Ismaïl Aissati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ismaïl Aissati
Ismail Aissati.jpg
Ismaïl Aissati
Situation actuelle
Équipe Drapeau de la Turquie Antalyaspor
Numéro 14
Biographie
Nom Ismaïl Aissati
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau du Maroc Maroc
Nat. sportive Drapeau du Maroc Maroc
Naissance 16 août 1988 (25 ans)
Lieu Utrecht (Pays-Bas)
Taille 1,75 m (5 9)[1]
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
1995-2000 Drapeau : Pays-Bas FC Utrecht
2000-2005 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2005-2008 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven 64 (3)
2006-2007 Drapeau : Pays-Bas FC Twente 16 (1)
2008-2012 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam 49 (8)
2010-2011 Drapeau : Pays-Bas Vitesse Arnhem 32 (6)
2012-2013 Drapeau : Turquie Antalyaspor 40 (5)
2013- Drapeau : Russie Terek Grozny 13 (0)
2014- Drapeau : Turquie Antalyaspor 0 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2005-2009 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Espoirs 08 (4)
2011- Drapeau : Maroc Maroc 2 (0)


1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 12 mars 2011

Ismaïl Aissati est un footballeur marocain né le 16 août 1988 à Utrecht (Pays-Bas), et évoluant au poste de milieu terrain au club du Terek Grozny. Il est né le 16 août 1988 dans la ville d'Utrecht. Il compte 2 sélections avec l'équipe du Maroc. Il possède également la nationalité néerlandaise.

Carrière[modifier | modifier le code]

PSV Eindhoven[modifier | modifier le code]

Né de parents marocains, Ismail Aissati est repéré très jeune dans les rues d'Utrecht par le centre de formation du PSV Eindhoven, il est alors formé la bas au côté de son ami Ibrahim Afellay, il y joue au total 64 matchs toutes compétitions confondues. Surdoué du centre de formation, il devient un joueur pro extrêmement précoce, il fait quelques apparitions en Eredivisie à l'âge de 16 ans lors de la saison 2005-2006, il s'impose dans le groupe pro aux côtés des Johann Vogel, Phillip Cocu, Mark van Bommel entre autres et fait 26 apparitions et marque également 2 buts. Le 19 octobre 2005, il entre en jeu à la 63e minutes contre l'AC Milan, et savoure ses premières minutes en Ligue des champions. Il est le plus jeune joueur du PSV à avoir disputé la Ligue des Champions (Aissati avait 17 ans et 64 jours). Quelques jours plus tard, Guus Hiddink, Cocu ainsi que les médias encense d'éloges Aissati pour ses débuts et pour sa prestation de haute volée. Lors de la saison 2006-2007, il est prêté une demi-saison au FC Twente en 2007 alors qu'il réclamait du temps de jeu.

Ajax Amsterdam[modifier | modifier le code]

Ismail Aissati a ensuite signé, en août 2008, un contrat de 4 ans en faveur de l'Ajax d'Amsterdam. Il était âgé de seulement 20 ans lors de la transaction. Le montant du transfert n'a jamais été communiqué par les deux clubs mais d’après les rumeurs, le montant se situerait entre 4 et 6 millions d’euros.

Après seulement 9 matchs joués, il subit une grave blessure au genou droit, la blessure l'écarte des terrains pendant de longs mois. Aissati a pendant des années consacré une grande partie de sa carrière a lutter contre les blessures. Le 22 février 2009, il figure parmi le groupe qui affronte le FC Volendam, il rentre dans les 30 dernières minutes encouragé par son entraîneur Van Basten, il provoque la faute qui amène le deuxième but et la victoire l'Ajax Amsterdam (2-1). Quelques jours plus tard, son entraîneur Van Basten dira ainsi : "Je ne sais pas quelle équipe j'alignerai demain, mais une chose est sûre, Aissati sera le premier nom que je mettrai dans mon onze de départ". Ismail Aissati jouera également un huitième de finale aller et retour en Coupe UEFA contre l'Olympique de Marseille, le jeune espoirs néerlando-marocain titulaire sur les deux rencontres, réalisa deux prestations pleines et déroutantes pour les marseillais. Il est ensuite prêté au club de Vitesse où il réalise une bonne saison, de retour à l'Ajax, il est envoyé dans l'équipe réserve avec son coéquipier Mounir El Hamdaoui par l'entraîneur actuel Frank de Boer, pour des raisons de "comportement". Bien qu'il n'entre pas dans les plans de De Boer, il s'entraîne depuis fin novembre avec l'équipe A et a fait 13 apparitions et a marqué deux buts décisifs pour la course au titre notamment face au PSV et Heerenveen. Lors de l'avant dernière journée, l'Ajax est sacré champion et Aissati remporte pour la troisième fois, le championnat d'Eredivisie.

