Arrondissements de la Marne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les différentes sous-préfectures de la Marne.

Les quatre arrondissements actuels ont comme chefs-lieux : Châlons-en-Champagne, Épernay, Reims et Vitry-le-François.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1790 : création du département de la Marne avec six districts : Châlons, Épernay, Reims, Sainte-Menehould, Sézanne, Vitry-sur-Marne
  • 1800 : Création des arrondissements : Châlons-sur-Marne, Épernay, Reims, Sainte-Menehould, Vitry-le-François
  • 1926 : Suppression de l'arrondissement de Sainte-Menehould
  • 1940 : Restauration de l'arrondissement de Sainte-Menehould
  • 1995 : Châlons-sur-Marne devient Châlons-en-Champagne
  • 2006 : Le canton d'Ay est détaché de l'arrondissement de Reims au profit de l'arrondissement d'Épernay[1]
  • Au , une réorganisation des arrondissements est effectuée, pour mieux intégrer les récentes modifications des intercommunalités ; l'arrondissement de Sainte-Menehould est définitivement supprimée, ses 67 communes intègrent celui de Châlons-en-Champagne. Au total 113 communes sur 662 sont impactées : pour l'arrondissement de Châlons-en-Champagne, 4 communes d'Épernay, une de Reims et 3 de Vitry-le-François sont rattachées à l'arrondissement. Pour l'arrondissement d'Épernay, 23 communes de Châlons-en-Champagne et 13 communes de Reims rejoignent l'arrondissement. 2 communes de l'arrondissement de Châlons-en-Champagne passe à celui de Reims[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. INSEE, Code officiel géographique
  2. Décret no 2017-453 du 29 mars 2017 portant suppression de l'arrondissement de Sainte-Menehould (département de la Marne), publié au JORF du .