Canton de Bâgé-le-Châtel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Bâgé-le-Châtel
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement(s) Bourg-en-Bresse
Chef-lieu Bâgé-le-Châtel
Conseiller général Guy Billoudet
2011-2015
Code canton 01 02
Démographie
Population 16 187 hab. (2012)
Densité 142 hab./km2
Géographie
Superficie 113,68 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton de Bâgé-le-Châtel est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Bâgé-le-Châtel dans l'arrondissement de Bourg-en-Bresse. Son altitude variait de 167 m pour Asnières-sur-Saône à 217 m pour Bâgé-la-Ville, avec une moyenne de 199 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Localisation du canton dans l'Ain avant 2015.

La commune de Saint-Sulpice est intégrée au canton en 1800[1],[2] puis est devenue une commune du canton de Montrevel-en-Bresse le [3].

Par le décret du 13 février 2014, le canton est supprimé à compter des élections départementales de mars 2015[4], en application de la loi du 17 mai 2013 prévoyant le redécoupage des cantons français.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1833 Pierre Legros   Juge de paix à Bâgé-le-Châtel
1833 1842 M. Guillon de Loëze   Propriétaire à Bâgé-la-Ville
1842 1848 Pierre Legros   Juge de paix à Bâgé-le-Châtel
1848 1852 Louis Jean Elie Verney   Médecin, maire de Bâgé-le-Châtel
1852 1856 Jules François Marie Lescuyer
(1798-1861)
  Propriétaire, notaire à Bâgé-le-Châtel
1856 1872
(décès)[5]
Baron Antoine Paul
Bellet de Tavernost[6]
  Propriétaire, maire de Cesseins
1872[7] 1877 Baron
Louis Ducret de Langes
(fils d'Eugène Ducret de Langes)[8]
Droite Propriétaire du château de Larvolot, à Boyer (Saône-et-Loire)
1877 1883 Léon Bourgeois Républicain Médecin à Bâgé-le-Châtel
1883 1883 Vicomte Charles
Imbert de Balorre
  Propriétaire à Paris
1883 1889 Jean-François Buiron[9] Rad. Maire de Bâgé-la-Ville
1889 1890
(annulation)[10]
Vicomte Charles
Imbert de Balorre
  Propriétaire à Paris
1890[11] 1910 Jean-François Buiron Rad. Maire de Bâgé-la-Ville
1910 1936
(décès)
Louis Touton Rad. Maire de Replonges (1919-1935)
1936[12] 1940 Gaston Tissot Rad. Médecin
Maire de Bâgé-le-Châtel
Nommé conseiller départemental en 1942[13]
1945 1949 Edmond Blanc SFIO Chef de bureau
Maire de Replonges (1944-1947)
1949 1955 Alexandre Nicolot RPF puis RS Maire de Saint-Laurent-sur-Saône (1941-1959)
1955 1992 Hubert Pernin CNI Vétérinaire - Maire de Bâgé-le-Châtel (1953-1965)
1992 2004 Michel Voisin UDF-CDS Expert comptable, commissaire aux comptes et expert-judiciaire
Député de l'Ain depuis 1988
Maire de Replonges (1983-2014)
Vice-président du conseil général (1994-2004)
2004 2011 Gilbert Thomas DVG Professeur
Maire de Bâgé-la-Ville (1995-2008)
2011 2015 Guy Billoudet DVD Maire de Feillens depuis 1995
Président de la Communauté de communes Bresse et Saône
Elu en 2015 dans le Canton de Replonges

Composition[modifier | modifier le code]

Communes du canton.
Communes de 1800 à 1949.

Le canton de Bâgé-le-Châtel regroupait dix communes :

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Asnières-sur-Saône 73 01570 01023
Bâgé-la-Ville 2 975 01380 01025
Bâgé-le-Châtel 792 01380 01026
Dommartin 826 01380 01144
Feillens 3 107 01570 01159
Manziat 1 905 01570 01231
Replonges 3 390 01750 01320
Saint-André-de-Bâgé 563 01380 01332
Saint-Laurent-sur-Saône 1 737 01750 01370
Vésines 88 01570 01439

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
10 36510 92111 16211 85312 36313 39614 67215 99516 187
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[14] puis population municipale à partir de 2006[15])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]