Canton de Belley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Belley
Canton de Belley
Situation du canton de Belley dans le département de Ain.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement(s) Belley
Bureau centralisateur Belley
Conseillers
départementaux
Jean-Yves Hedon
Carène Tardy
2015-2021
Code canton 01 04
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 9 vendémiaire an X[2],[3]
(1 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Modification 3 5 mars 2020[5]
Démographie
Population 24 585 hab. (2017)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Superficie 333,97 km2
Subdivisions
Communes 33

Le canton de Belley est une division administrative française située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 24 à 37. En 2016, ce nombre passe à 35 puis à 34 en 2017.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Belley dans l'arrondissement de Belley. Son altitude varie de 203 m (Brégnier-Cordon) à 1 020 m (Conzieu) pour une altitude moyenne de 286 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Belley a été créé en 1801[2]. Un nouveau découpage territorial de l'Ain (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour six ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans l'Ain, le nombre de cantons passe ainsi de 43 à 23. Le nombre de communes du canton de Belley passe de 24 à 37. Le nouveau canton de Belley est formé de communes des anciens cantons de Belley (24 communes), de Virieu-le-Grand (12 communes) et de Lhuis (1 commune). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Belley. Le bureau centralisateur est situé à Belley.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Les conseillers généraux qui se sont succédé sont[8] :

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Aristide Tendret Droite Avocat, maire de Belley, député (1848-1849 et 1871)
1836 1845 Marin Sibuet
(1776-1847)
  Fonctionnaire de l'Enregistrement et des Domaines
Maire de Belley (1835-1847)
1845 1848 Jean Magloire Anthelme
Jordan
(1788-1862)
  Président du Tribunal civil de Belley
Ancien conseiller général du Canton de Lhuis (1833-1842)
1848 1856 Anthelme dit
Roselli Mollet
Démocrate
Socialiste
Avocat à Belley, Représentant du Peuple (1849-1851)
Ancien conseiller général du Canton de Lhuis (1842-1848)
1856 1871 Anthelme
dit "Francisque" Cyvoct[9]
  Médecin
1871 1879
(décès)[10]
Fernand Cyvoct Bonapartiste Médecin
1879[11] 1889 Frédéric Brillat-Savarin
(Frédéric Brillat des Terreaux)
  Médecin
1889 1894
(décès)[12]
Emile-Gabriel Lépaulle   Propriétaire à Chazey-Bons
1895[13] 1907 Léon Bourcelin Rad. Juge d'instruction à Nantua
1907 1925 Eugène Héritier Rad. Médecin à Belley
Député (1909-1914)
1925 1938 Marius Carpin Rad. Maire de Cressin-Rochefort
1938 1940 Joseph-Eugène Candy   Maire de Murs-et-Gélignieux
1942 1943 Frédéric Genevrey
(1895-1956)[14]
  Horticulteur
Conseiller municipal de Belley
Nommé conseiller départemental en 1942[15]
1943 1945 Jean Balleidier
(1890-1960)
  Officier d'artillerie
Maire de Saint-Germain-les-Paroisses
Nommé conseiller départemental en 1943[16]
1945 1947
(décès)
Jean Albertini PCF Avocat. Maire de Belley (1944-47)
1948 1973 Auguste Billiemaz Rad. puis MRG Chef d'entreprise. Sénateur (1955-1980)
1973 1979 Yves Delpon RI puis UDF Docteur vétérinaire
1979 1985 Jean Chabert PS Chirurgien-dentiste
1985 1988
(démission)
Charles Millon UDF-PR Conseil juridique et fiscal
Député (1978-1995)
Maire de Belley (1977-2001)
1988 1992 Pierre Carroz PS Médecin à Belley
1992 1998 Jean-Claude Travers RPR Médecin
1998 2004 Pierre Carroz DVG Médecin à Belley
2004 2011 Jean-Claude Travers UMP Maire de Belley (2001-2008)
2011 2015 Jean-Marc Fognini PS Maire de Belley (2008-2014)

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jean-Yves Hédon   DVD Préparateur en pharmacie
Conseiller municipal de Belley
2015 en cours Carène Tardy   DVD Chef d'entreprise, Nattages

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Jean-Yves Hedon et Carène Tardy (Union de la Droite, 33,99 %), Jean-Marc Fognini et Pascale Guillon (Union de la Gauche, 31,09 %) et Patrick Marié et Jocelyne Mayet (FN, 26,94 %). Le taux de participation est de 56,8 % (9 581 votants sur 16 868 inscrits)[17] contre 48,99 % au niveau départemental[18] et 50,17 % au niveau national[19].

