Stade olympique de Radès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade olympique de Radès
{{#if:
Stade lors d'un match le 11 février 2009
Stade lors d'un match le 11 février 2009
Généralités
Noms précédents Stade du 7-Novembre
Surnom(s) Stade de Radès
Coordonnées 36° 44′ 52″ N 10° 16′ 22″ E / 36.7478, 10.2728 ()36° 44′ 52″ Nord 10° 16′ 22″ Est / 36.7478, 10.2728 ()  
Construction et ouverture
Ouverture 6 juillet 2001
Architecte Rob Schuurman
Coût de construction 170 millions de dinars
Utilisation
Équipement
Surface Herbe
Capacité 60 000 (2001)

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (administrative)

(Voir situation sur carte : Tunisie (administrative))
Stade olympique de Radès

Le stade olympique de Radès est un stade situé à Radès, à une dizaine de kilomètres au sud-est du centre-ville de Tunis (Tunisie), au cœur de la Cité olympique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construite à l'occasion des Jeux méditerranéens de 2001[1], l'enceinte de 60 000 places[2] couvertes s'étend sur 13 000 m2 et se compose d'une aire centrale, de trois terrains annexes, de deux salles d'échauffement, de deux tableaux d'affichage et d'une tribune officielle de 7 000 places. La tribune de presse est dotée de 300 pupitres.

Il est inauguré en juillet 2001 par la finale de la coupe de Tunisie de football entre le Club sportif de Hammam Lif et l'Étoile sportive du Sahel (1-0). Le Club africain et l'Espérance sportive de Tunis y jouent les grands matchs de championnat ayant précédemment lieu au stade olympique d'El Menzah : le derby tunisois mais aussi les matchs face à l'Étoile sportive du Sahel et au Club sportif sfaxien. C'est le stade de l'équipe de Tunisie de football depuis 2001.

Ce stade a abrité des matchs de la Coupe d'Afrique des nations 2004 qui est remportée par la sélection tunisienne.

La Ligue de football professionnel française, qui souhaite délocaliser le Trophée des champions opposant l'Olympique de Marseille (OM) au Paris Saint-Germain (PSG), annonce que l'édition 2010 a lieu au stade le 28 juillet 2010 ; elle se solde par un match nul (0-0) en présence de 57 000 spectateurs.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Certificat[modifier | modifier le code]

Le stade dispose du IAAF Class 1 Certificate[3], ce qui signifie que le stade respecte les meilleurs standards et qualités dans son domaine.

Nom[modifier | modifier le code]

Lors de sa création, l'installation est nommée stade du 7-Novembre mais, à la suite de la révolution de 2011, elle prend le nom de stade olympique de Radès[4].

Références[modifier | modifier le code]