Arrondissements du Bas-Rhin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les différentes sous-préfectures du Bas-Rhin.

Les cinq arrondissements actuels ont comme chefs-lieux : Strasbourg, Haguenau (conjointement avec Wissembourg, mais sous-préfecture à Haguenau), Molsheim, Saverne, Sélestat (conjointement avec Erstein, mais sous-préfecture à Sélestat).

Les cinq rrondissements du Bas-Rhin.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1790 : création du département du Bas-Rhin avec quatre districts : Benfeld, Haguenau, Strasbourg, Wissembourg
  • 1793 : création du district de Sarre-Union
  • le district de Benfeld est déplacé à Schlestadt
  • 1800 : création des arrondissements : Barr, Saverne, Strasbourg, Wissembourg
  • 1806 : la sous-préfecture de Barr est déplacée à Schlestadt
  • 1871 : suppression du département, entièrement annexé par l'Allemagne
  • 1871 : création du Bezirk Unterelsass (district de Basse-Alsace) l'une des trois divisions administratives du Reichsland Elsaß-Lothringen ; le Bezirk (district) était subdivisé en Kreise (arrondissements), et sera supprimé en 1918 après le départ de l'administration allemande
  • 1918 : retour à la France et restauration du département : Erstein, Haguenau, Molsheim, Saverne, Sélestat, Strasbourg-Ville, Strasbourg-Campagne, Wissembourg
  • 1974 : les arrondissements de Sélestat et Erstein sont regroupés dans l'arrondissement de Sélestat-Erstein (sous-préfecture à Sélestat)
  • 2015 : à la suite du décret n°2014-1722 du 29|décembre|2014, les arrondissements de Strasbourg-Campagne et de Wissembourg sont supprimés le et les arrondissements d'Haguenau et de Strasbourg-Ville sont rebaptisés arrondissements d'Haguenau-Wissembourg et de Strasbourg[1].
Nota : La ville de Sélestat s'est appelée Schlestadt à plusieurs périodes du XVIIIe au XXe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]