Arboys en Bugey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arboys en Bugey
Arboys en Bugey
Église Saint-Étienne d'Arbignieu.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Belley
Canton Belley
Intercommunalité Communauté de communes Bugey Sud
Maire
Mandat
Charles Berger
2016-2020
Code postal 01300
Code commune 01015
Démographie
Population
municipale
640 hab. (2016)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 43′ 46″ nord, 5° 39′ 04″ est
Altitude Min. 221 m
Max. 778 m
Superficie 22,49 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Arboys en Bugey

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Arboys en Bugey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arboys en Bugey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arboys en Bugey
Liens
Site web arboysenbugey.com

Arboys en Bugey est, depuis le , une commune nouvelle française située dans l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est issue du regroupement des deux communes d'Arbignieu et Saint-Bois[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Germain-les-Paroisses Andert-et-Condon Belley Rose des vents
Colomieu
Conzieu
N Brens
O    Arboys en Bugey    E
S
Groslée-Saint-Benoît Prémeyzel Peyrieu

Localisation[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom « Arboys en Bugey » est formé du mot Arboys venu de la contraction d'Arbignieu et de Saint-Boys, ancienne orthographe de la commune de Saint-Bois comme on peut le voir sur le monument aux morts de l'ancienne commune[2] et du complément en Bugey qui rappelle la localisation de la commune dans la région naturelle de l'Est du département de l'Ain.

Histoire[modifier | modifier le code]

La création de la nouvelle commune, entérinée par l'arrêté du , a entraîné la transformation d'Arbignieu et Saint-Bois en « communes déléguées », opération entrée en vigueur le [3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 janvier 2016 En cours Charles Berger[4] SE Retraité

Jusqu'aux prochaines élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de l'ensemble des conseillers municipaux des anciennes communes[3].

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Arbignieu
(siège)
01015 CC Bugey Sud 13,07 503 (2016) 38
Saint-Bois 01340 CC Bugey Sud 9,42 137 (2016) 15

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2016, la commune comptait 640 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016
638637640
(Sources : Insee à partir de 2014[5].)

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Église Saint-Pierre de Peyzieu.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Boule de Gargantua (pierre à cupules).
  • Ruines du château de Longecombe, ancien fief possédé au XIVe siècle par la famille de Luyrieu et dans la suite par celle de Longecombe.
  • Maison forte de Thoy ou Thuey.
  • Maison du général Parra du XVIIIe siècle à Sillignieu.
  • Église Saint-Pierre de Peyzieu, hameau d'Arbignieu.
  • Ruines du château de Châtillonnet : les ruines se dressent sur un rocher tombant à pic sur le Gland. Il n’en subsiste que quelques vestiges. Ce fief fut possédé par les familles de Seyssel, de Bienvenue, de Luyset, de Dortan, Sauvage.
  • Vestiges du château de Perrozet (tour et vieille porte) : le château, cité vers 1460, est en ruines à la fin du XVIe ou au début du XVIIe siècle.
  • Vieux ponts du Sauget et de Saint-Bois.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Césaire Nivière (1799-1879), agronome, est né à Peyzieu, sur le territoire actuel de la commune.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune d'Arboys en Bugey (01015) », sur le Code officiel géographique publié par l'Insee (consulté le 17 août 2016).
  2. Chabe01, Français : Monument aux morts de Saint-Bois, Arboys-en-Bugey., (lire en ligne)
  3. a et b « Arrêté du 29 septembre 2015 portant création de la commune nouvelle d'Arboys en Bugey », Recueil des actes administratifs de l'Ain,‎ (lire en ligne [PDF]).
  4. « Nouvelle commune : Charles Berger élu maire », Le Progrès, 17 janvier 2016.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015 et 2016.