Canton de Vonnas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Vonnas
Canton de Vonnas
Situation du canton de Vonnas dans le département de Ain.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement(s) Bourg-en-Bresse
Bureau centralisateur Vonnas
Conseillers
départementaux
Christophe Greffet
Mireille Louis
2015-2021
Code canton 01 23
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 23 603 hab. (2015)
Densité 111 hab./km2
Géographie
Superficie 212,49 km2
Subdivisions
Communes 19

Le canton de Vonnas est une division administrative française du département de l'Ain créée par le décret du 13 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Ain (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour six ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans l'Ain, le nombre de cantons passe ainsi de 43 à 23. Le nouveau canton de Vonnas est formé de communes des anciens cantons de Pont-de-Veyle (12 communes), de Châtillon-sur-Chalaronne (6 communes) et de Bâgé-le-Châtel (1 commune). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Bourg-en-Bresse. Le bureau centralisateur est situé à Vonnas.

Composition[modifier | modifier le code]

Communes du canton de Vonnas.

Le nouveau canton de Vonnas comprend dix-neuf communes entières[1] :


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Vonnas
(chef-lieu)
01457 CC de la Veyle 17,81 2 922 (2014) 164


Bey 01042 CC de la Veyle 2,77 265 (2014) 96
Biziat 01046 CC de la Veyle 11,39 818 (2014) 72
Chanoz-Châtenay 01084 CC de la Veyle 13,42 780 (2014) 58
Chaveyriat 01096 CC de la Veyle 16,87 993 (2014) 59
Cormoranche-sur-Saône 01123 CC de la Veyle 9,85 1 089 (2014) 111
Crottet 01134 CC de la Veyle 12,12 1 719 (2014) 142
Cruzilles-lès-Mépillat 01136 CC de la Veyle 11,84 832 (2014) 70
Grièges 01179 CC de la Veyle 14,87 1 908 (2014) 128
Laiz 01203 CC de la Veyle 10,31 1 191 (2014) 116
Mézériat 01246 CC de la Veyle 19,17 2 137 (2014) 111
Perrex 01291 CC de la Veyle 11,07 796 (2014) 72
Pont-de-Veyle 01306 CC de la Veyle 1,94 1 595 (2014) 822
Saint-André-d'Huiriat 01334 CC de la Veyle 9,00 557 (2014) 62
Saint-Cyr-sur-Menthon 01343 CC de la Veyle 16,93 1 730 (2014) 102
Saint-Genis-sur-Menthon 01355 CC de la Veyle 11,55 473 (2014) 41
Saint-Jean-sur-Veyle 01365 CC de la Veyle 11,21 1 090 (2014) 97
Saint-Julien-sur-Veyle 01368 CC de la Veyle 9,84 760 (2014) 77
Saint-Laurent-sur-Saône 01370 CA Mâconnais Beaujolais Agglomération 0,53 1 783 (2014) 3 364

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 23 438 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Christophe Greffet   PS Maire de Saint-Genis-sur-Menthon
Président de la Communauté de Communes
2015 en cours Mireille Louis   DVG Professeure des écoles à Mézériat

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Christophe Greffet et Mireille Louis (Union de la Gauche, 39,98 %), Marie-Andrée Clement et Michel Voisin (Union de la Droite, 30,07 %) et Blanche Chaussat et Edmond Marqueyrol (FN, 29,95 %). Le taux de participation est de 52,21 % (8 406 votants sur 16 099 inscrits)[5] contre 48,99 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Au second tour, Christophe Greffet et Mireille Louis (Union de la Gauche) sont élus avec 40,89 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 54,09 % (3 453 voix pour 8 708 votants et 16 098 inscrits)[8].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]