Antalyaspor[modifier | modifier le code]

En fin de contrat à l'Ajax, il refuse l'offre de prolongation émise par les dirigeants néerlandais. Pisté par de nombreux clubs étrangers (Villarreal, Vitesse, Sampdoria et Torino), il surprend tout le monde en s’engageant avec le modeste club turc d'Antalyaspor. A la mi-saison, le club nouveau club d'Aissati pointe à la tête du classement avec Galatasaray.

Sélection[modifier | modifier le code]

Il joue également dans l'équipe espoirs néerlandaise où il est une pièce importante, En 2006 et 2007, il remporte deux championnats d'Europe espoirs avec notamment Ryan Babel, Royston Drenthe et son coéquipier de l'Ajax Amsterdam Robbert Schilder mais le jeune espoir marocain hésite toujours quant à son choix définitif entre les Lions de l'Atlas et les Oranje malgré les pressions incessantes des médias néerlandais et de son entraîneur Marco van Basten.

Ismail Aissati déclare qu'il donnera son choix sur sa carrière internationale seulement en août, lors de ses 21 ans, il déclare à la presse hollandaise « "Qu'il s'agit d'une décision sur l'émotion et non pas fondée sur des raisons sportives" », Urby Emanuelson déçu, affirmera les propos de Aissati déclarant qu'il a effectué « un choix de cœur ». Le vendredi 19 novembre 2010, la FIFA lui donne son aval pour qu'il puisse rejoindre les rangs de l'équipe nationale du Maroc. Après deux saisons noirs tâchées par des blessures à répétitions, le jeune joueur prêté à Vitesse où il réalise une très bonne saison.

Dans une liste de pré-sélectionnés publié le 25 janvier 2011 par la fédération royale Marocaine de football pour affronter le Niger en amicale le 11 février 2011, Ismail Aissati y figure sans être pour autant retenu dans la sélection final. Le 30 juillet 2011, Ismail Aissati figure dans la liste des sélectionnés pour affronter le Sénégal en marge des préparatifs comptant pour les éliminatoire à la CAN 2012, il entre en jeu à la 70e minute et obtient sa première sélection. Il est également rentré en fin de match lors de la rencontre face à la République centrafricaine qui s'est soldé sur le score de 0-0.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Championnat Coupes Nationales Coupes d'Europe Sélections
2005 - 2006 PSV Eindhoven Drapeau : Pays-Bas Eredivisie 18 matchs / 2 buts 2 matchs 6 matchs -
2006 - 2007 PSV Eindhoven Drapeau : Pays-Bas Eredivisie 10 matchs / 1 but 3 matchs 5 matchs -
2006 - 2007 FC Twente Drapeau : Pays-Bas Eredivisie 14 matchs / 1 but 2 matchs - -
2007 - 2008 PSV Eindhoven Drapeau : Pays-Bas Eredivisie 16 matchs 1 match 3 matchs -
2008 - 2009 Ajax Amsterdam Drapeau : Pays-Bas Eredivisie 9 matchs / 1 but 2 matchs - -
2009 - 2010 Ajax Amsterdam Drapeau : Pays-Bas Eredivisie 14 matchs / 2 buts 2 matchs / 2 buts 3 matchs -
2010 - 2011 Ajax Amsterdam Drapeau : Pays-Bas Eredivisie 2 matchs - - -
2010 - 2011 Vitesse Arnhem Drapeau : Pays-Bas Eredivisie 29 matchs / 4 buts 3 matchs / 2 buts - 1 match
2011 - 2012 Ajax Amsterdam Drapeau : Pays-Bas Eredivisie 16 matchs / 2 buts 1 match 1 match 1 match
2012 - 2013 Antalyaspor Drapeau : Turquie Süperlig 13 matchs / 3 buts 1 match / 1 but - -

Palmarès[modifier | modifier le code]

PSV Eindhoven[modifier | modifier le code]

Ajax Amsterdam[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas espoirs

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]