Élections européennes de 2014 en Hongrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 2009 Drapeau de la Hongrie
Élections européennes de 2014 en Hongrie
21 députés européens pour la Hongrie
Voir et modifier les données sur Wikidata
Corps électoral et résultats
Population 9 937 628
Inscrits 8 041 386[1]
Votants 2 329 304
28,97 %  -7,3
Votes valables 2 319 493
Ildikó Pelczné Gáll MEP 1.jpg Fidesz-KDNP – Ildikó Gáll-Pelcz
Voix 1 193 991
51,48 %
 -4,9
Sièges obtenus 12  -2
Morvai Krisztina.jpg Jobbik – Krisztina Morvai
Voix 340 287
14,67 %
 -0,1
Sièges obtenus 3  0
Szanyi Tibor.JPG Parti socialiste – Tibor Szanyi
Voix 252 751
10,9 %
 -6,5
Sièges obtenus 2  -2
Ferenc Gyurcsány, Davos 2.jpg Coalition démocratique – Ferenc Gyurcsány
Voix 226 086
9,75 %
Sièges obtenus 2
Bajnai Jerusalem.jpg Ensemble 2014 - PM – Gordon Bajnai
Voix 168 076
7,25 %
Sièges obtenus 1
Meszerics Tamás EurópaPont.jpg La politique peut être différente – Tamás Meszerics
Voix 116 904
5,04 %
Sièges obtenus 1

Les élections européennes de 2014 ont eu lieu entre le 22 et le 25 mai selon les pays, le dimanche 25 mai 2014 en Hongrie. Ces élections étaient les premières depuis l'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne qui a renforcé les pouvoirs du Parlement européen et modifié la répartition des sièges entre les différents États-membres. Ainsi, les Hongrois n'ont pas élu 22 députés européens comme en 2009, mais 21 seulement.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Les élections européennes en Hongrie se tiennent selon le principe de la représentation proportionnelle, à l'échelle d'une circonscription unique. Seuls les partis politiques enregistrés peuvent y présenter des listes, et doivent dépasser le seuil de 5 % des suffrages exprimés pour pouvoir participer à la répartition des sièges, qui se tient selon la méthode d'Hondt.

Campagne[modifier | modifier le code]

Candidats[modifier | modifier le code]

Les partis suivants ont déposé leur candidature pour les élections européennes[2] :

Parti ou coalition Abréviation Tête de liste Parti européen
Fidesz-Union civique hongroise-Parti populaire démocrate-chrétien Fidesz-KDNP Ildikó Gáll-Pelcz[3] PPE
Parti socialiste hongrois MSZP Tibor Szanyi[4] PSE
Mouvement pour une meilleure Hongrie Jobbik Krisztina Morvai[5] Alliance européenne des mouvements nationaux
La politique peut être différente LMP Tamás Meszerics[6] PVE
Coalition démocratique DK Ferenc Gyurcsány[7]
Ensemble 2014-Parti du dialogue pour la Hongrie Együtt–PM Gordon Bajnai[8]
Alliés de Mária Seres SMS Tamás Mihály Tóth
Mouvement « La patrie n'est pas à vendre » Árpád Kásler

Sondages[modifier | modifier le code]

Pourcentages[modifier | modifier le code]

Institut Date Partis
FideszKDNP MSZP Jobbik Együtt DK LMP
Ipsos–Tárki–Medián[9] 9-29 janvier 2014 48 20 12 5,7 6 -
Nézőpont[10] 6-8 mai 2014 46 15 15 10 4 10

Sièges[modifier | modifier le code]

Institut Date Partis
FideszKDNP MSZP Jobbik Együtt DK LMP
Policy Solutions[11] août 2013 10 6 4 1 -
Voksblog[12] 29 oct 2013 12 5 3 1 -
Ipsos–Tárki–Medián[9] 9–29 janvier 2014 10 4 3 2 2 -
Political Capital[13] 24 avril 2014 11 4 5 - - 1
Nézőpont[10] 6-8 mai 2014 11 3 3 2 - 2

Thèmes[modifier | modifier le code]

La campagne pour ces élections se déroulent dans l'ombre des élections législatives du 6 avril, qui représentent le premier véritable test électoral pour le gouvernement de Viktor Orbán et ses réformes constitutionnelles, économiques et sociales, depuis son accession au pouvoir en mai 2010[14] .

