02186 CC du canton de Charly-sur-Marne 22,43 1 320 (2014) 59
Coupru 02221 CC du canton de Charly-sur-Marne 7,82 171 (2014) 22
Crouttes-sur-Marne 02242 CC du canton de Charly-sur-Marne 4,33 638 (2014) 147
Domptin 02268 CC du canton de Charly-sur-Marne 4,56 665 (2014) 146
L'Épine-aux-Bois 02281 CC du canton de Charly-sur-Marne 12,37 264 (2014) 21
Essises 02289 CC du canton de Charly-sur-Marne 7,31 436 (2014) 60
Lucy-le-Bocage 02443 CC du canton de Charly-sur-Marne 7,75 192 (2014) 25
Montfaucon 02505 CC du canton de Charly-sur-Marne 15,36 202 (2014) 13
Montreuil-aux-Lions 02521 CC du canton de Charly-sur-Marne 12,99 1 380 (2014) 106
Nogent-l'Artaud 02555 CC du canton de Charly-sur-Marne 23,99 2 198 (2014) 92
Pavant 02596 CC du canton de Charly-sur-Marne 5,43 799 (2014) 147
Romeny-sur-Marne 02653 CC du canton de Charly-sur-Marne 4,23 492 (2014) 116
Saulchery 02701 CC du canton de Charly-sur-Marne 2,63 706 (2014) 268
Vendières 02777 CC du canton de Charly-sur-Marne 12,35 161 (2014) 13
Viels-Maisons 02798 CC du canton de Charly-sur-Marne 21,44 1 141 (2014) 53
Villiers-Saint-Denis 02818 CC du canton de Charly-sur-Marne 7,57 1 044 (2014) 138

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 246 9 551 9 803 10 884 12 405 13 712 14 471 14 869 14 881
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[35] puis population municipale à partir de 2006[36])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 76
  2. a et b René Hennequin, La Formation du département de l'Aisne en 1790, Soissons, Imprimerie de G. Nougarède, (lire en ligne), p. 266.
  3. a, b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Charly-sur-Marne », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  4. a et b Bernard Gaudillère (1995), p. 788.
  5. a et b Notice de recherche de Chézy-sur-Marne sur le site des archives départementales de l'Aisne.
  6. a, b et c « Chézy-sur-Marne (Aisne) », sur Archives départementales de l'Aisne (consulté le 15 décembre 2016).
  7. a et b « Décret n° 2014-202 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aisne », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 22 avril 2014)
  8. Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  9. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Bézu-le-Guéry », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  10. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Coupru », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  11. a, b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Crouttes-sur-Marne », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  12. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Domptin », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  13. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Montreuil-aux-Lions », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  14. a, b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Romeny-sur-Marne », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  15. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Saulchery », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  16. a, b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Villiers-Saint-Denis », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  17. Constitution de la République française du 5 Fructidor an III, p. 9.
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale La Chapelle-sur-Chézy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  19. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Chézy-sur-Marne », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale L'Épine-aux-Bois », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Essises », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  22. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Lucy-le-Bocage », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  23. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Montfaucon », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  24. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Nogent-l'Artaud », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  25. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Pavant », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  26. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Vendières », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  27. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Viels-Maisons », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 15 décembre 2016).
  28. « Décret du 10 septembre 1926 relatif à l'organisation de l'administration préfectorale, publié au JORF du 14 septembre 1926 », sur http://gallica.bnf.fr/, Journal officiel de la République française,‎ (consulté le 16 décembre 2016), p. 10186 à 10202.
  29. « Loi n°584 du relative au rétablissement d'un certain nombre de sous-préfecture, publié au JORF du 10 juin 1942 », sur http://gallica.bnf.fr/, Journal officiel de la République française,‎ (consulté le 16 décembre 2016), p. 2018.
  30. Décret no 2006-808 du 7 juillet 2006 portant changement de nom de communes (NOR : INTA0600128D) publié au Journal officiel no 157 du 8 juillet 2006, page 10259.
  31. « LOI no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242,‎ (consulté le 22 avril 2014)
  32. Le nombre total de cantons d'un départements doit obligatoirement être impair.
  33. http://gw.geneanet.org/pierfit?lang=fr;p=sebastien;n=flichy;oc=1
  34. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6416963x/f19.item.r=canton.zoom
  35. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  36. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012