Canton de Nantua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Nantua
Canton de Nantua
Situation du canton de Nantua dans le département de l'Ain.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement(s) Nantua
Bureau centralisateur Nantua
Conseillers
départementaux
Jean Deguerry
Natacha Lorillard
2015-2021
Code canton 01 14
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 9 vendémiaire an X[3],[4]
(1 octobre 1801)
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 21 507 hab. (2019)
Densité 100 hab./km2
Géographie
Superficie 214,04 km2
Subdivisions
Communes 18

Le canton de Nantua est une circonscription électorale française située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 12 à 18.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Nantua dans l'arrondissement de Nantua. Son altitude varie de 427 mètres à Nantua à 1 241 mètres à Lalleyriat pour une altitude moyenne de 669 mètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Nantua a été créé en 1801[3]. Un nouveau découpage territorial de l'Ain (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour six ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. Dans l'Ain, le nombre de cantons passe ainsi de 43 à 23. Le nombre de communes du canton de Nantua passe de 12 à 18. Le nouveau canton de Nantua est formé de communes des anciens cantons de Nantua (12 communes), de Oyonnax-Nord (2 communes) et de Oyonnax-Sud (4 communes). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Nantua. Le bureau centralisateur est situé à Nantua.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Jean Deguerry   LR Conseiller municipal de Montréal-la-Cluse
Président du Conseil départemental
Président de la Communauté de communes du Haut-Bugey
2015 2021 Natacha Lorillard   LR Employée - Conseillère municipale de Bellignat depuis 2020
2021 2028 2021 2028 Jean Deguerry   LR Conseiller sortant, Premier adjoint au maire de Montréal-la-Cluse, Président du conseil départemental
2021 2028 Natacha Lorillard   LR Conseillère sortante

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Jean Deguerry et Natacha Lorillard (Union de la Droite, 50,69 %) et Morgan Benoit et Valérie Berthaud (FN, 31,05 %). Le taux de participation est de 47,73 % (6 276 votants sur 13 149 inscrits)[7] contre 48,99 % au niveau départemental[8] et 50,17 % au niveau national[9].

Au second tour, Jean Deguerry et Natacha Lorillard (Union de la Droite) sont élus avec 67,92 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 46,84 % (3 893 voix pour 6 159 votants et 13 149 inscrits)[10].

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[11]. Dans le canton de Nantua, ce taux de participation est de 33,62 % (4 445 votants sur 13 223 inscrits)[12] contre 31,48 % au niveau départemental[13]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Jean Deguerry et Natacha Lorillard (Union au centre et à droite, 79,33 %) et Frédéric Franck et Martine Veil (Union Extrême droite, 20,67 %)[12].

Péridoe antérieure à 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Joseph Aimé Mollat
(1795-1868)
  Juge au Tribunal civil, ancien conseiller municipal de Belley
1836 1848 Claude Louis Maissiat   Maire de Nantua (1838-....)
1848 1856
(décès)
Joseph-Marie Bolliet[14]   Juge de paix à Nantua
1856 1871 Édouard Girod de l'Ain Centre droit Ancien maître des requêtes au Conseil d'État
Député (1865-1870)
1871 1881
(démission)[15]
Jules Chanal Gauche
républicaine
Avocat à Nantua
1881[16] 1919 Camille Baudin Rad. Médecin à Nantua
1919 1935
(démission)
Eugène Chanal Rad. Avocat
Député (1902-1919)
Sénateur (1920-1945)
1935[17] 1940 Henri Grézel Rad. Médecin - Maire puis conseiller municipal de Nantua
Nommé conseiller départemental en 1942[18]
1945 1955 Anthelme Perrin Rad. Ingénieur - Maire de Nantua
1955 1967 Claudius Piron DVG (app. Rad.) Maire de Nantua (1953-1967)
1967 1985 Simon Pernod Centriste puis
UDF-CDS
Directeur commercial
Maire de Nantua (1971-1975)
1985 2011 Claude Ferry
(1938-2014)[19]
RPR puis UMP puis DVD Chef d'entreprise
Maire de Géovreissiat (1995-2001)
2011 2015 Jean Deguerry DVD puis UMP Maire de Montréal-la-Cluse (2014-2017)
Président de la Communauté de communes d'Oyonnax depuis 2014

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Le canton de Nantua avait deux conseillers d'arrondissement.

