Virieu-le-Grand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Virieu et Virieu-le-Grand.

Virieu-le-Grand
Virieu-le-Grand
Mairie.
Blason de Virieu-le-Grand
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Belley
Canton Belley
Intercommunalité Bugey Sud
Maire
Mandat
Georges Gérin
2014-2020
Code postal 01510
Code commune 01452
Démographie
Population
municipale
1 067 hab. (2015 en diminution de 7,7 % par rapport à 2010)
Densité 85 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 50′ 58″ nord, 5° 39′ 06″ est
Altitude Min. 241 m
Max. 1 059 m
Superficie 12,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte administrative de l'Ain
City locator 14.svg
Virieu-le-Grand

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Virieu-le-Grand

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Virieu-le-Grand

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Virieu-le-Grand
Liens
Site web virieulegrand.fr

Virieu-le-Grand est une commune française située dans le département de l'Ain, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Le canton de Virieu-le-Grand, qui fait partie de l'arrondissement de Belley, comporte, en 2010, 13 communes et 4 324 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est traversée par la rivière l'Arène.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Thézillieu Belmont-Luthézieu Rose des vents
Armix
Rossillon
N Saint-Martin-de-Bavel
O    Virieu-le-Grand    E
S
Cheignieu-la-Balme Chazey-Bons Cuzieu

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2001 André Lamaison    
2001 2008 Bernard Pantin Divers Gauche  
2008 2014 Simone Garnier    
2014 En cours Georges Gerin Divers Droite  

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2015, la commune comptait 1 067 habitants[Note 1], en diminution de 7,7 % par rapport à 2010 (Ain : +5,78 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
273725587659794768775805814
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9548399109501 0501 2051 1481 1891 148
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2071 1151 1029431 0551 111971886845
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
8548798749209229491 0261 1051 075
2015 - - - - - - - -
1 067--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La cascade de Clairefontaine.
Église Saint-Romain.
  • Ruines du château de Virieu-le-Grand. Il fut construit à partir de 1077 par Amédée II de Savoie, agrandi et réparé en 1250 par Boniface de Savoie, archevêque de Cantorbéry, en 1441 par Louis de Savoie, en 1636 par le marquis de Lévis de Châteaumorand. Incendié le 18 avril 1726. Restent visibles la Porte de la maréchalerie, deux tours carrées, une tour ronde support du relais télévision, et l'angle du donjon.
  • Tour de Croz, maison de Lompnes : construite par Mermet des Grièges, péagier, elle comporte une tour garnie d'une toiture avec lauzes en fer à cheval.
  • Maison des seigneurs de Longecombe : construite à partir de 1486. Porte ogivale, fenêtres à meneaux, tour décapitée.
  • Maison dite de la Tour des Prosts : construite vers 1370, maison du prévôt, propriété de la famille Prost, arrivée en dot dans la famille d'Hugues Fabri. En 1628, il fait construire le logis accolé à la tour. Incendiée et reconstruite en 1842. Tour forte, tour d'escalier hélicoïdal, portique en fonte.
  • Cascade de Clairefontaine.
  • Cellier de Clairefontaine : ancien cellier des moines de l'abbaye de Saint-Sulpice de Ravière.
  • Grotte des Fées.
  • Place de la mutualité : four banal, travail des chevaux et bœufs.
  • Croix de mission : l'une de 1862, originellement sur la place du village, trône maintenant au fond du cimetière, l'autre, de 1881 est située à l'entrée du village côté sud.
  • Statue de la Vierge : érigée le 17 mai 1855 au sommet de la colline accueillant le château. Réparée (couronne arrachée par la foudre) et rénovée en 2000. En 2000, lors du nettoyage du site par le chantier de jeunesse Concordia, fut dégagé puis recouvert le sommet des arêtiers de croisée d'ogive de la pièce du château située sous la statue.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

La commune compte plusieurs zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique de type I[5] :

Héraldique[modifier | modifier le code]

Article connexe : Armorial des communes de l'Ain.


Armes de Virieu-le-Grand

Les armes de Virieu-le-Grand se blasonnent ainsi[6] : De gueules à l'anneau d'or, à la bordure de vair[.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  5. « Portail des données communales: Virieu-le-Grand », Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement.
  6. Banque de blason, sur labanquedublason2.com (section “communes de France” puis “01” puis “Virieu-le-Grand”)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Virieu-le-Grand.

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Richesses touristiques et archéologiques du canton de Virieu-le-Grand, pré-inventaire publié avec le concours du conseil général du département de l'Ain, l'Amicale des maires du canton de Virieu-le-Grand, et Patrimoine des Pays de l'Ain, 1989

Article connexe[modifier | modifier le code]