Betty Mars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Betty Mars

Nom Yvette Baheux
Naissance
Paris, France Drapeau de la France
Décès (à 44 ans)
Suresnes
Activité principale Chanteuse
Genre musical Ballade, chanson française
Années actives Depuis 1972 à 1987

Betty Mars, de son vrai nom Yvette Baheux, est une chanteuse et une actrice française, née à Paris et morte le 20 février 1989 à Suresnes[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Dernière d'une famille de dix enfants, cette jolie blonde prend dès son enfance des cours de danse classique, de claquettes et se forme aux métiers du cirque notamment l'acrobatie. À seize ans, elle est embauchée comme meneuse de revue à Paris, puis à Las Vegas et au Brésil. Elle se produira de nombreuses années au cabaret L'Alcazar.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir gagné la sélection nationale française pour le concours Eurovision devant Martine Clémenceau, Noëlle Cordier, Pascal Auriat, Anne-Marie David, notamment, elle représente la France au Concours Eurovision de la chanson 1972 à Edimbourg au Royaume-Uni. Avec la chanson Comé-comédie, écrite et composée par Frédéric Botton, elle s'est classée 11e sur 18, avec 81 points.

Durant sa carrière, elle a chanté en duo avec Mike Brant et Alain Barrière.

Au cinéma, elle a joué le rôle d'Esmeralda dans le film de Michel Audiard Bons baisers... à lundi en 1974, et fait également partie de la distribution du film de Claude Lelouch Si c'était à refaire en 1976.

Elle a également prêté sa voix au personnage d'Édith Piaf joué par Brigitte Ariel dans le film Piaf de Guy Casaril.

Au cours des années 1980, elle est moins présente et se produit essentiellement dans des cabarets.

Les dernières années de sa vie, elle fut régulièrement l'invitée de son ami Pascal Sevran dans l'émission La Chance aux chansons. Son dernier 45 T intitulé C'est à quarante ans date de 1987.

Peu avant sa mort, elle préparait un album de chansons sur le thème de la Révolution française.

De plus en plus malheureuse dans sa vie privée et peu à peu oubliée du métier, elle choisit de mettre fin à ses jours. Le , sans un mot, elle se jette par la fenêtre de son domicile, à La Défense. Après trois semaines de coma, elle s’éteint le 20 février à l’hôpital Foch de Suresnes. Elle est inhumée au cimetière nouveau de Puteaux (Hauts-de-Seine) en Île-de-France.

Séparée de son compagnon, elle était la maman de Marie-Laure qui avait alors 18 ans.

Discographie[modifier | modifier le code]

Simples EP Pathé Marconi  :

  • Ça c'était un homme et Monsieur l'Étranger (de Frédéric Botton)
  • Casino et L'accordéon c'est comme la mer
  • Comé-comédie (Frédéric Botton) et Mon café russe
  • La chanteuse du dancing et Un matin comme les autres
  • Pardonne-moi Jésus et Demain chantera
  • Gentleman et Écrivez-moi Monsieur
  • Bye bye blue angel et Le voyageur (Frédéric Botton)
  • Si tu connaissais Paris et Laissez-moi mon Paris tel qu'il est
  • C'est à 40 ans et Auprès de toi

Deux 33 tours avec notamment J'ai le mal de toi, Soir de première, Jéhova, L'enfant qui voulait voir la mer

En 2009 est parue chez Edina Music, grâce au producteur Yvon Chateigner, l'intégrale de Betty Mars1971-1975, contenant de nombreux inédits, sous forme d'un double CD digipack agrémenté d'un joli livret. Parmi ces inédits : On a tous dans le cœur une étoile, On va toujours chercher plus loin, Les Bravos, Le meilleur de ma vie, Comé-comédie (en allemand) + la BO du film Piaf (1974).

En 2011, chez Marianne Mélodie est sorti un double CD avec 4 autres inédits (dont Tiens, v'la un marin des Trois Ménestrels).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Betty Mars – L’intégrale Pathé 1971-1975le site de Edina Music (consultée le 7 mars 2010)
Précédée par Betty Mars Suivie par
Serge Lama
Représentante française au Concours Eurovision de la chanson
1972
Martine Clémenceau