Arbignieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arbignieu
Arbignieu
Église Saint-Étienne.
Blason de Arbignieu
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Belley
Canton Belley
Intercommunalité Communauté de communes Bugey Sud
Commune Arboys-en-Bugey
Code postal 01300
Code commune 01015
Démographie
Population 491 hab. (2015)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 43′ 46″ nord, 5° 39′ 04″ est
Altitude Min. 221 m
Max. 495 m
Superficie 13,07 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Arboys-en-Bugey
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte administrative de l'Ain
City locator 15.svg
Arbignieu

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 15.svg
Arbignieu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Arbignieu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Arbignieu

Arbignieu est une ancienne commune française située dans le département de l'Ain, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Le , elle fusionne avec Saint-Bois pour former la commune nouvelle d'Arboys-en-Bugey.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par le sentier de randonnée du Tour du Bugey, son bourg est situé à 4 km au sud-ouest de Belley. Elle se situe dans la zone de délimitation des vins AOC du Bugey avec l'appellation « Roussette du Bugey-Arbignieu ».

La Furans vers Peyzieu.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Germain-les-Paroisses Andert-et-Condon Rose des vents
Colomieu
Saint-Bois (Arboys-en-Bugey)
N Belley
O    Arbignieu    E
S
Prémeyzel Peyrieu Brens

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Albignacus en 1328[1]. Nous le retrouvons en 1577 dans sa forme francisée actuelle.

Arbignieu, comme beaucoup[Quoi ?] de toponymes en -ac, dérive d'un anthroponyme gallo-romain, Albinius, auquel s’ajoute le suffixe localisant -acum, selon le dictionnaire étymologique des noms de lieux en France de Dauzat.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des monnaies romaines ont été découvertes sur le territoire de la commune. [réf. nécessaire]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2014 Daniel Girardet    
2014 2015 Charles Berger SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Démographie d'Arbignieu.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4],[Note 1].

En 2015, la commune comptait 491 habitants, en augmentation de 2,29 % par rapport à 2010 (Ain : 5,95 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
717740769757861826856888970
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
947858849852845814794771730
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
736702650602554512489470445
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2015
391321317363387431473495491
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

on deal frer

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Boule de Gargantua (pierre à cupules).
  • Ruines du château de Longecombe.
Ancien fief possédé au XIVe siècle par la famille de Luyrieu et dans la suite par celle de Longecombe.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dans le cartulaire de Saint Sulpice.
  2. « Les maires de Arbignieu » (consulté le 23 juin 2010)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 .