Culture du Monténégro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La culture de l'actuel Monténégro est aussi pluraliste et diversifiée que son histoire et sa situation géographique pourrait le suggérer. La culture du Monténégro est élaborée à partir des influences de la Grèce antique, de la Rome antique, du christianisme, de l'islam, de l'empire byzantin, du Premier Empire bulgare, de l'Empire serbe, de l'Empire ottoman, de la République de Venise,de l'Autriche-Hongrie et la Yougoslavie.

Musique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Musique monténégrine.

La musique monténégrine est comme toutes les autres musiques de la région fortement imprégnée par l'influence de la musique ottomane, mais aussi par les traditions slaves, tziganes, albanaises, austro-hongroises et plus récemment, occidentales. Elle est très proche de la musique serbe, sa voisine immédiate, avec laquelle elle a été liée par l'histoire, de même qu'avec les autres musiques formant l'ex-Yougoslavie.

Peinture[modifier | modifier le code]

En émigrant souvent à l'étranger, comme Dado en France, les peintres monténégrins ont joué un rôle majeur dans la diffusion de la culture monténégrine à travers le monde.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Gastronomie[modifier | modifier le code]

La gastronomie monténégrine est influencée sur la côte adriatique par la cuisine méditerranéenne, alors que dans l'intérieur du pays (montagnes) les plats se basent plus sur les pommes de terre et les produits laitiers.

Il y a aussi des influences Italiennes mais aussi du Levant, de la Turquie ou de la Hongrie[1].

On retrouve donc souvent comme produits de base : les tomates, les courgettes, les poivrons, les aubergines, l'huile d’olive, le poisson sur le littoral et plutôt les pommes de terres, le choux, les oignons, le fromage pour la montagne.

Comme spécialité, on peut citer la salade Chopska (Šopska salata), les Ćevapi, le jambon de Njeguši (Njeguški pršut), le fromage de Njeguši (Njeguški sir). Le déjeuner se compose fréquemment d’un burek et d’un yaourt (Kiśelo mlijeko).

Les boissons[modifier | modifier le code]

Le Monténégro produit du vin rouge et du vin blanc. Le vranac est un vin rouge qui accompagne la charcuterie fumée ou le fromage au goût prononcé. Le krstac est quant à lui un vin blanc produit dans la région de Crmnica, près de Bar[1].

Les Monténégrins consomment aussi de la bière. La bière Nikšićko est la plus répandue[1].

Comme alcool fort, on retrouve principalement le Rakija, comme dans tous les Balkans[1].

Le café, qui peut être consommé à tout moment de la journée, reste traditionnellement dans sa version turque bien que l'expresso est de plus en plus consommé[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Le Petit Futé

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]