Joëlle Ursull

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joëlle Ursull

Nom de naissance Joëlle Ursule
Naissance 9 novembre 1960 (54 ans)
Pointe-à-Pitre,
Drapeau de la Guadeloupe Guadeloupe
Activité principale Chanteuse
Genre musical Zouk
Années actives Depuis 1987
Labels Sony
Site officiel www.joelleursull.blogspot.com

Joëlle Ursull, née le 9 novembre 1960 à Pointe-à-Pitre, est une chanteuse française, originaire de la Guadeloupe.

Avant d'entamer une carrière solo, Joëlle Ursull faisait partie du trio féminin Zouk Machine.

Elle a représenté la France au Concours Eurovision de la chanson 1990, avec White and Black Blues, chanson écrite par Serge Gainsbourg et composée par Georges Augier de Moussac.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Pointe-à-Pitre en 1960, Joëlle Ursull vit son enfance à Morne-à-l'Eau, elle y suivra toute sa scolarité. Joëlle Ursull sera même élue Miss Morne-à-l'Eau, avant de devenir Miss Guadeloupe en 1979. Un détour par la télévision (sitcom produit par RFO), elle embrasse par la suite une carrière de mannequin avant d'intégrer le groupe Zouk Machine. Ses influences musicales sont celles de la Caraïbe : du zouk à la biguine, en passant par le reggae, le ragga, le quadrille, la salsa, le merengue et tant d'autres.

La création de Zouk Machine[modifier | modifier le code]

Le groupe Zouk Machine est créé par Guy Houllier et Yves Honoré. Ils font appel à Joëlle Ursull qui est une amie de la famille, Christiane Obydol qui n'est autre que la sœur de Guy Houllier et ce, sous l'œil de Lisette Obydol dite "Mama Zouk", manager du groupe à l'époque.

Elle est une des trois membres fondatrices du groupe au côté de Dominique Zorobabel, prise en raison de la défaillance de Tanya Saint-Val, qui débute alors l'aventure en solo. Le groupe remporte un franc succès dès la sortie de leur premier album éponyme, qui permet aux filles de se produire sur de nombreuses scènes et plateaux télé.

En 1988, Joëlle Ursull quitte le groupe, tentée par une carrière de soliste. Elle sera alors remplacée par Jane Fostin.

La carrière de soliste[modifier | modifier le code]

En 1988, elle propose son tout premier album intitulé Miyel, s'associe alors à l'artiste le gratin du milieu Zouk (Kassav', Frédéric Caracas et Pascal Vallot).

Début 1990, Marie-France Brière, qui arrive au service divertissements d'Antenne 2, choisit Joëlle Ursull pour représenter la France au Concours Eurovision de la chanson qui a lieu en mai à Zagreb. Le 5 mai 1990, Joëlle Ursull représente la France au 35e Concours Eurovision de la chanson. Avec son timbre voilé, elle y interprète le titre White and Black Blues, signé Serge Gainsbourg et composée par Georges Augier de Moussac[1]. Elle a obtenu 132 points, se classant à la 2e place, ex-æquo avec Liam Reilly, le chanteur représentant l'Irlande[2].

La même année, elle sort son second album solo intitulé Black French.

En 1993, c'est la sortie de son troisième album Comme dans un film aux sonorités très blues.

Devenue mère, elle se consacrera pendant dix ans à l'éducation de ses deux filles. Entre temps, elle prendra part à de nombreux projets, signant ainsi un single en hommage aux Mères & Pères en duo avec Jacques D'Arbaud, un duo sur l'album du comique guadeloupéen Pat, un autre en 1999 avec l'artiste de reggae Djamatik.

En 2003, elle offre à ses fans de la première heure un single intitulé Babydoo.

De 2004 à 2006, elle participe à de nombreux plateaux dans les Caraïbes et à Paris.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums

  1. Zouk Machine (1986)
  2. Miyel (1988)
  3. Black French (1990)
  4. Comme Dans Un Film (1993)
  5. White & Black Blues (2000) Compilation

Singles

  1. Sové Lanmou (1986)
  2. Zouk Machine (1987)
  3. Miyel (1989)
  4. White & Black Blues (1990) no 2
  5. Amazone (1990) no 27
  6. Position Feeling (1991) no 50
  7. Syiel Tambou (1993)
  8. Babydoo (2003)

Participations :

  1. "Tallulah (Escale Tropicale)" Avec Eddy La Viny (1985)
  2. "Serre Moi" Duo avec Kova Rea (1992)
  3. "Le monde a besoin d'amour", avec Guy Houllier, Yves Honoré, Pascal Obydol, Daniel Forestal, Diktam, et d'autres… L'album est réalisé par Joyeux de Cocotier qui créé un concept nommé le Bandagwada
  4. "Merci Maman Merci Papa" Duo avec Jacques D'Arbaud (1999)
  5. "Bondyé" Duo avec Pat' (1999)
  6. "A chacun son Vécu" Duo avec Djamatik (1999)
  7. "Tibwen Chalè" Unis-Sons Ensemble contre le sida (2004)
  8. "Je sais que tu kiffes" Duo avec Ménélik (2005)
  9. "L"amour" Avec Daddy Yod (2006)
  10. "Ou Bèl" Album Proposition (2007)

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. HAUTIER Jean-Pierre, La folie de l’Eurovision, Bruxelles, Éditions de l’Arbre, 2010, p. 74.
  2. KENNEDY O’CONNOR John, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, 2005, p. 120.

Liens externes[modifier | modifier le code]