Élections européennes de 2014 en Croatie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections européennes de 2014 en Croatie
élection des 11 députés européens pour la Croatie
Voir et modifier les données sur Wikidata
Corps électoral et résultats
Population 4 284 889
Inscrits 3 767 343
Votants 950 980
25,24 %  +4,5
Andrej Plenković 2015 (cropped).jpg Union démocratique croate – Andrej Plenković
Voix 381 844
41,42 %
 +8,6
Sièges obtenus 6  0
N mimica.jpg Parti social-démocrate de Croatie – Neven Mimica
Voix 275 904
29,93 %
 −2,1
Sièges obtenus 4  −1
M holy.jpg Développement durable croate – Mirela Holy
Voix 86 806
9,42 %
Sièges obtenus 1  +1

Les élections européennes de 2014 ont eu lieu entre le 22 et le 25 mai selon les pays, et le dimanche 25 mai 2014 en Croatie. C'étaient les premières élections depuis l'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne qui a renforcé les pouvoirs du Parlement européen et modifié la répartition des sièges entre les différents États-membres. Ainsi, les Croates n'ont pas élu 12 députés européens comme en 2013, mais 11 seulement.

Les députés européens croates sont élus au suffrage universel selon un scrutin proportionnel de liste dans une circonscription unique à l'échelle du pays.

Contexte[modifier | modifier le code]

Lors des précédentes élections, la campagne électorale s'est principalement focalisée sur le coût de ces élections (organisées pour un mandat de seulement un an), sur l'opportunité de les organiser en même temps que les élections locales, ou encore sur le salaire des députés européens. La nouvelle campagne électorale semble davantage mobiliser les partis, et notamment le Parti social-démocrate, dont est issu l'actuel premier ministre, Zoran Milanović, et le principal parti d'opposition, l'Union démocratique croate. Ce dernier, s'il remportait les élections européennes, pourraient demander des élections législatives anticipées, à l'inverse une victoire des sociaux-démocrates, conforterait l'actuelle majorité gouvernementale[1].

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Les onze députés européens croates sont élus au suffrage universel direct par l'ensemble des citoyens croates ainsi que par les ressortissants de l'Union européenne résidant en Croatie âgés de plus de 18 ans. Le scrutin se tient selon le mode du vote unique transférable, et les sièges sont répartis entre les listes dépassant 5 % des suffrages exprimés selon la méthode d'Hondt[2].

Partis et candidats[modifier | modifier le code]

Ce tableau présente les partis candidats aux élections européennes en Croatie.

Parti Tête de listes Parti politique européen
Coalition patriotique Andrej Plenković PPE
HSP AS : AECR
Coalition Cocorico Neven Mimica SDP : PSE

HNS et IDS : ALDE

Les travaillistes croates - Le Parti du travail Nikola Vuljanić
Développement durable croate (ORaH) Mirela Holy
Partenariat du centre croate Nikica Gabrić NF : PDE
Alliance pour la Croatie Milan Kujundžić
Parti pirate Miroslav Ambruš-Kiš PPUE
Alphabet de la démocratie (ABECEDA) Željka Lelas
Action jeune (AM) Ante Rubeša
Parti croate autochtone des droits (A-HSP) Dražen Keleminec
Contrefort démocratique-Parti de Zagreb (DPS) Dario Dropučić
  • Parti démocratique des femmes (DSŽ)
  • Parti croates des chômeurs (HSN)
  • Parti d'action des retraités de Slavonie et Baranya (ASBU)
Marija Jelinčić
Parti des travailleurs croates (HRS) Mladen Novosel
Parti croate de l'ordre (HSR) Darko Duga
Union démocrate (MDS) Željko Pavlic
Notre parti+Nouveau parti serbe (NS+NSS) Ljubomir Ajduković
Liste indépendante d'Anto Đapić Anto Đapić
Mouvement pour une Croatie moderne Damir Gašparović
Alliance pour le changement (SP) Ivan Pernar
Parti croate Roma (SRH) Surija Mehmeti
Parti socialiste de Croatie - Alternative de Gauche (SPH) Dejan Šipov
Parti ouvrier socialiste de Croatie (SRP) Boris Bogdanić
Parti croate du vivre ensemble (SHZ) Miljenko Marić
Parti des retraités (SU) Danko Kobali
Verts de Croatie-Action jeune-Parti vert (Zeleni HR-AMD-ZS) Aljoša Babić

(1) Coalition de huit partis d'extrême-droite, menée par l’Alliance démocratique croate de Slavonie et Baranya[1].

(2) Le Parti croate du Droit ne se présente pas sur les listes de l'Union démocratique croate en 2014, en raison des positions très eurosceptiques et nationalistes de son élue, Ruža Tomašić[3].

Résultats[modifier | modifier le code]

Répartition[modifier | modifier le code]

Voix %
Inscrits 3 767 243 100 %
Votants 950 980 25,24 %
Blancs et nuls 29 076 3,06 %
Exprimés 921 904 96,94 %
Flag of Europe Élections au Parlement Européen de 2014
Parti Voix Sièges Groupe au PE
Nombre % +/- Nombre +/-
  Coalition patriotique 381 844 41,42 % +8,56 6 =
  Coalition Cocorico 275 904 29,23 % -2,14 4 -1
Développement durable croate 86 806 9,42 % N/A 1 N/A
Alliance pour la Croatie 63 437 6,88 % N/A 0 N/A
  Les travaillistes croates - Le Parti du travail 31 363 3,40 % -2,37 0 -1
Partenariat du centre croate 22 098 2,40 % N/A 0 N/A
Autres 60 452 6,55 % 0

Analyse[modifier | modifier le code]

Avec une participation de 25 %, les électeurs croates se sont davantage rendus aux urnes que lors des premières élections européennes à s'être déroulées dans le pays, en 2013 (20,74%).

Alors qu'en 2013, les deux principales coalitions, celle formée autour de l'HDZ et celle menée par le SDP, avaient terminé au coude-à-coude, la première a clairement confirmé son avance lors de ces élections, en terminant près de onze points devant la seconde. La troisième place est occupée par un parti créé entre ces deux élections, par une députée ayant quitté le SDP, ORaH. Cette percée est la première de ce type réalisée par un parti écologiste en Croatie, mais constitue également le meilleur score d'un membre du Parti vert européen dans l'ancien Bloc de l'Est. Les conservateurs de l'Alliance pour la Croatie, semblent avoir pâti de la perte par la délégation croate de son douzième siège, lui barrant ainsi les portes du Parlement européen. Enfin, le Parti travailliste croate a souffert d'un lourde de défaite passant de la troisième à la cinquième place, et perdant ainsi le siège gagné en 2013.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Croatie : la bataille pour les élections européennes est ouverte », sur balkans.courriers.info, (consulté le 19 juin 2016).
  2. « Élections européennes 2014 Croatie », sur elections-europeennes.robert-schuman.eu.
  3. (en) « Croatian politicians chase coveted EP seats », sur euobserver.com, (consulté le 19 juin 2016).

Articles connexes[modifier | modifier le code]