Durant la législature 2009-2014, les députés européens du Jobbik, siégeaient parmi les non-inscrits, comme la plupart des élus d'extrême droite. Néanmoins, certains d'entre eux, tels que le Front national français ou le Parti pour la liberté néerlandais, ont entamé des discussions avec pour but de constituer un groupe parlementaire après les élections de 2014. Néanmoins le Jobbik semble écarté de tout projet par ces partis, qui le jugent trop extrêmes[15]. C'est donc vers les polonais de Ruch Narodowy (mouvement national), que le Jobbik semble se tourner à présent[14].

Résultats[modifier | modifier le code]

Répartition[modifier | modifier le code]

Parti Voix[1] Sièges[1]
Nombre  % +/-[16] Nombre  % +/-[16]
Fidesz-Union civique hongroise-Parti populaire démocrate-chrétien 1 193 991 51,48 % en diminution 4,9 % 12 57,1 % en diminution 6,5 %
Mouvement pour une meilleure Hongrie 340 287 14,67 % en diminution 0,1 % 3 14,3 % en augmentation 0,6 %
Parti socialiste hongrois 252 751 10,9 % en augmentation 3,3 %[17] 2 9,5 % en augmentation 0,9 %[17]
Coalition démocratique 226 086 9,75 % 2 9,5 %
Ensemble 2014-PM 168 076 7,25 % en augmentation 7,2 % 1 4,8 % en augmentation 4,8 %
La politique peut être différente 116 904 5,04 % en augmentation 2,4 % 1 4,8 % en augmentation 4,8 %
La patrie n'est pas à vendre (A haza nem eladó) 12 119 0,52 % 0
Alliés de Mária Seres (hu) (Seres Mária szövetségesei) 9 279 0,4 % 0

Analyse[modifier | modifier le code]

Avec un taux de participation de 28,9% se sont bien moins rendus aux urnes qu'en 2009 (36,31%) et qu'en 2004 (38,50%).

Dans la continuité de sa victoire aux législatives d'avril 2014, la Fidesz-Union civique hongroise a imposé sa domination sur tous les autres partis de la politique hongroise. 36 points derrière elle, le Jobbik a pris la seconde place au MSZP. Ce dernier apparaît comme le grand perdant de ces élections, ayant vraisemblablement souffert de la concurrence de la Coalition démocratique de Ferenc Gyurcsány, les deux partis s'étant présentés séparément contrairement à leur candidature commune lors des législatives. Les écologistes font également leur entrée au Parlement européen La politique peut être différente et Dialogue pour la Hongrie remportant chacun un siège.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (hu) Suffrages sous forme de procès-verbal et résultats, sur le site du Bureau national des élections (Nemzeti Választási Iroda), 3 juin 2014
  2. (hu) « Nemzeti Választási Iroda - 2014. évi Európai Parlamenti Választás », sur valasztas.hu
  3. (hu) « Elfogadták a Fidesz-KDNP EP-listáját », sur fidesz.hu,‎
  4. (hu) « Eldőlt: Mesterházy és Szanyi vezetheti a szocialisták pártlistáit », sur nol.hu,‎
  5. (hu) « Morvai Krisztina a Jobbik EP-listájának élén », sur vs.hu,‎
  6. (hu) « Meszerics Tamás lesz az LMP EP-listavezetője », sur nol.hu,‎
  7. (hu) « Gyurcsány vezeti a DK EP-listáját », sur 24.hu,‎
  8. (hu) « Bajnai, Jávor, Szelényi az EP-lista élén », sur index.hu,‎
  9. a et b A szocialisták nyernének, ha most lennének az EP-választások, Hvg.hu, 19 février 2014 (hu)
  10. a et b Nézőpont az EP-választásról: Leszakad az MSZP, bejut az Együtt-PM és az LMPMandiner.hu, 13 mai 2014 (hu)
  11. A 2014-es európai parlamenti választások várható eredménye [PDF] – Policy Solutions, août 2013 (hu)
  12. Időpont egyeztetés – Voksblog.blog.hu, 29 octobre 2013 (hu)
  13. Közvélemény-kutatók: csődöt mondott a választási "félelemteória"HVG, 24 avril 2014 (hu)
  14. a et b (en)Orbanism vote eclipses EU election in Hungary, Euobserver, 14 février 2014.
  15. Le Pen fait aussi le ménage au Parlement européen, JDD, 23 octobre 2013.
  16. a et b Comparaison +/- avec : (hu) Résultats 2009, site du Bureau national des élections, 11 juin 2009
  17. a et b En incluant DK, séparé du MSZP en 2011 (et se définissant comme davantage au centre-gauche)

Article connexe[modifier | modifier le code]