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   Claude Louis Maissiat   Adjoint au maire de Nantua
1833   Philibert Rollet   Ancien notaire, maire de Saint-Martin-du-Fresne
  1881
(démission)
M. Baudin    
1928 1934 Gabriel Genoux SFIO Chaudronnier mécanicien, conseiller municipal de Nantua
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Composition[modifier | modifier le code]

Localisation du canton dans l'Ain avant 2015

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Nantua regroupait douze communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Nantua
(chef-lieu)
01269 01130
01460
12,79 3 588 (2012) 281


Apremont 01011 01100 14,57 385 (2012) 26
Brion 01063 01460 4,48 517 (2012) 115
Charix 01087 01130 18,27 283 (2012) 15
Béard-Géovreissiat 01170 01460 4,69 974 (2012) 208
Lalleyriat 01204 01130 15,25 255 (2012) 17
Maillat 01228 01430 11,31 657 (2012) 58
Montréal-la-Cluse 01265 01460 12,83 3 424 (2012) 267
Les Neyrolles 01274 01130 9,50 634 (2012) 67
Le Poizat 01300 01130 17,90 440 (2012) 25
Port 01307 01460 4,25 850 (2012) 200
Saint-Martin-du-Frêne 01373 01430 19,14 1 098 (2012) 57

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Nantua comprend dix-huit communes entières[2].

Liste des 17 communes du canton de Nantua au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Nantua
(bureau centralisateur)
01269 CA Haut - Bugey Agglomération 12,79 3 454 (2019) 270 modifier les donnéesmodifier les données
Apremont 01011 CA Haut - Bugey Agglomération 14,57 368 (2019) 25 modifier les donnéesmodifier les données
Béard-Géovreissiat 01170 CA Haut - Bugey Agglomération 4,69 1 053 (2019) 225 modifier les donnéesmodifier les données
Belleydoux 01035 CA Haut - Bugey Agglomération 17,63 310 (2019) 18 modifier les donnéesmodifier les données
Bellignat 01031 CA Haut - Bugey Agglomération 7,83 3 652 (2019) 466 modifier les donnéesmodifier les données
Brion 01063 CA Haut - Bugey Agglomération 4,48 533 (2019) 119 modifier les donnéesmodifier les données
Charix 01087 CA Haut - Bugey Agglomération 18,27 282 (2019) 15 modifier les donnéesmodifier les données
Échallon 01152 CA Haut - Bugey Agglomération 28,09 748 (2019) 27 modifier les donnéesmodifier les données
Géovreisset 01171 CA Haut - Bugey Agglomération 3,31 844 (2019) 255 modifier les donnéesmodifier les données
Groissiat 01181 CA Haut - Bugey Agglomération 6,32 1 241 (2019) 196 modifier les donnéesmodifier les données
Le Poizat-Lalleyriat 01204 CA Haut - Bugey Agglomération 33,15 735 (2019) 22 modifier les donnéesmodifier les données
Les Neyrolles 01274 CA Haut - Bugey Agglomération 9,50 645 (2019) 68 modifier les donnéesmodifier les données
Maillat 01228 CA Haut - Bugey Agglomération 11,31 660 (2019) 58 modifier les donnéesmodifier les données
Martignat 01237 CA Haut - Bugey Agglomération 13,25 1 667 (2019) 126 modifier les donnéesmodifier les données
Montréal-la-Cluse 01265 CA Haut - Bugey Agglomération 12,83 3 456 (2019) 269 modifier les donnéesmodifier les données
Port 01307 CA Haut - Bugey Agglomération 4,25 836 (2019) 197 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Martin-du-Frêne 01373 CA Haut - Bugey Agglomération 19,14 1 023 (2019) 53 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Nantua 0114 221,41 21 507 (2019) 97 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 9708 5009 47710 57412 18513 18113 11013 14813 105
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[20] puis population municipale à partir de 2006[21])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2019, le canton comptait 21 507 habitants[Note 1], en augmentation de 0,06 % par rapport à 2013 (Ain : +5,32 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
21 49521 40921 507
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[22].)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 140.
  2. a b et c Décret no 2014-147 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Ain..
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Nantua », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 787.
  5. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le ).
  6. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  7. « Résultats du 1er tour pour le canton de Nantua », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le ).
  8. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Ain », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le ).
  9. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le ).
  10. « Résultats du second tour pour le canton de Nantua », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le ).
  11. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  12. a et b « Résultats du premier tour pour le canton de Nantua », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  13. Ministère de l'intérieur, « Résultats du premier tour pour le département de l'Ain », sur le site du Ministère de l'Intérieur, (consulté le )
  14. http://www.memoireetactualite.org/presse/01JOURNALAIN/PDF/1856/01JOURNALAIN-18560414-P-0003.pdf
  15. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  16. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  17. « Le Temps » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  18. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 5 décembre 1942, (en ligne).
  19. https://www.leprogres.fr/societe/2014/01/14/claude-ferry-ancien-maire-et-conseiller-general-nous-a-quittes
  20. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  21. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années [1], 2011, 2012
  22. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussi[modifier | modifier le code]