Maite Pagazaurtundua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maite Pagazaurtundua
Illustration.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
(3 ans, 10 mois et 19 jours)
Élection 25 mai 2014
Législature 8e
Groupe politique ADLE
Biographie
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Hernani (Espagne)
Parti politique PSE-EE
UPyD (depuis 2014)

María Teresa Pagazaurtundúa Ruiz (aussi connue sous le nom de Maite Pagazaurtundúa ou Maite Pagaza), née le à Hernani, est une femme politique espagnole. Membre de l'Union, progrès et démocratie, elle devient députée européenne le 25 mai 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et vie privée[modifier | modifier le code]

Maite Pagazaurtundúa est née le à Hernani, dans la province basque de Guipuscoa. Durant sa jeunesse, elle étudie la philologie hispanique et basque à l'université de Deusto. Elle est mariée et a deux filles.

Sa mère, Pilar Ruiz, était une réfugiée de guerre, devenue plus tard militante pour la liberté au Pays basque. L'une de ses frères, Joseba Pagazaurtundúa (es), a été assassiné en 2003 par l'organisation indépendantiste ETA après avoir été menacé, harcelé et agressé pendant des années. Maite Pagazaurtundúa a par la suite quitté le Pays Basque.

Activités militantes[modifier | modifier le code]

Engagements associatifs[modifier | modifier le code]

En 1999, avec des citoyens, politiciens et intellectuels basques comme Fernando Savater, elle participe à la fondation de ¡Basta Ya !, dont l'objet est de combattre le terrorisme en toutes circonstances, de soutenir ses victimes, de défendre l'État de droit, la Constitution espagnole et le statut d'autonomie du Pays basque. En 2000, ¡Basta Ya! reçoit le prix Sakharov, devenant ainsi la première association civique à recevoir cette reconnaissance.

En 2005, elle fait partie d'une liste de 1000 femmes nominées pour le prix Nobel de la paix[1].

De 2005 à 2012, elle présidente de la Fondation Victimes du terrorisme (es). Durant cette période, elle s'efforce de clarifier les 400 meurtres non-élucidés attribués à l'ETA. Elle encourage également la publication du livre Vidas Rotas. Historia de los hombres, mujeres y niños víctimas de ETA, une compilation des histoires de personne assassinée par l'ETA.

Engagements politiques[modifier | modifier le code]

Maite Pagazaurtundúa s'engage politiquement au sein du Parti socialiste du Pays basque. Elle exerce les mandats de conseillère régionale au sein du Parlement basque de 1993 à 1998 puis est conseillère municipale d'Urnieta de 1999 à 2007. Elle s'éloigne du Parti socialiste quand celui-ci se rapproche du Parti national basque.

En 2014, candidate sur la liste de l'Union progrès et démocratie (UPyD), elle est élue députée européenne. Elle est vice-présidente du groupe parlementaire Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ADLE) et siège notamment au sein de la commission spéciale sur le terrorisme du Parlement européen.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « 1000 Mujeres para el Premio Nobel de la Paz 2005 », sur WLOE (consulté le 13 octobre 2017).