Canton de Gex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Gex
Canton de Gex
Situation du canton de Gex dans le département de Ain.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement(s) Gex
Bureau centralisateur Gex
Conseillers
départementaux
Véronique Baude
Gérard Paoli
2015-2021
Code canton 01 09
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 9 vendémiaire an X[3],[4]
(1 octobre 1801)
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 32 120 hab. (2017)
Densité 327 hab./km2
Géographie
Superficie 98,27 km2
Subdivisions
Communes 7

Le canton de Gex est une division administrative française située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 11 à 7.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Gex dans l'arrondissement de Gex. Son altitude varie de 457 m (Chevry) à 1 720 m (Lélex) pour une altitude moyenne de 643 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Gex a été créé en 1801[3]. Un nouveau découpage territorial de l'Ain (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour six ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. Dans l'Ain, le nombre de cantons passe ainsi de 43 à 23. Le nombre de communes du canton de Gex passe de 11 à 7. Le nouveau canton de Gex est formé de communes des anciens cantons de Gex (5 communes) et de Ferney-Voltaire (2 communes). Il est ainsi amputé des communes de Chevry, Crozet, Échenevex, Lélex, Mijoux, et Segny, rattachées au nouveau canton de Thoiry, et gagne les communes de Sauverny et Versonnex, issues de l'ancien canton de Ferney-Voltaire. Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Gex. Le bureau centralisateur est situé à Gex.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Joseph Marie Girod   Propriétaire, maire de Chevry
1836 1863
(décès)
Claude Joseph Balleidier[7]   Président du Tribunal civil de Gex
1863 1871 Charles Harent   Architecte, propriétaire - Maire de Gex (1855-1870)
1871 1884
(décès)[8]
François Marcellin
Gros-Gurin
Gauche
républicaine
Médecin - Maire de Gex
Député (1876-1881)
1884[9] 1895
(décès)[10]
Evre Viard Gauche Président du Tribunal civil de Villefranche-sur-Saône (Rhône)
1896[11] 1897
(décès)[12]
Jean Aubert Républicain Avoué, maire de Gex
1898 1910
(décès)
Jules Ballivet Républicain Médecin, ancien conseiller général de Ferney-Voltaire
1910 1940 Alphonse Montbarbon Rad.ind. Avoué - Maire de Gex
1945 1976
(décès)
Marcel Anthonioz DVG puis
RI
Hôtelier - Député (1951-1968 et 1973-1976)
Maire de Divonne-les-Bains (1945-1976)
Secrétaire d'État (1968-1972)
1976 1988 Jean Prost UDF-PR Maire de Divonne-les-Bains (1976-1989)
Député-suppléant de Charles Millon
1988 2001 Michel Nicod DVG puis DVD Maire de Gex (1983-1995)
2001 2015 Gérard Paoli DVD puis UMP Maire de Gex (1995-2014)

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Véronique Baude   LR 1re adjointe au maire de Divonne-les-Bains
Vice-Présidente déléguée au tourisme, au patrimoine naturel, à l'environnement et au développement durable
2015 en cours Gérard Paoli   DVD Ancien maire de Gex
Vice-Président délégué à l'économie, aux affaires transfrontalières européennes et internationales

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Véronique Baude et Gérard Paoli (Union de la Droite, 50,74 %) et Claire De Mauduit et Florian Feller (FN, 19,21 %). Le taux de participation est de 37,98 % (6 327 votants sur 16 657 inscrits)[13] contre 48,99 % au niveau départemental[14] et 50,17 % au niveau national[15].

À l'issue du second tour, le binôme constitué par Véronique Baude et Michel Gérard Paoli (Union de la Droite) est élu avec 4 675 voix représentant 79,17 % des suffrages exprimés contre 1 230 voix représentant 20,83 % des suffrages exprimés pour le binôme constitué par Claire de Mauduit et Florian Feller (Front National)[16]. Le taux de participation est de 38,13 % (6 352 votants sur 16 657 inscrits)[16] contre 49,67 % au niveau départemental[17].

Composition[modifier | modifier le code]

Localisation du canton dans l'Ain avant 2015.

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Gex regroupait onze communes dont la liste s'établit comme suit.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Gex
(chef-lieu)
01173 01170 32,02 10 677 (2012) 333


Cessy 01071 01170 6,39 4 342 (2012) 679
Chevry 01103 01170 5,84 1 333 (2012) 228
Crozet 01135 01170 27,47 1 964 (2012) 71
Divonne-les-Bains 01143 01220 33,88 8 615 (2012) 254
Échenevex 01153 01170 16,44 1 813 (2012) 110
Grilly 01180 01220 7,50 779 (2012) 104
Lélex 01210 01410 17,63 229 (2012) 13
Mijoux 01247 01170
01410
22,00 374 (2012) 17
Ségny 01399 01170 3,24 1 762 (2012) 544
Vesancy 01436 01170 10,70 530 (2012) 50

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Gex comprend sept communes entières[2] :

Liste des 7 communes du canton de Gex au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Gex
(bureau centralisateur)
01173 Pays de Gex Agglo 32,02 13 118 (2017) 410 modifier les donnéesmodifier les données
Cessy 01071 Pays de Gex Agglo 6,39 4 856 (2017) 760 modifier les donnéesmodifier les données
Divonne-les-Bains 01143 Pays de Gex Agglo 33,88 9 644 (2017) 285 modifier les donnéesmodifier les données
Grilly 01180 Pays de Gex Agglo 7,50 833 (2017) 111 modifier les donnéesmodifier les données
Sauverny 01397 Pays de Gex Agglo 1,89 1 009 (2017) 534 modifier les donnéesmodifier les données
Versonnex 01435 Pays de Gex Agglo 5,89 2 176 (2017) 369 modifier les donnéesmodifier les données
Vesancy 01436 Pays de Gex Agglo 10,70 484 (2017) 45 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Gex 0109 98,27 32 120 (2017) 327 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 7749 39712 82515 18019 55022 47827 50531 51932 418
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[18] puis population municipale à partir de 2006[19])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 32 120 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
28 70229 55730 30431 46232 120
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[20].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 140.
  2. a b et c Décret no 2014-147 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Ain..
  3. a et b Notice communale de Gex sur le site de l'EHESS.
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 787.
  5. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 10 mai 2014).
  6. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  7. « Généalogie de Claude Joseph BALLEIDIER », sur Geneanet (consulté le 2 août 2020).
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 août 2020).
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 août 2020).
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 août 2020).
  11. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 août 2020).
  12. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 août 2020).
  13. « Résultats du 1er tour pour le canton de Gex », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015).
  14. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Ain », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015).
  15. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015).
  16. a et b « Résultats du 2d tour pour le canton de Gex », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 29 mars 2015).
  17. « Résultats du département au 2d tour », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 29 mars 2015).
  18. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  20. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]