Élections européennes de 2019 aux Pays-Bas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections européennes de 2019 aux Pays-Bas
29 députés européens pour les Pays-Bas
Sophie in 't Veld - Candidate for the European Parliament for D66.jpg Démocrates 66 – Sophie in 't Veld
Sièges sortants 4
Esther de Lange MEP 2.jpg Appel chrétien-démocrate – Esther de Lange
Sièges sortants 5
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti pour la liberté
Sièges sortants 4
MalikAzmani2016.jpg VVD – Malik Azmani (nl)
Sièges sortants 3
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti socialiste – Arnout Hoekstra (nl)
Sièges sortants 2
Frans Timmermans 2013.jpg Parti travailliste – Frans Timmermans
Sièges sortants 3
Peter van Dalen.JPG CU - SGP – Peter van Dalen
Sièges sortants 2
Eickhout, Bas-9750.jpg Gauche verte – Bas Eickhout
Sièges sortants 2
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti pour les animaux
Sièges sortants 1

Les élections européennes de 2019 aux Pays-Bas sont les élections des députés de la neuvième législature du Parlement européen, qui se déroulent du au dans tous les États membres de l'Union européenne, dont les Pays-Bas où elles auront lieu le [1].

Dans la perspective de la sortie Royaume-Uni de l'Union européenne, les Pays-Bas se sont vu attribuer trois sièges supplémentaires, portant à 29 le nombre de députés qu'ils doivent élire.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Les députés européens néerlandais sont élus au scrutin proportionnel plurinominal. De plus, lors de ces élections, les partis politiques ont la possibilité de former des alliances électorales. Les sièges sont répartis entre les partis et alliances électorales ayant dépassé le quota électoral (équivalent au nombre de suffrages exprimés divisés par le nombre de sièges) suivant la méthode d'Hondt.

Tout citoyen néerlandais âgé de 18 ans et plus, le jour de l'élection, peut voter et se porter candidat lors de ces élections. De plus, les citoyens européens, également âgé de 18 ans et plus le jour de l'élection et non-privés de leur droit de vote dans leur pays d'origine, peuvent voter et se porter candidats lors de ces élections. Aussi, depuis les élections européennes de 2009, les résidents des Antilles néerlandaises et d'Aruba peuvent prendre part au scrutin[1].

Contexte[modifier | modifier le code]

Au niveau européen, le scrutin intervient dans un contexte inédit. La mandature 2014-2019 a en effet vu intervenir plusieurs événements susceptibles d'influer durablement sur la situation politique européenne, comme le référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne en 2016, l'arrivée ou la reconduction au pouvoir dans plusieurs pays de gouvernements eurosceptiques et populistes (en Hongrie en 2014, en Pologne en 2015, en Autriche en 2017 et en Italie en 2018) et l'adoption de l'Accord de Paris sur le climat en 2015. Les élections interviennent alors que la Commission européenne est présidée depuis 15 ans par le Parti populaire européen (PPE) ; la Commission sortante, présidée par Jean-Claude Juncker, rassemble des membres du PPE, de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe et du Parti socialiste européen.

Aux Pays-Bas, le premier ministre Mark Rutte est, depuis les élections législatives de 2017, à la tête d'un gouvernement regroupant des partis de droite et du centre: le Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD), les Démocrates 66 (D66), l'Appel chrétien-démocrate (CDA) et l'Union chrétienne (CU). Les élections municipales de 2018 témoignent du recul des partis du la coalition gouvernementale, au bénéfice notamment de la Gauche verte qui remportent notamment les élections à Amsterdam et Utrecht. Les élections provinciales de mars 2019 confirment cette tendance. Elles sont aussi marquées par la progression soudaine du parti de droite radicale Forum pour la démocratie, fondé en 2016 et qui devrait devenir le premier parti à la première chambre des États généraux (le Sénat néerlandais), au détriment des partis de la coalition gouvernementale et du parti d'extrême droite PVV.

Campagne[modifier | modifier le code]

Partis et candidats[modifier | modifier le code]

Parti politique Positionnement et idéologie Candidats Affiliation européenne Députés sortants
Nombre Groupe politique
Appel chrétien-démocrate (CDA) Centre
Démocratie chrétienne
Esther de Lange PPE
5 / 25
PPE
Démocrates 66 (D66) Centre
Social-libéralisme
Sophie in 't Veld ALDE
4 / 25
ADLE
Parti pour la liberté (PVV) Extrême-droite
Nationalisme
4 / 25
ENL
Parti populaire libéral et démocrate (VVD) Centre droit
Libéral-conservatisme
Malik Azmani (nl) ALDE
3 / 25
ADLE
Parti travailliste (PvdA) Centre gauche
Social-démocratie
Frans Timmermans PSE
3 / 25
S&D
Parti socialiste (SP) Gauche à gauche radicale
Social démocratie, socialisme démocratique
Arnout Hoekstra (nl)
2 / 25
GUE/NGL
Gauche verte Gauche
Écologie politique
Bas Eickhout PVE
2 / 25
Verts/ALE
Union chrétienne-Parti politique réformé (CU-SGP) Droite
Démocratie chrétienne, Conservatisme social
Peter van Dalen MPCE
2 / 25
CRE
Parti pour les animaux (PvdD) Centre gauche
Défense des animaux, Écologisme
1 / 25
GUE/NGL
50 Plus Centre
Défense des retraités
Toine Manders (nl)
0 / 25
Denk Gauche
Antiracisme, défense des Néerlandais d'origine étrangère
Ayhan Tonca (nl)
0 / 25
Forum pour la démocratie (FvD) Droite radicale
national-conservatisme, euroscepticisme
Derk Jan Eppink
0 / 25

Déroulement de la campagne[modifier | modifier le code]

Sondages[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Partis Voix % +/- Sièges +/-
CDA
D66
PVV
VVD
PvdA
SP
GL
CU-SGP
PvdD
50+
Denk
FvD
Total des voix 100
Votes valides
Votes blancs et nuls
Total 100 - 29  +3
Abstentions
Inscrits / Participation

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en-GB) Kiesraad, « Elections of the European Parliament - Elections - Kiesraad », sur english.kiesraad.nl, (consulté le 28 décembre 2018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]