Au second tour, Jean-Yves Hedon et Carène Tardy (Union de la Droite) sont élus avec 40,82 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 60,3 % (4 018 voix pour 10 172 votants et 16 868 inscrits)[20].

Composition[modifier | modifier le code]

Localisation du canton dans l'Ain avant 2015.

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Belley regroupait vingt-quatre communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Belley
(chef-lieu)
01034 01300 22,42 8 870 (2012) 396


Ambléon 01006 01300 5,88 110 (2012) 19
Andert-et-Condon 01009 01300 6,94 338 (2012) 49
Arbignieu 01015 01300 13,07 489 (2012) 37
Brégnier-Cordon 01058 01300 11,00 889 (2012) 81
Brens 01061 01300 6,90 1 215 (2012) 176
Chazey-Bons 01098 01300 10,59 803 (2012) 76
Colomieu 01110 01300 5,96 118 (2012) 20
Conzieu 01117 01300 7,20 145 (2012) 20
Cressin-Rochefort 01133 01350 7,93 375 (2012) 47
Izieu 01193 01300 7,67 211 (2012) 28
Lavours 01208 01350 6,30 152 (2012) 24
Magnieu 01227 01300 11,37 428 (2012) 38
Massignieu-de-Rives 01239 01300 9,52 628 (2012) 66
Murs-et-Gélignieux 01268 01300 6,46 248 (2012) 38
Nattages 01271 01300 10,33 571 (2012) 55
Parves 01286 01300 5,53 369 (2012) 67
Peyrieu 01294 01300 14,13 831 (2012) 59
Pollieu 01302 01350 3,71 157 (2012) 42
Prémeyzel 01310 01300 7,63 222 (2012) 29
Saint-Bois 01340 01300 9,42 132 (2012) 14
Saint-Champ 01341 01300 5,14 150 (2012) 29
Saint-Germain-les-Paroisses 01358 01300 16,27 408 (2012) 25
Virignin 01454 01300 7,88 939 (2012) 119

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Belley comprend trente-sept communes entières[4] en 2015 puis passe à trente-cinq en 2016 à la suite du regroupement des communes d'Arbignieu et de Saint-Bois sous le nom d'Arboys en Bugey ainsi celui de Parves et de Nattages sous le nom de Parves et Nattages. En 2017, avec l'intégration de Pugieu dans Chazey-Bons, le canton passe à trente-quatre. En 2019, avec l'intégration de Saint-Champ dans Magnieu, le canton passe à trente-trois. À la suite du décret du , la commune de Groslée-Saint-Benoit est entièrement rattachée au canton[4].

