Groslée-Saint-Benoit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Benoît.

Groslée-Saint-Benoit

De haut en bas et de gauche à droite: le pont suspendu sur le Rhône à Groslée; l'église de Saint-Benoît; l'église Saint-Cyriaque de Groslée; le château de Varepe ; le pont Evieu; la mairie.
Pont Groslee.JPG Saint-Benoît, Ain.jpg
Église St Cyriaque Groslée St Benoît 7.jpg Château Varepe Groslée St Benoît 3.jpg
Pont Evieu2.JPG Mairie St Benoît Groslée St Benoît Avril 2018 3.jpg
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Belley
Canton Belley
Intercommunalité Bugey Sud
Maire
Mandat
Guy Plantin
2016-2020
Code postal 01300 et 01680
Code commune 01338
Démographie
Population
municipale
1 193 hab. (2016)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 41′ 42″ nord, 5° 35′ 14″ est
Altitude Min. 201 m
Max. 1 000 m
Superficie 28,92 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Groslée-Saint-Benoit

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Groslée-Saint-Benoit

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Groslée-Saint-Benoit

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Groslée-Saint-Benoit

Groslée-Saint-Benoit est une commune française située dans le département de l'Ain, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Elle est née le de la fusion des deux communes : Groslée et Saint-Benoît[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Lhuis Conzieu Rose des vents
Brangues (Isère) N Arboys-en-Bugey
O    Groslée-Saint-Benoit    E
S
Le Bouchage (Isère)
Les Avenières-Veyrins-Thuellin (Isère)
Brégnier-Cordon Prémeyzel

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom est l'accolement du nom des deux communes ayant fusionné : Groslée et Saint-Benoît mais l'accent circonflexe sur le i a été ôté.

Histoire[modifier | modifier le code]

La création de la nouvelle commune, le , a entraîné la transformation des deux anciennes communes en « communes déléguées » dont la création a été entérinée par l'arrêté du 30 décembre 2015[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie.
Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Benoît
(siège)
01338 CC Bugey Sud 21,65 833 (2016) 38
Groslée 01182 CC Rhône - Chartreuse de Portes 7,27 360 (2016) 50
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 janvier 2016 En cours Guy Plantin[3] SE Retraité agricole

Jusqu'aux prochaines élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de l'ensemble des conseillers municipaux des anciennes communes.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2016, la commune comptait 1 193 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016
1 1911 1931 193
(Sources : Insee à partir de 2014[4].)

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : ZNIEFF de type I dans l'Ain.

La commune compte plusieurs ZNIEFF de type I :

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Les personnages les plus célèbres ayant côtoyé Saint-Benoît dans l'Ain sont les frères Bourde.
    • (Adolphe) Élisée (Rosalie) Bourde (1859-1937), peintre. Son œuvre la plus célèbre est sûrement Les Conseillers municipaux de Saint-Benoît-de-l'Ain actuellement exposé en salle du conseil de la mairie de Belley. Une reproduction se trouve également dans la salle du conseil municipal de Saint-Benoit dans l'Ain.
    • Paul Bourde (1851-1914), journaliste et grand reporter au journal "Le Temps", fonctionnaire (directeur des contrôles civiles et des renseignements coloniaux et directeur de l'Agriculture à Tunis) et écrivain, il est l'auteur de pièces dramatiques sous le pseudonyme de Paul Anthelme ainsi que d’œuvres historiques sur la Révolution et la période napoléonienne, publiées sous son second pseudonyme : Paul Delion. Un buste réalisé par le sculpteur Yvonne Seruys le représentant est actuellement visible dans la Commune de Voissant (Isère). Une reproduction de ce buste se trouve également au niveau de la place des Frères-Bourde à Saint-Benoit. (située à l'arrière de la salle des fêtes au niveau de l'espace de loisir).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Groslée/Saint-Benoît – Les conseils municipaux valident le projet de commune nouvelle », sur Voix de l'Ain (consulté le 6 octobre 2018).
  2. « Arrêté du 30 décembre 2015 portant création de la commune nouvelle de Groslée-Saint-Benoit », Recueil des actes administratifs de l'Ain,‎ (lire en ligne [PDF])
  3. « Guy Plantin, premier maire de la nouvelle commune », Le Progrès, 18 janvier 2016.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015 et 2016.
  5. « Le château », notice no PA00116409, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  6. « La maison forte », notice no PA00116617, base Mérimée, ministère français de la Culture.