Élections européennes de 1979 en Allemagne de l'Ouest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élections européennes de 1979 en Allemagne de l'Ouest
Voir et modifier les données sur Wikidata
Corps électoral et résultats
Inscrits 42 751 940
Votants 26 923 614
65,7 %
Votes exprimés 27 847 109
Votes blancs 251 763
SPD logo 1969.png Parti social-démocrate d'Allemagne
Voix 11 370 045
40,83 %
Sièges obtenus 35
CDU logo.svg Union chrétienne-démocrate d'Allemagne
Voix 10 883 085
39,08 %
Sièges obtenus 34
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Union chrétienne-sociale en Bavière
Voix 2 817 120
10,12 %
Sièges obtenus 8
Freie Demokratische Partei, Deutschland (logo - 2005).svg Parti libéral-démocrate
Voix 1 662 621
5,97 %
Sièges obtenus 4

Les élections européennes de 1979, les premières au suffrage universel direct, se déroulent du 7 au 10 juin 1979 selon les pays, et le dimanche 10 en Allemagne.

Avec un taux de 65,7 %, la participation est supérieure à la participation moyenne dans la Communauté économique européenne (61,9 %)[1].

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

81 députés européens sont attribués à l'Allemagne, parmi ceux-ci 78 sont élus au scrutin proportionnel plurinominal avec des listes bloquées. Ces sièges sont attribués aux différents partis ayant obtenu au minimum 5 % des suffrages.

Trois autres députés européens sont désignés par la Chambre des députés de Berlin de Berlin-Ouest, en non pas élus au suffrage universel comme les autres en raison de la situation particulière du Land.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le Parti social-démocrate est conduit par l'ancien chancelier Willy Brandt, et dans ses rangs se présente notamment le président de la Confédération allemande des syndicats, Heinz Oskar Vetter[2].

Résultats[modifier | modifier le code]

Répartition[modifier | modifier le code]

Parti arrivé en tête par Land. Rouge : SPD, noir : CDU, bleu : CSU.
Élections au Parlement européen de 1979[3]
Parti Voix  % Siège Groupe au PE
Parti social-démocrate 11 370 045 40,8 34 SOC
Union chrétienne-démocrate 10 883 085 39,1 32 PPE
Union chrétienne-sociale 2 817 120 10,1 8 PPE
Parti libéral-démocrate 1 662 621 6,0 4 LD
Les Verts 893 683 3,2 0 -
Parti communiste d'Allemagne 112 055 0,4 0 -
Parti populaire chrétien bavarois 45 311 0,2 0 -
Parti européen des travailleurs 31 822 0,1 0 -
Centre 31 367 0,1 0 -
Inscrits 42 751 940 100,0
Votants 26 923 614 65,7
Votes nuls 251 763 0,9
Suffrages exprimés 27 847 109 99,1

La Chambre des députés de Berlin désigne deux membres de la CDU et un du SPD pour siéger au Parlement européen[4].

Analyse[modifier | modifier le code]

Les partis de l'opposition la CDU et la CSU reçoivent plus de sièges que la coalition gouvernementale SPD/FDP. Pour la première fois, les Verts forment une liste d'union au niveau national, et bien qu'ils échouent à entrer au Parlement européen, en raison du seuil électoral de 5 %, leur bon résultat de 3,2% et le financement en résultant de partie (4,5 millions de marks), conduit à la création à l'échelle fédérale du Parti Vert en 1980.

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. « La participation électorale depuis 1979 - Elections européennes 2014 - CEVIPOF », sur cevipof.com (consulté le 9 décembre 2015).
  2. « Les élections directes pour le Parlement européen », Courrier hebdomadaire du CRISP, vol. n° 840-841,‎ , p. 1-48 (ISSN 0008-9664, lire en ligne).
  3. (de) « Wahlberechtigte, Wähler, Stimmabgabe und Sitzverteilung bei den Europawahlen seit 1979 » [PDF], sur bundeswahlleiter.de.
  4. (de) « Wahlen zum Europäischen Parlament - Ergebnisse in Berlin-West », sur wahlen-in-deutschland.de.

Voir aussi[modifier | modifier le code]