Liste partielle des communes du canton de Belley au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Belley
(bureau centralisateur)
01034 CC Bugey Sud 22,42 9 103 (2017) 406 modifier les donnéesmodifier les données
Ambléon 01006 CC Bugey Sud 5,88 111 (2017) 19 modifier les donnéesmodifier les données
Andert-et-Condon 01009 CC Bugey Sud 6,94 330 (2017) 48 modifier les donnéesmodifier les données
Arboys en Bugey 01015 CC Bugey Sud 22,50 644 (2017) 29 modifier les donnéesmodifier les données
Brégnier-Cordon 01058 CC Bugey Sud 11,00 839 (2017) 76 modifier les donnéesmodifier les données
Brens 01061 CC Bugey Sud 6,90 1 166 (2017) 169 modifier les donnéesmodifier les données
Ceyzérieu 01073 CC Bugey Sud 19,72 1 007 (2017) 51 modifier les donnéesmodifier les données
Chazey-Bons 01098 CC Bugey Sud 10,59 1 112 (2017) 105 modifier les donnéesmodifier les données
Cheignieu-la-Balme 01100 CC Bugey Sud 6,26 134 (2017) 21 modifier les donnéesmodifier les données
Colomieu 01110 CC Bugey Sud 5,96 140 (2017) 23 modifier les donnéesmodifier les données
Contrevoz 01116 CC Bugey Sud 14,18 499 (2017) 35 modifier les donnéesmodifier les données
Conzieu 01117 CC Bugey Sud 7,20 148 (2017) 21 modifier les donnéesmodifier les données
Cressin-Rochefort 01133 CC Bugey Sud 7,93 392 (2017) 49 modifier les donnéesmodifier les données
Cuzieu 01141 CC Bugey Sud 4,87 448 (2017) 92 modifier les donnéesmodifier les données
Flaxieu 01162 CC Bugey Sud 2,79 68 (2017) 24 modifier les donnéesmodifier les données
Groslée-Saint-Benoit 01338 CC Bugey Sud 28,90 Fraction : 833 (2017)
Commune : 1 193 (2017)
41 modifier les donnéesmodifier les données
Izieu 01193 CC Bugey Sud 7,67 235 (2017) 31 modifier les donnéesmodifier les données
La Burbanche 01066 CC Bugey Sud 10,82 77 (2017) 7,1 modifier les donnéesmodifier les données
Lavours 01208 CC Bugey Sud 6,30 124 (2017) 20 modifier les donnéesmodifier les données
Magnieu 01227 CC Bugey Sud 11,37 644 (2017) 57 modifier les donnéesmodifier les données
Marignieu 01234 CC Bugey Sud 3,55 172 (2017) 48 modifier les donnéesmodifier les données
Massignieu-de-Rives 01239 CC Bugey Sud 9,52 614 (2017) 64 modifier les donnéesmodifier les données
Murs-et-Gélignieux 01268 CC Bugey Sud 6,46 252 (2017) 39 modifier les donnéesmodifier les données
Parves et Nattages 01286 CC Bugey Sud 15,90 942 (2017) 59 modifier les donnéesmodifier les données
Peyrieu 01294 CC Bugey Sud 14,13 873 (2017) 62 modifier les donnéesmodifier les données
Pollieu 01302 CC Bugey Sud 3,71 159 (2017) 43 modifier les donnéesmodifier les données
Prémeyzel 01310 CC Bugey Sud 7,63 248 (2017) 33 modifier les donnéesmodifier les données
Rossillon 01329 CC Bugey Sud 8,07 151 (2017) 19 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Germain-les-Paroisses 01358 CC Bugey Sud 16,27 434 (2017) 27 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Martin-de-Bavel 01372 CC Bugey Sud 8,50 438 (2017) 52 modifier les donnéesmodifier les données
Virieu-le-Grand 01452 CC Bugey Sud 12,55 1 081 (2017) 86 modifier les donnéesmodifier les données
Virignin 01454 CC Bugey Sud 7,88 1 097 (2017) 139 modifier les donnéesmodifier les données
Vongnes 01456 CC Bugey Sud 2,05 70 (2017) 34 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Belley 0104 24 585 (2017) modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
11 54212 49713 04514 16514 51215 48817 04818 50518 798
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[21] puis population municipale à partir de 2006[22])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 24 585 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
24 05524 21624 39824 54024 585
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[23].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 140.
  2. a et b Notice communale de Belley sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 787.
  4. a b c et d Décret no 2014-147 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Ain..
  5. Décret no 2020-200 du 5 mars 2020 modifiant le décret no 2014-147 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Ain..
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 10 mai 2014).
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. Dictionnaire des hommes et des femmes politiques de l'Ain 1789-2011, Dominique Saint-Pierre, Musnier-Gilbert Éditions, 2011.
  9. http://gw.geneanet.org/pierfit?lang=fr;p=anthelme+dit+francisque;n=cyvoct
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6214074h/f1.image.r=canton?rk=815454;4
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62140948/f1.image.r=canton?rk=1158804;0
  12. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6256918q/f7.item.r=canton.zoom
  13. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6234550c/f3.item.r=canton.zoom
  14. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH140/PG/FRDAFAN84_O19800035v0419290.htm
  15. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 5 décembre 1942, (en ligne).
  16. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 26 mars 1943, (en ligne).
  17. « Résultats du 1er tour pour le canton de Belley », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015).
  18. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Ain », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015).
  19. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015).
  20. « Résultats du second tour pour le canton de Belley », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015).
  21. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  22. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  23. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (notice BnF no FRBNF33347516, lire en ligne).
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2-600-00065-8, lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]