Oriol Junqueras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant la Catalogne
Cet article est une ébauche concernant un homme politique et la Catalogne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Oriol Junqueras
Image illustrative de l'article Oriol Junqueras
Fonctions
Vice-président du gouvernement de Catalogne
En fonction depuis le
Président Carles Puigdemont
Prédécesseur Neus Munté
Président de la Gauche républicaine de Catalogne
En fonction depuis le
Prédécesseur Joan Puigcercós
Député européen
Élection 7 juin 2009
Législature 7e
Groupe politique Verts/ALE
Successeur Ana Miranda
Biographie
Nom de naissance Oriol Junqueras i Vies
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Barcelone, Catalogne (Espagne)
Nationalité Espagnole
Parti politique ERC
Profession Professeur d'histoire

Oriol Junqueras i Vies, né le à Barcelone, est un enseignant et homme politique espagnol de Catalogne, membre de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il est professeur d'histoire moderne et contemporaine à l'université autonome de Barcelone.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Lors des élections européennes de juin 2009, il est élu au Parlement européen, où il siège au sein du groupe des Verts/Alliance libre européenne. Il est membre de la commission des pétitions, de la délégation pour les relations avec les pays du Mercosur et de la délégation à l'Assemblée parlementaire euro-latino-américaine[1]. Le 31 décembre 2011, il démissionne de son siège où il est remplacé par Ana Miranda du Bloc nationaliste galicien, en raison de l'accord au sein de la coalition Europe des Peuples - les Verts.

Le 11 juin 2011, il est élu maire de Sant Vicenç dels Horts. Réélu en mai 2015, il quitte sa fonction en décembre de la même année.

En 2012, il est l'un des vingt-et-un députés de la Gauche républicaine élus au Parlement de Catalogne lors des élections régionales et devient chef de l'opposition en décembre de la même année.

Candidat en cinquième position sur la liste Ensemble pour le oui dans la province de Barcelone, il est élu avec trente-et-un de ses colistiers au Parlement de Catalogne lors du scrutin du [2]. Le 14 janvier 2016, il devient vice-président du nouveau gouvernement catalan formé par Carles Puigdemont.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]