Canton de Lagnieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Lagnieu
Canton de Lagnieu
Situation du canton de Lagnieu dans le département de Ain.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement(s) Belley (21)
Bourg-en-Bresse (4)
Bureau centralisateur Lagnieu
Conseillers
départementaux
Charles de La Verpillière
Viviane Vaudray
2015-2021
Code canton 01 11
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 9 vendémiaire an X[3],[4]
(1 octobre 1801)
2 : 22 mars 2015[2]
3 : 5 mars 2020[5]
Démographie
Population 33 702 hab. (2017)
Densité 92 hab./km2
Géographie
Superficie 368,29 km2
Subdivisions
Communes 25

Le canton de Lagnieu est une division administrative française située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 13 à 26.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Lagnieu dans l'arrondissement de Belley. Son altitude varie de 185 m à Loyettes à 1 064 m à Souclin pour une altitude moyenne de 249 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Lagnieu a été créé en 1801[3]. Un nouveau découpage territorial de l'Ain (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour six ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans l'Ain, le nombre de cantons passe ainsi de 43 à 23. Le nombre de communes du canton de Lagnieu passe de 13 à 26. Le nouveau canton de Lagnieu est formé de communes des anciens cantons de Lhuis (11 communes), de Lagnieu (11 communes) et de Meximieux (4 communes). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 22 communes incluses dans l'arrondissement de Belley et 4 dans l'arrondissement de Bourg-en-Bresse. Le bureau centralisateur est situé à Lagnieu.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1843
(décès)
Jean-Marie Compagnon de La Servette[8] Majorité
ministérielle
Propriétaire, maire de Leyment
Député (1822-1823, 1824-1827)
1843 1865
(décès)
Comte
Marc-Antoine-César Yon de Jonage
Majorité dynastique Ancien garde du corps du Roi
Propriétaire du château de la Durandière
Maire de Saint-Sorlin-en-Bugey
Député (1852-1865)
Président du Conseil Général
1865 1870 Comte André
Yon de Jonage
  Propriétaire à Saint-Sorlin-en-Bugey
1870 1874 Abel Joseph
Compagnon de La Servette
(petit-fils de Jean-Marie de la Servette)
  Chef de bataillon de la Garde mobile de l'Ain, officier de cavalerie, propriétaire
maire de Leyment
1874 1898 Achille Méhier Gauche Médecin à Lagnieu
1898 1904 Evariste Clermidy Conservateur Notaire à Lagnieu
1904 1906
(décès)[9]
Victor Sourd Rad. Maire de Villebois
1906[10] 1913
(décès)[11]
Alphonse Barthod Rad. Négociant à Lagnieu
1913 1940 Jean Gigodot RG Maire de Villebois
1945 1951 Georges Lacroisille PCF Comptable
Maire de Lagnieu
1951 1958 Emile Guichard DVD Maire de Loyettes (1947-1949)
1958 1988 Guy de La Verpillière RI puis UDF-PR Agriculteur
Député (1967-1980) - Sénateur (1980-1989)
Maire de Lagnieu (1963-1995)
1988 2015 Charles de la Verpillière UDF-PR puis UMP Conseiller d'Etat
Député depuis 2007
Maire de Lagnieu (1995-2004)
Président du Conseil général (2004-2008)

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Charles de La Verpillière   LR Député
2015 en cours Viviane Vaudray   DVD Infirmière libérale à Lhuis

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Charles de La Verpilliere et Viviane Vaudray (Union de la Droite, 43,97 %) et Annick Prieur et Georges Sigrist (FN, 30,07 %). Le taux de participation est de 49 % (11 322 votants sur 23 105 inscrits)[12] contre 48,99 % au niveau départemental[13] et 50,17 % au niveau national[14].

Au second tour, Charles de La Verpilliere et Viviane Vaudray (Union de la Droite) sont élus avec 67,01 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 47,99 % (6 825 voix pour 11 092 votants et 23 112 inscrits)[15].

Composition[modifier | modifier le code]

Localisation du canton dans l'Ain avant 2015

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Lagnieu regroupait treize communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Lagnieu
(chef-lieu)
01202 01150 27,25 6 789 (2012) 249


Ambutrix 01008 01500 5,22 739 (2012) 142
Blyes 01047 01150 9,32 915 (2012) 98
Chazey-sur-Ain 01099 01150 21,95 1 555 (2012) 71
Leyment 01213 01150 14,18 1 257 (2012) 89
Loyettes 01224 01360 21,28 3 004 (2012) 141
Sainte-Julie 01366 01150 11,15 934 (2012) 84
Saint-Sorlin-en-Bugey 01386 01150 9,07 1 068 (2012) 118
Saint-Vulbas 01390 01150 21,44 1 011 (2012) 47
Sault-Brénaz 01396 01150 5,61 1 029 (2012) 183
Souclin 01411 01150 13,19 263 (2012) 20
Vaux-en-Bugey 01431 01150 8,22 1 200 (2012) 146
Villebois 01444 01150 14,46 1 158 (2012) 80

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Lagnieu comprend vingt-six communes entières[2] à sa création en 2015.

Il passe à vingt-cinq en 2016 à la suite de la fusion de Groslée et Saint-Benoît en commune nouvelle de Groslée-Saint-Benoit. À la suite du décret du , la commune de Groslée-Saint-Benoit est entièrement rattachée au canton de Belley[2].

Liste partielle des communes du canton de Lagnieu au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Lagnieu
(bureau centralisateur)
01202 CC de la Plaine de l'Ain 27,25 7 143 (2017) 262 modifier les donnéesmodifier les données
Bénonces 01037 CC de la Plaine de l'Ain 15,33 298 (2017) 19 modifier les donnéesmodifier les données
Blyes 01047 CC de la Plaine de l'Ain 9,32 1 007 (2017) 108 modifier les donnéesmodifier les données
Briord 01064 CC de la Plaine de l'Ain 12,29 1 016 (2017) 83 modifier les donnéesmodifier les données
Charnoz-sur-Ain 01088 CC de la Plaine de l'Ain 6,62 913 (2017) 138 modifier les donnéesmodifier les données
Chazey-sur-Ain 01099 CC de la Plaine de l'Ain 21,95 1 514 (2017) 69 modifier les donnéesmodifier les données
Groslée-Saint-Benoit 01338 CC Bugey Sud 28,90 Fraction : 360 (2017)
Commune : 1 193 (2017)
41 modifier les donnéesmodifier les données
Innimond 01190 CC de la Plaine de l'Ain 13,44 89 (2017) 6,6 modifier les donnéesmodifier les données
Leyment 01213 CC de la Plaine de l'Ain 14,18 1 303 (2017) 92 modifier les donnéesmodifier les données
Lhuis 01216 CC de la Plaine de l'Ain 24,43 889 (2017) 36 modifier les donnéesmodifier les données
Lompnas 01219 CC de la Plaine de l'Ain 12,69 168 (2017) 13 modifier les donnéesmodifier les données
Loyettes 01224 CC de la Plaine de l'Ain 21,28 3 146 (2017) 148 modifier les donnéesmodifier les données
Marchamp 01233 CC de la Plaine de l'Ain 13,11 131 (2017) 10,0 modifier les donnéesmodifier les données
Montagnieu 01255 CC de la Plaine de l'Ain 6,22 622 (2017) 100 modifier les donnéesmodifier les données
Ordonnaz 01280 CC de la Plaine de l'Ain 14,88 141 (2017) 9,5 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Jean-de-Niost 01361 CC de la Plaine de l'Ain 14,19 1 477 (2017) 104 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Maurice-de-Gourdans 01378 CC de la Plaine de l'Ain 25,39 2 572 (2017) 101 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Sorlin-en-Bugey 01386 CC de la Plaine de l'Ain 9,07 1 157 (2017) 128 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Vulbas 01390 CC de la Plaine de l'Ain 21,44 1 286 (2017) 60 modifier les donnéesmodifier les données
Sainte-Julie 01366 CC de la Plaine de l'Ain 11,15 1 017 (2017) 91 modifier les donnéesmodifier les données
Sault-Brénaz 01396 CC de la Plaine de l'Ain 5,61 953 (2017) 170 modifier les donnéesmodifier les données
Seillonnaz 01400 CC de la Plaine de l'Ain 9,59 137 (2017) 14 modifier les donnéesmodifier les données
Serrières-de-Briord 01403 CC de la Plaine de l'Ain 8,03 1 264 (2017) 157 modifier les donnéesmodifier les données
Souclin 01411 CC de la Plaine de l'Ain 13,19 273 (2017) 21 modifier les donnéesmodifier les données
Villebois 01444 CC de la Plaine de l'Ain 14,46 1 173 (2017) 81 modifier les donnéesmodifier les données
Villieu-Loyes-Mollon 01450 CC de la Plaine de l'Ain 15,91 3 653 (2017) 230 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Lagnieu 0111 33 702 (2017) modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
8 97210 56913 14513 71015 87617 03319 33320 60420 922
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[16] puis population municipale à partir de 2006[17])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 33 702 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
32 49432 82533 14433 43033 702
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[18].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 140.
  2. a b c et d Décret no 2014-147 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Ain..
  3. a et b Notice communale de Lagnieu sur le site de l'EHESS.
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 787.
  5. Décret no 2020-200 du 5 mars 2020 modifiant le décret no 2014-147 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Ain..
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 10 mai 2014).
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH044/PG/FRDAFAN83_OL0578034v001.htm
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6252233r/f1.item.r=canton.zoom
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6252268z/f6.item.r=canton.zoom
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6274664v/f2.item.r=canton.zoom
  12. « Résultats du 1er tour pour le canton de Lagnieu », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015).
  13. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Ain », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015).
  14. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015).
  15. « Résultats du second tour pour le canton de Lagnieu », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015).
  16. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  18. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).